Mer de Chine méridionale / Archives

Pékin a encore renforcé ses capacités d’interdiction et de déni d’accès en mer de Chine méridionale

Selon des sources du renseignement américains citées par CNBC, Pékin a installé des missiles anti-navire (YJ-12) et sol-air (systèmes de défense aérienne HQ-9) sur les récifs de Fiery Cross [Yongshu], Subi [Zhubi] et Mischief [Meiji], tous situés dans l’archipel des Spratleys, en mer de Chine méridionale, soit à l’est du Vietnam et l’ouest des Philippines.

Trois navires australiens auraient été « défiés » par la marine chinoise en mer de Chine méridionale; Pékin dément

Il y a quelques jours, la frégate australienne HMAS Anzac [photo] et le pétrolier-ravitailleur HMAS Success ont appareillé de Subic Bay [Philippines] pour Hô Chi Minh-Ville [Vietnam] pour une escale de trois jours. Ces deux navires ont été rejoints par le HMAS Toowoomba, parti Kota Kinabalu, en Malaisie. Seulement, ces trois bâtiments de la Royal

Un amiral américain estime que la puissance militaire chinoise pourrait bientôt égaler celle des États-Unis

Lors de son premier discours « sur l’état de l’Union », prononcé devant le Congrès des États-Unis, fin janvier, le président Trump a décrit la Russie et la Chine comme des « rivaux » qui « menacent » les « valeurs », « l’économie » et les « intérêts » américains. Et « face à eux, a-t-il continué, la faiblesse est la voie la plus sûre vers le

Hanoï et Pékin ont trouvé un « consensus » pour apaiser leur rivalité en mer de Chine méridionale

En 2014, Hanoï avait vigoureusement protesté contre l’installation, par Pékin, d’une plateforme de forage pétrolier dans les eaux de l’archipel des Paracels qui, situé en mer de Chine méridionale et supposé receler de vastes ressources en hydrocarbures, est revendiqué par les autorités vietnamiennes et chinoises. Du coup, le Vietnam envoya ses garde-côtes y patrouiller, ce

Pékin est sur le point de terminer l’aménagement de récifs à des fins militaires en mer de Chine méridionale

À en croire le centre Asia maritime transparency initiative (AMTI) qui dépend du centre de réflexion Center for Strategic and International Studies (CSIS), Pékin aurait quasiment terminé l’aménagement, à des fins militaires, de plusieur récifs situés en mer de Chine méridionale, un région stratégique à plus d’un titre qui fait l’objet de contentieux territoriaux avec

Le chef du Pentagone pointe le « mépris » de Pékin pour ses voisins en mer de Chine méridionale

Malgré un avis de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye, pour qui ses prétentions territoriales en mer de Chine méridionale ne reposent sur « aucun fondement juridique », Pékin revendique la quasi-totalité de cette partie du monde, stratégique pour le commerce maritime mondial et susceptible de receler d’importantes réserves d’hydrocarbure. Et cela, au dépens des

L’administration Trump entend faire respecter la liberté de navigation en mer de Chine méridionale

Durant la course à la Maison Blanche, Donald Trump avait adopté un ton très offensif à l’endroit de la Chine, en l’accusant d’avoir des pratiques commerciales déloyales et de « voler » des millions d’emplois aux États-Unis. Puis, une fois élu président, il a mis un peu d’eau dans son vin dans la mesure où l’appui de

Pékin construit des structures pour abriter des systèmes de défense aérienne en mer de Chine méridionale

Le groupe de réflexion Asia Maritime Transparency Initiative (AMTI) a diffusé de nouvelles images satellite des îlots que Pékin aménage en mer de Chine méridionale. Et leur analyse suggère que l’Armée populaire de libération (APL) y fait construire des structures destinées à abriter des batteries de défense aérienne. Ces constructions et le déploiement de tels

Incident entre deux avions de patrouille près d’un récif revendiqué par la Chine et les Philippines

Si les relations entre Manille et Pékin tendent à s’améliorer sous l’impulsion de Rodriguo Duterte, le président philippin, le ministre de la Défense de l’archipel, Delfin Lorenzana, s’est inquiété des intentions de la Chine au sujet du récif de Scarborough, situé à 230 km de Luçon, la principale île des Philippines, et à 650 km

La Chine envoie un message politique à Washington en déployant son porte-avions près de Taïwan

Récemment déclaré prêt au combat, le premier porte-avions chinois, le Liaoning (ex-Varyag), se contentait jusqu’à présent de participer à des exercices près de ses côtes, comme encore le 15 décembre dernier, dans la baie de Bohai, avec des tirs « réels » de missiles surface-air HQ-10, afin d’évaluer le niveau d’entraînement des équipages ainsi que la performance