missile / Archives

L’existence d’un nouveau missile balistique chinois confirmée… Par inadvertance?

Dans son dernier rapport concernant les capacités de l’Armée populaire de libération (APL) remis au Congrès, le Pentagone avait evoqué le développement d’un nouveau missile balistique chinois, appelé DongFeng 41 (DF-41) d’une portée d’au moins 12.000 km, donc susceptible d’atteindre le territoire américain. L’existence d’un tel programme n’avait jusqu’à présent jamais été reconnue par Pékin.

Washington accuse Moscou d’avoir enfreint le Traité sur les forces nucléaires portée intermédiaires

En 1987, le président américain, Ronald Reagan, et son homologue soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, signaient le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI). Ce document, ratifié l’année suivante, oblige les États-Unis et, désormais, à la Russie, « à détruire, trois ans au plus tard après l’entrée en vigueur du Traité, tous leurs missiles balistiques et

Pour Washington, le vol MH-17 a été abattu par un missile tiré depuis une zone tenue par les rebelles ukrainiens

Le Conseil de sécurité des Nations unies, réuni en urgence ce 18 juillet, a demandé l’ouverture d’une enquête internationale « complète, minutieuse et indépendante » pour déterminer les responsabilités dans la chute du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans l’est de l’Ukraine, où des combats entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes font rage. Cela étant, le

La Corée du Nord dit avoir testé avec succès un « missile tactique de haute précision »

Le 26 juin, la Corée du Nord a de nouveau procédé au lancement de 3 missiles depuis la villes portuaire de Wonsan. Les engins, après avoir parcouru une distance de 190 km environ, ont fini leur course dans l’eau. Selon Pyongyang, il s’agissait de répondre à des tirs d’artillerie sud-coréens près de la ligne de

MBDA met en avant la modularité du Missile Moyenne Portée

À l’occasion de l’édition 2014 du salon de l’armement terrestre Eurosatory, qui vient d’ouvrir ses portes, le missilier européen MBDA va présenter les dernières évolutions du dernier né de sa gamme de missiles de combat terrestre, à savoir le Missile Moyenne Portée (MMP). Développé sur fonds propres à partir 2009, le MMP est destiné à remplacer

L’échec du tir d’un missile M-51 en partie expliqué

Le 5 mai 2013, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins « Le Vigilant » tirait un missile balistique intecontinental M-51afin de valider ses capacités après quelques mois passés en cale sèche pour une refonte. Seulement, l’engin s’était auto-détruit quelques secondes après son lancement. Il s’agissait là, pour la dissuasion française, du premier échec de ce genre depuis 1996.

Le président Poutine a supervisé plusieurs tirs de missiles balistiques

Malgré les tensions diplomatiques et l’affaire ukrainienne, le président russe, Vladimir Poutine, devrait être présent aux commémorations du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie. « Je ne vois pas pourquoi on interdirait au président du peuple russe, qui a laissé 9 millions des siens dans la bataille contre le nazisme, de participer à cette commémoration en

La Corée du Nord aurait testé un moteur de missile balistique intercontinenal

Ce que redoutaient les services de renseignement sud-coréens n’a pas eu lieu : la Corée du Nord n’a pas procédé à son 4e essai nuclaire pensant la visite du président américain, Barack Obama, à Séoul, la semaine passée. Pourtant, une activité intense avait été détectée sur le site de Punggye-ri, où ont été effectué les

Le développement du missile MMP a franchi une étape importante

Le missilier MBDA a indiqué, le 24 avril, que le développement du Missile Moyenne Portée (MMP) venait de franchir une étape importante avec la réussite d’une série de tirs en configuration opérationnelle dans un espace confiné, en présence de l’opérateur et d’un chef d’équipe. « Le succès de ces tests, effectués dans le tunnel d’essais de

La Russie a procédé à un nouveau tir du missile balistique Iars

En temps normal, les essais de missiles balistiques intercontinentaux russes font presque partie de la routine, sauf quand ils se terminent mal, comme cela été souvent le cas avec le modèle SS-NX-30 Boulava, destinés aux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE). Mais avec la crise russo-ukranienne et la détérioration des relations entre Moscou et les capitales