missile / Archives

Le renseignement américain doute de la volonté de Pyongyang à renoncer à l’arme nucléaire

Le 12 juin, à l’issue d’une rencontre avec Donald Trump, le président américain, Kim Jong-un, le chef du régime nord-coréen, a réaffirmé « son engagement ferme et inébranlable en faveur d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. » Cependant, aucun calendrier n’a été fixé pour atteindre cet objectif. Pas plus qu’il n’a été prévu de mettre en

La frégate allemande « Sachsen » victime d’un sérieux incident lors du tir d’un missile surface-air

Le 21 juin, la frégate de défense aérienne allemande « Sachsen », entrée en service en 2003, devait réaliser un exercice prévoyant le tir (réel) d’un missile surface-air SM-2, alors qu’elle naviguait, avec la frégate anti-sous-marine « Lübeck », au nord du cercle polaire, dans une zone d’essais norvégienne. Normalement, un tel exercice aurait dû se dérouler sans histoire.

La marine américaine opte pour le Naval Strike Missile norvégien pour ses frégates légères polyvalentes

Le groupe norvégien Kongsberg a indiqué, le 4 juin, que son missile anti-navire longue portée « Naval Strike Missile » avait été retenu par la marine américaine dans le cadre d’un programme visant à doter ses frégates légères polyvalentes de type LCS [Littoral Combat Ship] d’une telle capacité. Ce marché était également disputé par Boeing, qui présentait

Un sous-marin nucléaire russe a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux « Boulava »

Le 26 octobre 2017, les trois composantes des forces stratégiques russes (terrestre, aérienne, sous-marine) furent sollicités pour un rare exercice de « gestion de leurs forces » respectives. Ainsi, des bombardiers Tu-160, Tu-95MS et Tu-22 M3 tirèrent des missiles de croisière « sur des cibles au sol » situées au Kamtchatka (Extrême-Orient), dans la république des Komis (nord) et

Opération Hamilton : Deux frégates françaises auraient été gênées par des navires russes au moment de lancer leurs missiles

Invité par la chaîne CNEWS, ce 4 mai, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées (CEMA), n’a pas échappé à une question sur les éventuels « dysfonctionnements » qui auraient empêché deux frégates multimissions (FREMM) Aquitaine et Auvergne de lancer leurs missiles de croisière navals (MdCN) lors de l’opération Hamilton. Pour rappel, menée dans la nuit

La Chine ne craint pas d’utiliser la force pour mettre la main sur Taïwan

Avec l’élection de Tsai Ing-wen, la président taïwanaise et l’attitude l’administration Trump, qui semble remettre en question le concept d’une « seule Chine », Pékin accroît sensiblement la pression militaire sur Taipeh. Ainsi, après des manoeuvres aéronavales il y a quelques jours à proximité de l’île, l’Armée populaire de libération (APL) a effectué une nouvelle démonstration de

Général Lecointre : « L’efficacité de la défense sol-air syrienne a été très faible, voire moins que cela »

Après le Pentagone, le ministère des Armées a indiqué que les 12 missiles tirés par les frégates multimissions (FREMM) et les Rafale français lors de l’opération ayant visé le programme chimique clandestin du régime syrien ont tous atteint leur cible. Alors que l’ambassadeur de Russie au Liban, Alexander Zassipkine, avait assuré que, en cas de

La Russie dit avoir testé avec succès le « Kinjal », un nouveau missile hypersonique

Le 1er mars, lors d’une adresse au Parlement, le président russe, Vladimir Poutine, en lice pour un nouveau mandat, a dévoilé une série de nouvelles armes « invicibles », conçues pour répondre au déploiement de la défense antimissile des États-Unis et de l’Otan. Ainsi, le chef du Kremlin a évoqué un missile de croisière à propulsion nucléaire

Quel avion pour emporter le futur missile nucléaire hypersonique des Forces aériennes stratégiques?

Conformément à la décision affirmée par le président Macron, le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit le renouvellement des deux composantes de la dissuasion nucléaire (océanique et aéroportée). Actuellement, les Forces aériennes stratégiques (FAS) et la Force aéronavale nucléaire (FANu) mettent en oeuvre le missile ASMP-A (air-sol moyenne portée – amélioré), lequel subira

La Lituanie accuse la Russie d’avoir déployé des missiles Iskander de façon permanente à Kaliningrad

Ponctuellement, à des fins d’exercice, la Russie déploie des missiles balistiques à capacité nucléaire de type Iskander dans l’enclave de Kaliningrad, un territoire coincé entre la Pologne et la Lituanie. Ce qui met, théoriquement, Berlin et la stratégique île suédoie de Gotland, en mer Baltique, à la merci d’une éventuelle frappe. Ce fut ainsi le