missile / Archives

Le Pakistan a testé un missile de croisière à capacité nucléaire depuis un sous-marin

En juin 2012, et quelques jours après l’essai d’un missile balistique indien Agni V, à capacité nucléaire, le Pakistan annonça la création d’un « commandement de la Force navale stratégique », ce qui laissait entendre qu’il avait l’intention de développer une composante sous-marine de sa force de frappe. De quoi rendre sceptique les observateurs étant donné que

Des missiles balistiques russes Iskander auraient été déployés en Syrie

En mars 2016, des images diffusées par la chaîne de télévision russe Zvezda ont suggéré la présence d’au moins un tracteur-érecteur-lanceur (TEL) MZKT-7930, capable de lancer des missiles balistiques de courte portée Iskander (SS-26 Stone), sur la base aérienne de Hmeimim, utilisée par la Russie pour ses opérations aériennes en Syrie. On en était resté là

La Corée du Nord dotée de l’arme nucléaire? « Cela n’arrivera pas! », assure M. Trump

Il faudra s’y habituer : le futur président des États-Unis, Donald Trump, n’a pas l’intention de se passer de Twitter après son investiture, le 20 janvier prochain. Si ce réseau social est utile pour partager des réactions, des émotions et du contenu qui semble pertinent, en revanche, il apparaît limité quand il s’agit d’évoquer les

La Corée du Nord annonce l’essai d’un missile intercontinental pour 2017

En dépit des sanctions prises par la communauté internationale à son égard, la Corée du Nord a apparemment réalisé, l’an passé, des progrès importants dans ses programme visant à la doter d’une force de frappe stratégique. En effet, Pyongyang a réalisé deux essais nucléaires en l’espace de sept mois ainsi que plusieurs tests, certes avec

La frégate de taille intermédiaire pourra évoluer afin de mettre en oeuvre des missiles de croisière

La Loi de programmation militaire 2014-2019 actualisée a réduit la commande de frégates multimissions (FREMM) à 8 exemplaires et prévu l’acquisition de 5 frégates de taille intermédiaire (FTI), qui seront des navires moins imposants (de l’ordre de 4.000 tonnes) et sans doute plus facilement exportables. Seulement, comme l’a souligné Patrick Boissier, le président du groupement

Début des travaux visant à adapter le sous-marin nucléaire « Le Téméraire » au missile M-51

Après « Le Vigilant » et « Le Triomphant », c’est désormais au tour du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) « Le Téméraire » de prendre le chemin du bassin 8 de la Base navale de Brest pour y subir une IPER/Adaptation (*) au missile M-51 pendant près d’un an et demi, sous la maîtrise d’ouvrage conjointe de la Direction générale

Les Rafale français ont tiré 8 missiles SCALP contre les positions de l’EI à Raqqa

L’opération Chammal, menée contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie, aura été marquée par un usage intensif des missiles de croisière SCALP (Système de croisière conventionnel autonome à longue portée). Depuis le 15 décembre 2015, l’aviation française a effectué près de 10 raids aériens avec cette munition. Le dernier en date

L’Ukraine a lancé des exercices militaires près de la Crimée

En dépit des tensions tendues à l’extrême avec Moscou, notamment en raison de l’appui russe fourni aux séparatistes du Donbass (sud-est de l’Ukraine), Kiev a pris l’initiative de lancer, ce 1er décembre, près de la Crimée, région ukrainienne annexée par la Russie en mars 2014, des exercices militaires d’une durée deux jours, avec des tirs

Vers un déploiement permanent de missiles Iskander dans l’enclave russe de Kaliningrad?

Régulièrement, dans le cadre d’exercices militaires, la Russie envoie dans l’enclave de Kaliningrad, coincée entre la Lituanie et la Pologne, des missiles balistiques à capacité nucléaire Iskander, lesquels peuvent théoriquement atteindre Berlin ou encore l’île suédoise – stratégique – de Gotland. Ces déploiements ponctuels de missiles Iskander associés à une actitivité militaire russe accrue dans

La Suède remet en service un système de défense côtière abandonné il y a 15 ans

À la fin des années 1980, il fut décidé de doter l’artillerie suédoise de quatre batterie de défense côtière Kustrobotbatteri 90, utilisant le missile anti-navire Saab Robotsystem 15 (RBS-15). Mais, avec l’éclatement de l’Union soviétique et la fin de la Guerre Froide, les plans furent révisés à la baisse. Et le seul système finalement livré