Le Haut Comité d’évaluation de la condition militaire s’inquiète de l’avenir du Service de Santé des Armées