ministère des Armées / Archives

Le contrat de développement et d’intégration du Rafale F4 a été notifié

En mars 2017, lors d’une réunion du comité ministériel des investissements, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait donné le feu vert à la mise au point de la version F4 du Rafale. Restait alors à notifier le contrat pour lancer ce projet. Ce qui a été fait ce 14 janvier. En effet,

La ministre des Armées annonce un « financement exceptionnel » pour la recherche aérospatiale française

L’événement n’a pas suscité autant d’attention qu’il en aurait mérité… À l’heure où l’on parle pourtant de plus en plus de développer des engins hypersoniques, le projet « HEXAFLY-INTernational » a officiellement été lancé en octobre 2018. D’origine européenne, ce programme visait initialement à mettre au point un concept d’avion civil de transport de classe Mach 8.

Les conditions pour bénéficier de tarifs SNCF réduits ont été assouplies pour les familles des militaires

Encore récemment, la carte « famille de militaire », émise par la SCNF, permettait à un militaire de cumuler la réduction à laquelle il avait droit (le « quart de place ») avec une remise de 25 à 50% pour les membres de sa famille, à la condition de voyager avec eux. Et il existait aussi un autre dispositif,

En 2019, les armées compteront plus de généraux et de sergents mais beaucoup moins d’adjudants

Il fut un temps encore pas si lointain où, pour maîtriser la masse salariale du ministère des Armées [de la Défense, à l’époque], le maître-mot était « dépyramidage ». Ce qui signifiait qu’il fallait réduire le taux d’encadrement au sein des forces, ce qui passait par le blocage des tableaux d’avancement. Cette époque est désormais révolue, à

Décollage réussi pour le lanceur Soyouz et le satellite de renseignement français CSO-1

Après un report de 24 heures en raison de mauvaises conditions météorologiques au-dessus du Centre spatial guyanais [CSG], le lanceur de conception russe Soyouz a décollé avec succès, ce 19 décembre, à 17h37 [heure de Paris], avec le satellite militaire français CSO-1 à son bord. Ce dernier a été « libéré » sur son orbite un heure

Le ministère des Armées ne peut pas préciser le « montant total » des charges sociales indûment versées à cause de Louvois

Les dysfonctionnements du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS], lesquels ont plongé de trop nombreux militaires dans des difficultés financières, relèvent de deux types : les moins-versés et les trop-versés. Or, quand un militaire a perçu une solde supérieure à celle qui lui était due, il a côtisé plus que prévu auprès

Les forces spéciales françaises intéressées par le « Flyboard Air », la planche de surf volante de Zapata Industries

En mars 2017, Franky Zapata était convoqué par la Gendarmerie de l’Air, qui lui reprochait plusieurs infractions à la réglementation pouvant donner lieu à de fortes amendes, voire à une peine de prison. En cause? Son Flyboard Air, une sorte de planche de surf volante, pouvant voler à 10.000 pieds d’altitude à la vitesse maximale

Le ministère des Armées mise sur VerDi pour faire la chasse aux « fausses nouvelles »

En septembre, le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie [CAPS] du ministère des Affaires étrangères et de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire [IRSEM] ont publié un copieux rapport sur le phénomène des « fausses informations« , encore appelées « Infox » ou « fake news », dont il est beaucoup question actuellement. Pour les auteurs de ce document,

Mme Parly annonce le soutien de Definvest à la PME SINTERmat, spécialiste des matériaux innovants

Après Kalray (processeurs), Fichou (optique de haute précision) et Unseenlabs (nano-satellites pour la surveillance maritime), Definvest, le fonds géré par Bpifrance pour le compte du ministère des Armées, vient de réaliser sa quatrième opération depuis son lancement, en novembre 2017. En effet, à l’occasion de l’inauguration du Forum Innovation Défense, qui se tient du 22

La solidarité interministérielle pour le financement des opérations extérieures a perdu une bataille à l’Assemblée

L’annonce, la semaine passée, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative du budget 2018, de l’annulation de 404,2 millions d’euros de crédits dans le budget des Armées pour financer les opérations extérieures [OPEX] et les missions intérieures [MISSINT] au-delà des 650 millions initialement prévus, a visiblement suscité un malaise dans les rangs