missile / Archives

La dernière stratégie antimissile américaine propose de déployer de nouvelles capacités dans l’espace

Actuellement, la défense antimissile des États-Unis repose sur des moyens d’alerte précoce, constitués par des satellites [DSP pour Defense Support Programme, remplacés par les SBIR, pour Space-Based Infrared System] et des radars [AN/TPY-2, Sea-Based X-Band Radar ou SBX], ainsi que plusieurs systèmes capables d’intercepter des missiles. Ce bouclier anti-missile repose sur deux bases mettant en

Barkhane – Déployé pour la première fois au Sahel, le Missile Moyenne Portée donne satisfaction

Comme annoncé au printemps 2018, la force Barkhane peut désormais compter sur une nouvelle arme : le Missile Moyenne Portée [MMP]. L’État-major des armées [EMA] en a fait l’annonce le 14 janvier. Ainsi, en décembre, le MMP a été déployé pour la première fois lors d’une opération menée par le Groupement tactique Désert [GT-D] « Picardie »,

Le missile anti-aérien MISTRAL peut aussi être efficace contre des embarcations rapides

Initialement, le Missile Moyenne Portée [MMP], développé par MBDA, était une munition conçue pour détruire des chars et des cibles terrestres. Mais, en octobre, l’industriel a annoncé son intention d’en développer une version navale « pour des missions de lutte contre des navires hostiles ou encore pour des missions littorales contre des défenses côtières ou des

Le président russe propose d’ouvrir le traité sur les forces nucléaires intermédiaires à d’autres pays

Signé en 1987 par les États-Unis et l’Union sovétique, le Traité sur les forces nucléaires intermédiaires [FNI] a mis un terme, en Europe, à la crise dite des Euromissiles. Ce texte, qui est une pierre angulaire de la sécurité européenne, interdit le déploiement de tout missile sol-sol ayant une portée comprise entre 500 et 5.500

L’Otan donne 60 jours à la Russie pour se conformer au Traité sur les Forces nucléaires intermédiaires

Depuis maintenant plus de quatre ans, les États-Unis affirment que la Russie a développé et déployé le missile 9M729 « Novator », lequel enfreint le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires [FNI] qui, signé en 1987 par Washington et Moscou afin de mettre un terme à la crise des Euromissiles, interdit les missiles balistiques et de croisière

MBDA prépare une version navale de son Missile Moyenne Portée

En septembre, à Djibouti, des commandos marine ont tiré deux Missiles Moyenne Portée [MMP] depuis une embarcation semi-rigide de type ECUME [Embarcation commando à usage multiple embarquable]. Destiné à l’armée de Terre, ce système d’arme a donné pleinement satisfaction puisque les deux tirs ont atteint leur cible, le premier ayant été effectué de la mer

Destiné à l’armée de Terre, le Missile Moyenne Portée a été évalué pour les opérations des commandos marine

Cet été, le site Mer et Marine avait indiqué que le Missile Moyenne Portée [MMP], développé par MBDA afin de remplacer les missiles Milan, Javelin, HOT et autres ERYX utilisés par l’armée de Terre, pourrait être utilisés à d’autres fins que les opérations purement terrestres. Comme dans le domaine maritime, où, par exemple, il serait

Les États-Unis pourraient se retirer du Traité sur les forces nucléaires intermédiaires

Les traités signés juste avant l’effondrement de l’Union soviétique et la fin de la Guerre Froide sont désormais remis en question. Celui relatif aux forces conventionnelles en Europe, conclu à Paris en novembre 1990 par les États de l’Otan et du Pacte de Varsovie, a d’abord fait l’objet d’un « moratoire » en 2007, avant d’être officiellement

En parlant de détruire un nouveau missile russe, l’émissaire américaine auprès de l’Otan provoque un incident diplomatique

Depuis 2014, Washington accuse Moscou de mettre au point un missile de croisière terrestre à capacité nucléaire en violation du traité sur les Forces nucléaires intermédiaires (FNI), signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhael Gorbatchev. Ce qui, à l’époque, mit un terme à la crise dite des Euromissiles. Pour rappel, ce traité oblige les

Israël n’exclut pas de mener des frappes contre des positions iraniennes en Irak

La semaine passée, l’agence Reuters a révélé que la force al-Qods, l’unité d’élite chargée des opérations extérieures des Gardiens de la révolution iraniens, aurait livré des missiles Zalzal, Fateh-110 et Zolfaghar à la milice chiite irakienne « Kataëb Hezbollah », par ailleurs membre du Hachd al-Chaabi [Unités de mobilisation populaire]. Ainsi, plusieurs bases de lancement, placées sous