missile / Archives

La Corée du Nord va lancer la production en série de son missile balistique Pukguksong-2

Pendant que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunissait, la semaine passée, pour encore évoquer son cas (et la condamner pour énième fois), la Corée du Nord préparait un nouveau lancement de missile. C’est ainsi que, le 20 mai, depuis sa base de Pukchang [province du Pyongan du Sud], elle a procédé au

Pour un amiral américain, la Corée du Nord est aussi une menace pour la Chine et la Russie

Comme à chaque tir de missile ou essai nucléaire nord-coréen, la Chine et la Russie font les gros yeux à Pyongyang, avant d’en appeler à la « retenue », voire à s’attacher à limiter des sanctions prises à l’égard de la Corée du Nord par le Conseil de sécurité des Nations unies. Au cours de ces dernières

Le dernier missile tiré par la Corée du Nord serait un engin de portée intermédiaire

Le missile balistique lancée depuis la base militaire nord-coréenne de Kusong, dans la nuit du 13 au 14 mai, a volé pendant près de 30 minutes avant de s’abîmer en mer du Japon, à 500 km du territoire russe, selon Moscou, pour qui ce tir « ne présentait aucune menace pour la Russie ». L’agence officielle nord-coréenne

La Corée du Nord salue le nouveau président sud-coréen en tirant un missile balistique

Le nouveau président sud-coréen, Moon Jae-In, s’est dit prêt, peu après sa prestation de serment, le 10 mai, à se rendre à Pyongyang, « si les conditions sont réunies », afin d’établir à nouveau le dialogue avec la Corée du Nord pour tenter d’apaiser les tensions dans la péninsule. Au cours de ces dernières semaines, les États-Unis

Un missile nord-coréen a explosé peu après son lancement

L’on s’attendait à un sixième essai nucléaire nord-coréen à l’occasion du « Jour du Soleil », qui marque, chaque 15 avril, l’anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, le fondateur du régime. En effet, selon les analystes de l’US-Korea Institute [université américaine John Hopkins], des préparatifs observés sur le site de Punggye-ri, où ont été effectués les

Le Pentagone diffuse une image de la base d’Al-Shayrat prise après les frappes

Le ministère russe de la Défense a minimisé le résultat des frappes américaines effectuées dans la nuit du 6 au 7 avril contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réponse à l’usage présumé par le régime syrien d’armes chimiques à Khan Cheikhoun, deux jours plus tôt. Ainsi, à en croire Moscou, 23 missiles de croisière Tomahawk

Deux destroyers américains ont lancé 59 missiles Tomahawk contre la base syrienne d’Al-Shayrat

« Ce que Assad a fait est terrible » et « ce qui s’est passé en Syrie est une honte pour l’humanité et il est au pouvoir. Donc je pense que quelque chose devrait se passer », avait déclaré le président américain Donald Trump, peu avant l’examen par le Conseil de sécurité des Nations unies d’une résolution concernant l’attaque

Coup d’envoi au développement du successeur des missiles SCALP et Exocet

Alors que la rénovation des missiles de croisière SCALP EG (Système de croisière conventionnel autonome à longue portée) a été lancée en février, le coup d’envoi au développement de leur successeur a été donné, ce 28 mars, avec la signature d’un accord par le délégué général à l’armement (DGA), Laurent Collet-Billon, et la ministre britannique

Accrochage sérieux entre Israël et la Syrie

Depuis le début de la guerre civile syrienne, le Hezbollah, la milice chiite libanaise qui soutient le régime de Damas, a souvent été la cible de raids aériens. Et la force aérienne israélienne a évidemment été soupçonnée d’en avoir été à l’origine. Seulement, Israël a pour ligne de conduite de ne jamais commenter ouvertement ce

Taïwan affirme être capable de frapper la Chine avec ses missiles

En décembre, le Liaoning, le premier porte-avions chinois, passa à 90 nautiques des côtes de Taïwan, ce qui mit les forces armées de l’île en alerte. Mais cet épisode n’était pas le premier du genre. En réalité, à en croire un rapport quadriennal sur la défense taïwanaise, la Chine a intensifié son activité militaire dans