Mauritanie / Archives

Le Mali et la Mauritanie vont renforcer leur coopération contre les groupes jihadistes

Alors que l’opération Serval venait d’être lancée depuis seulement quelques jours, un groupe jihadiste attaqua la localité de Diabali, située non loin de la Mauritanie. « Ils ont quitté la frontière mauritanienne, pour éviter les raids des avions français », avait, à l’époque, précisé une source sécuritaire régionale. A plusieurs reprises, par le passé, des membres d’al-Qaïda

La Mauritanie prête à intervenir militairement au Mali dans le cadre d’une opération de l’ONU

Pourtant en première ligne contre al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la Mauritanie ne participe pas aux opérations militaires au Nord-Mali, où le groupe terroriste s’était bâti un sanctuaire. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, en a donné la raison en début de semaine : tout simplement, son pays n’était pas « prêt » lorsque l’intervention militaire

Blessé par balle, le président mauritanien a été admis à l’hôpital militaire de Percy

Les circonstances dans lesquelles le président mauritanien, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a été blessé par balles, le 13 octobre paraissent à peine croyables si l’on en juge par la version officielle qui en a été donnée. Ainsi, Mohamed Ould Abdel Aziz revenait à Nouakchott après un court séjour dans une résidence quand son

Trois pays africains ont acheté des avions Super Tucano

Après un exercice 2011 difficile marqué des pertes et un début d’année plombé par l’annulation par le Pentagone d’un contrat de 350 millions de dollars pour la livraison d’A-29 Super Tucano, le constructeur aéronautique Embraer, le 3e mondial derrière Boeing et Airbus, vient d’obtenir plusieurs succès en Afrique. En effet, la semaine passée, l’avionneur brésilien

Un renseignement donné par la France a permis d’empêcher un attentat en Mauritanie

Lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a estimé que la meilleure arme contre le terrorisme est « la lutte pour la démocratie et pour le développement, qui sont undes points forts de la diplomatie française ». Seulement, en attendant, et comme l’a souligné le chef

Al-Qaïda au Maghreb islamique a subi des revers

L’organisation al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a récemment connu une déconvenue en Mauritanie, avec la défection de 28 jeunes Mauritaniens qu’elle avait réussi à endoctriner. Une source militaire a confié à l’AFP que ces 28 militants d’AQMI se sont rendus à l’armée mauritanienne le 21 novembre dernier. Au début du mois, six autres membres du

Entre 20 et 30 militaires français ont participé aux opérations mauritaniennes contre al-Qaïda

Les opérations de l’armée mauritanienne soutenues par la France contre des activistes d’al-Qaïda au Maghreb islamique en territoire malien ont pris fin ce 24 juillet. Elles avaient commencé dès jeudi avec pour objectif initial de neutraliser un groupe de 150 jihadistes prêt à lancer des attaques en Mauritanie. Selon toute vraisemblance, et étant donné que

Une opération militaire mauritanienne soutenue par la France au Sahel

Depuis avril dernier, Michel Germaneau, un ingénieur électronicien français âgé de 78 ans parti au Niger pour y mener des actions humanitaires, est aux mains du réseau al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l’ancien GSPC algérien qui a fait allégeance à l’organisation d’Oussama ben Laden. Depuis quelques années, la branche maghrébine d’al-Qaïda affirme sa présence dans

Coopération militaire renforcée pour combattre al-Qaïda au Maghreb islamique

Afin de contrer l’activité grandissante d’al-Qaïda au Maghreb islamique, appelé ainsi depuis l’allégeance du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien à l’organisation d’Oussama ben Laden, quatre pays d’Afrique du Nord avait décidé, en août dernier, de mettre en place un comité d’état-major conjoint pour coordonner les opérations militaires. En effet, les

L’attentat de Nouakchott revendiqué par al-Qaïda au Maghreb islamique

Quelques jours après la déclaration d’Ayman al-Zawahiri, le numéro deux d’al-Qaïda au cours de laquelle il avait déclaré que « la France devait payer » et de l’investiture de Mohamed Ould Abdel Aziz, président mauritanien nouvellement élu, Nouakchott était le théâtre du premier attentat suicide de l’histoire du pays. En effet, le 8 août dernier, un kamikaze