ministre / Archives

Mme Parly remet en cause la politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre

Bien que les derniers chiffres ont montré une légère amélioration, la disponibilité des véhicules de l’armée de Terre n’est pas encore satisfaisante, malgré la hausse des crédits et les réformes mises en place pour améliorer le Maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres [MCO-T]. D’où l’étude commandée par la ministre des Armées, Florence Parly, à

Pour Mme Parly, les écoles militaires sont des « vecteurs d’influence et de rayonnement extraordinaires »

Les suppressions de postes que le ministère des Armées a connues entre 2008 et 2015 ont évidemment affecté le format des écoles militaires françaises. Au point même qu’il avait été proposé de les « ouvrir » au monde civil pour les péréniser étant donné que les places disponibles qu’elles offraient jusqu’alors avait « drastiquement » diminué. Or, cette réduction

Mme Parly fait une mise au point au sujet des ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a répondu à quelques députés qui ont relayé les reproches adressés par des ONG à la France au sujet de ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays actuellement engagés militairement au

Un ex-ministre israélien arrêté pour espionnage au profit de… l’Iran

Motivations idéologiques, appât du gain, chantage, etc : plusieurs raisons peuvent pousser un individu à trahir son pays au profit d’un autre. Pour Gonen Segev, elles sont plus difficiles à cerner. Du moins pour le moment. Ancien pilote militaire, médecin, élu député en 1992 et devenu ministre de l’Énergie trois ans plus tard après avoir

Les programmes d’armement retardés ou annulés? « C’est fini », assure Mme Parly

L’on ne compte le nombre de programmes d’armement « décalés », « réduits », voire « annulés » au cours de ces dix ou vingt dernières années. Tel a été le cas, par exemple, du programme BATSIMAR [Bâtiments de surveillance et d’intervention hauturiers] qui, bien qu’étant très importants pour le renouvellement des patrouilleurs et avisos de la Marine nationale, devrait finalement

L’Otan salue la volonté de l’Allemagne de porter ses dépenses militaires à 1,5% du PIB d’ici 2025

Mécontente du plan triennal budgétaire concocté par le social-démocrate Olaf Scholz, son homologue aux Finances, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a engagé un bras de fer afin d’obtenir la hausse des crédits qu’elle exigeait pour financer les énormes besoins de la Bundeswehr, dont l’état de préparation est jugé préoccupant. Et,

En 2017, le budget « exécuté » des Armées aura finalement été de 33,5 milliards d’euros

Sur le plan budgétaire, l’année 2017 aura été mouvementée pour les Armées. La loi de finances initiale prévoyait d’octroyer à la mission « Défense » 32,7 milliards d’euros, soit environ 600 millions de plus par rapport à 2016, avec une provision pour les surcoûts liés aux opérations extérieures inchangée, à 450 millions. L’annonce, en juillet, d’une coupe

Italie : Issue du parti anti-système M5S, Elisabetta Trenta a été nommée ministre de la Défense

Alors que le président Sergio Mattarella venait de refuser la liste du prochain gouvernement de la coalition « anti-système » formée par la Ligue et le Mouvement 5 Étoiles [M5S] et de nommer Premier ministre un « technicien » en la personne de Carlo Cottarelli, le commissaire européen au Budget, l’Allemand Günther Oettinger, a mis le feu aux poudres

Israël/Iran : Un ministre israélien parle de « liquider » Bachar el-Assad

Le 12 mai prochain, l’on saura si le président Trump décide de faire des confettis avec l’accord sur le programme nucléaire iranien, conclu le 14 juillet 2015 à Vienne entre le groupe dit 5+1 (les membres permanent du Conseil de sécurité et l’Allemagne) et l’Iran. Pour le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, ce serait une

Armées : Mme Parly veut mettre « l’imagination au pouvoir »

Lors de ses voeux aux Armées, le 19 janvier, à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, à Toulon, le président Macron a rassuré les militaires pouvant être »gagnés par la routine ou une certaine méfiance » après les « réductions de format » et les « batailles budgétaires des années passées » en affirmant qu’il tiendrait son