MCO / Archives

Le taux de disponibilité des hélicoptères de la Gendarmerie se maintient aux environs de 75%

Contrairement à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), à la Marine nationale et à l’armée de l’Air, la Gendarmerie, force militaire qui dépend du ministère de l’Intérieur, n’a apparemment pas de souci à se faire au sujet de la disponibilité de ses 55 hélicoptères. Selon les chiffres obtenus par le député François Cornut-Gentille (LR),

Aucun hélicoptère militaire français n’affiche un taux de disponibilité supérieur à 50%

Lors des débats budgétaires de l’automne dernier, il a été beaucoup question de la disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et de la Marine nationale. À juste titre. Lors de son audition devant les députés de la commission de la Défense nationale, le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de

La disponibilité des Petits Véhicules Protégés (PVP) ne cesse de se dégrader

Fin de législature oblige, le ministère de la Défense répond plus rapidement aux questions écrites qui lui sont adressées, comme celles du député François Cornut-Gentille, lequel entend honorer jusqu’au bout le mandat que lui ont confié ses électeurs. C’est ainsi que la question portant sur la disponibilité des véhicules de l’armée de Terre au 31

Thales va organiser la logistique de la maintenance des avions militaires français

Le groupe d’électronique de défense Thales a annoncé, ce 11 avril, avoir remporté un contrat d’une valeur de 977 millions d’euros sur une durée de 10 ans, auprès de la Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques du ministère de la défense (SIMMAD). Ce contrat de service porte sur la mise en

La disponibilité des sous-marins nucléaires d’attaque est désormais confidentielle

Il y a encore peu, il était relativement facile de connaître le taux de disponibilité des six sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la classe Rubis en service au sein de la Marine nationale. Ainsi, un rapport du Sénat sur le maintien en condition opérationnel de la Flotte, publié en 2005, avait donné quelques chiffres à

En 2016, les sous-marins nucléaires d’attaque français ont passé 1.000 jours en mer

Ces dernières années, la disponibilité des six sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la classe Rubis en service au sein de la Marine nationale, faisait débat, d’autant plus que ces navires commençaient alors à ressentir les effets de leur âge. « Si ces SNA ont été prévus pour durer 20 ans, le Rubis en aura 38 quand

Le taux de disponibilité des C-130H Hercules de l’armée de l’Air peine à décoller

Comme tous les ans, le député François Cornut-Gentille demande aux ministère de la Défense de lui communiquer les taux de disponibilités des différents équipements en service au sein des forces françaises. Par définition, un aéronef est dit « disponible » s’il est « apte à moins de 6 heures, au moins une mission correspondant à celles indiquées dans

Un rapport pointe les causes de la (très) faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre

Que ce soit sur le territoire national ou en opérations extérieures, l’armée de Terre ne peut pas se passer d’hélicoptères. « Il y a donc un lien très fort entre l’aéromobilité et l’opérationnel », a même souligné son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la

Les hélicoptères NH-90 Caïman de la Marine nationale affichent un taux de disponibilité désastreux

Il a beaucoup été question des problèmes de Maintien en condition opérationnelle (MCO) des hélicoptères de la Marine nationale et de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) lors de l’examen, en commission élargie, à l’Assemblée nationale, du budget qu’il est prévu d’allouer à la mission « Défense » en 2017. Le député Gwendal Rouillard, rapporteur pour

La politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre va évoluer

Depuis 2006, l’armée de Terre a progressivement mis en place une Politique d’emploi et de gestion des parcs (PEGP) dont l’objectif était d’optimiser l’utilisation des véhicules tout en rationnalisant leur maintien en condition opérationnelle (MCO) afin de dégager quelques économies. C’est ainsi que quatre parcs, organisés selon des « pôles », ont été crées (Entraînement, Alerte, Gestion