ministre / Archives

Un amendement a été déposé pour rétablir les crédits du ministère des Armées annulés par Bercy

Présenté en Conseil des ministres le 7 novembre, le projet de loi de finances rectifivatives [PLFR] 2018 prévoit donc, afin de financer le surcoût des opérations extérieures [OPEX] et des missions intérieures [MISSINT], de puiser 402,4 millions d’euros dans les crédits du ministère des Armées mis en réserve en début de gestion. Le programme « Équipement

À son tour, Mme Parly hausse le ton à l’égard des activités « souvent intéressées » de certaines puissances en Centrafrique

Lors d’un déplacement en Centrafrique, le 2 novembre, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé l’octroi, à Bangui, d’une aide financière de 24 millions d’euros ainsi que la livraison de 1.400 fusils d’assaut aux Forces armées centrafricaines [FACa]. Et, au passage, il a dénoncé les « ambitions voilées » que certaines puissances, dont

11-Novembre : Mme Parly assure que l’état-major « n’a jamais imaginé rendre un hommage au maréchal Pétain »

Depuis quelques jours, une polémique prend de l’ampleur au sujet des commémorations du centenaire de l’armistice ayant mis fin aux combats de la Grande Guerre, le 11 novembre prochain. En cause, des propos de l’entourage du président Macron, selon lesquels ce dernier ne souhaiterait pas une cérémonie « trop militaire ». Ce qui s’est traduit, dans certaines

Hostile à l’offre française sur les Rafale, Steven Vandeput, le ministre belge de la Défense, va démissionner

Normalement, en janvier prochain, Steven Vandeput, l’actuel ministre belge de la Défense, devrait s’asseoir dans le fauteuil de « bourmestre » [maire] de Hasselt, ville d’environ 80.000 habitants, chef-lieu de la province de Limbourg, la liste qu’il conduisait, le 14 octobre, lors des élections communales, étant arrivé en tête. En outre, et sauf coup de théâtre, il

Mme von der Leyen plaide pour le maintien d’une présence militaire allemande en Irak

En Allemagne, les questions militaires donnent souvent lieu à des désaccords entre les chrétiens-démocrates de la CDU/CSU et les sociaux-démocrates du SPD, lesquels font partie de la coalition gouvernementale dirigée par la chancelière Angela Merkel. Et le maintien d’un contingent de la Bundeswehr en Irak pourrait être une nouvelle pomme de discorde. Ainsi, le 16

La ministre des Armées engage la réforme très attendue des soutiens

Lors de l’Université d’été de la Défense, organisée à Versailles-Satory, ces 10 et 11 septembre, la ministre des Armées, Florence Parly a fait une promesse : « du travail, du travail et encore du travail » pour répondre aux attentes des forces armées qui ont « qui ont subi trop de restrictions, trop de sacrifices, trop de frustrations

Mme Parly : « La guerre antisatellite est déjà une réalité : il faudra compter avec nous! »

Lors de sa visite au Centre national d’études spatiales [CNES] à Toulouse, la ministre des Armées, Florence Parly, a frappé fort au début de son discours en dénonçant les manoeuvres russes autour du satellite de télécommunications militaires franco-italien Athena-Fidus. Mais plus largement, Mme Parly a insisté sur le fait que, désormais, l’espace est devenu un

La ministre des Armées accuse la Russie d’avoir espionné le satellite militaire franco-italien Athena-Fidus

Jusqu’à présent, les autorités françaises n’avaient pas été aussi précises pour évoquer les cas d’espionnage des satellites militaires par des engins « butineurs ». En avril 2016, alors patron du Commandement interarmées de l’Espace, le général Jean-Daniel Testé, avait révélé, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, qu’un satellite de télécommunication « Syracuse » avait été approché par un « autre

Mme Parly remet en cause la politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre

Bien que les derniers chiffres ont montré une légère amélioration, la disponibilité des véhicules de l’armée de Terre n’est pas encore satisfaisante, malgré la hausse des crédits et les réformes mises en place pour améliorer le Maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres [MCO-T]. D’où l’étude commandée par la ministre des Armées, Florence Parly, à

Pour Mme Parly, les écoles militaires sont des « vecteurs d’influence et de rayonnement extraordinaires »

Les suppressions de postes que le ministère des Armées a connues entre 2008 et 2015 ont évidemment affecté le format des écoles militaires françaises. Au point même qu’il avait été proposé de les « ouvrir » au monde civil pour les péréniser étant donné que les places disponibles qu’elles offraient jusqu’alors avait « drastiquement » diminué. Or, cette réduction