menaces / Archives

Face à la menace chinoise, les forces taïwanaises vont revoir leur préparation opérationnelle

Après le président Xi Jiping, qui a déclaré, le 2 janvier que Taïwan n’avait pas d’autre choix que de renoncer à son indépendance, le général He Lei, ex-vice-président de l’Académie des sciences militaires de l’Armée populaire de libération [APL], a donné un aperçu des intentions de Pékin à l’égard de Taipeh. « Les partisans du séparatisme

Pour la ministre des Armées, « 2019 ne sera pas une année d’accalmie »

Dans une tribune publiée dans les colonnes du quotidien Le Parisien, la ministre des Armées, Florence Parly, l’a de nouveau assuré : il ne sera pas question de ponctionner les crédits de la mission Défense, annoncés en forte augmentation dans le cadre de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, seront préservés. « Disponibles et volontaires,

Le renseignement militaire français a au moins trois défis à relever

La Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, comme les deux précédentes, fait du renseignement une priorité. Ce qui passera par le renouvellement des moyens spatiaux [programmes MUSIS qui renforcera les capacités d’observation optique et radar et CERES, pour l’écoute et le renseignement électromagnétique], la mise en service de drones MALE supplémentaires, d’avions légers de surveillance

Pour Paris, le trafic d’armes dans les Balkans est toujours une « menace majeure pour la sécurité européenne »

En mars 2016, Interpol mobilisa 5.000 policiers pour une opération de deux jours visant à lutter contre le trafic d’armes légères dans les Balkans, région où la mouvance jihadiste n’est pas sans influence. Et le bilan des perquisitions, menées en Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Slovénie, pouvait sembler maigre : une quarantaine d’armes furent

Comment la Marine nationale surveille les câbles sous-marins de communication?

Interrogée sur les menaces potentielles concernant les câbles sous-marins de communication lors de son dernier passage [filmé] devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense, en octobre dernier, la ministre des Armées, Florence Parly, avait botté en touche. « Je pense que, dans une enceinte peut-être un plus refermée, nous pourrions évoquer ces

Le chef de la British Army affirme que la menace russe est « bien plus grande » que celle des groupes jihadistes

Alors désigné pour devenir le prochain chef d’état-major interarmées américain, le général Joseph Dunford avait affirmé, lors d’une audition au Sénat pour confirmer sa nomination, que la Russie posait « la plus grave menace, à court terme, pour la stabilité du monde entier ». Et d’expliquer qu’il s’agissait d’une « puissance nucléaire » qui n’hésitait pas à de « violer »

L’Iran assure que les bases américaines au Moyen-Orient et en Afghanistan sont à la portée de ses missiles

Pour le moment, le rétablissement, le 5 novembre, des sanctions américains contre le secteur pétrolier iranien n’a pas eu les effets que beaucoup redoutaient. Ainsi, Téhéran n’a pas bloqué le détroit d’Ormuz, stratégique pour les exportations de brut des monarchies sunnites du golfe arabo-persique et le prix du baril de pétrole n’a pas flambé :

Les États-Unis vont réduire leurs effectifs militaires de 10% en Afrique

Le principe avait été adopté. Restait à en connaître l’ampleur. Ce qui est désormais chose faite. Ainsi, le 15 novembre, les États-Unis ont annoncé leur intention de réduire leurs effectifs militaires déployés dans différents pays africains d’environ 10% « au cours des prochaines années ». Actuellement, 7.200 soldats américains sont présents en Afrique, en particulier au Niger,

Selon les propos de M. Macron, la construction d’un nouveau porte-avions n’est pas forcément garantie

Lors du dernier salon Euronaval, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé le lancement des études relatives au futur porte-avions destiné à la Marine nationale, en précisant qu’elles devaient répondre à au moins trois questions à savoir les menaces que ce navire aura à affronter, les choix technologiques qu’il suppose et l’innovation qui devra

Général Lecointre : La doctrine nucléaire française « fondée sur la stricte suffisance et la légitime défense est mise au défi »

Comme il l’avait indiqué lors d’une audition parlementaire, cet été, le chef d’état-major des armées [CEMA], le général François Lecointre, a livré sa « vision stratégique pour une singularité positive » dans un document rendu public le 21 septembre. En préambule, le CEMA a défendu la « singularité militaire », fondée sur « l’obligation » faite aux armées d’user de la