marine / Archives

L’administration américaine autorise la vente de 200 missiles Harpoon et Sea Sparrow à la Finlande

Après la Seconde Guerre Mondiale, la Finlande respecta une neutralité stricte entre l’Union soviétique et les pays de l’Alliance atlantique, quitte à acquérir du matériel militaire auprès des deux côtés. Après l’effondrement de l’URSS, le pays rejoignit l’Union européenne et se rapprocha de l’Otan, en adhérant au Partenariat pour la Paix (PPP). En 2014, après

Les négociations sur la vente de 4 patrouilleurs de type « L’Adroit » à l’Argentine ont été relancées

La visite à Paris, la semaine passée, du président argentin, Mauricio Macri, n’aura pas seulement permis de confirmer la vente de 5 Super Étendard Modernisés (SEM) de seconde main à l’Aviación Naval Argentina : elle a aussi été l’occasion de relancer les négociations portant sur l’acquision de 4 patrouilleurs hauturiers de type « L’Adroit » auprès de

Le Japon proteste contre l’incursion d’un sous-marin nucléaire chinois près des îles Senkaku

Depuis le début des années 2010, la dispute territoriale entre le Japon et la Chine au sujet des îles Senkaku a repris de la vigueur, l’Armée populaire de libération (APL) ayant multiplié les incursions dans les eaux de cet archipel nippon. Et cela a donné lieu à des incidents sérieux, comme en 2013, quand le

La Pologne veut des « précisions » sur les sous-marins français Scorpène

Pour remplacer ses quatre submersibles de la classe Kobben, la Pologne a lancé le programme Orka afin d’acquérir au moins trois nouveaux sous-marins, suceptibles d’être en mesure de mettre en oeuvre des missiles de croisière. Trois industriels sont sur les rangs. L’allemand ThyssenKrupp Marine Systems (type 212/214) pourrait être favori dans la mesure où les

Fleuron de la Royal Navy, le porte-avions HMS Queen Elizabeth est victime d’une voie d’eau

Avant d’entrer officiellement en service au sein de la Marine nationale, le porte-avions Charles de Gaulle eut son lot d’ennuis techniques lors de ses essais en mer (piste trop courte, bris de l’hélice babord à cause d’un défaut de fabrication, vibrations, etc). Cela étant, au regard de la complexité inhérente à la mise au point

Le chef de la marine argentine limogé pour la disparition du sous-marin ARA San Juan

N’ayant plus donné aucun signe de vie après avoir signalé une avarie sur l’une de ses batteries, le sous-marin argentin ARA San Juan demeure introuvable depuis le 15 novembre, malgré les moyens internationaux déployés pour tenter de le repérer. Pourtant, le 11 décembre, une nouvelle piste avait été évoquée. « Nous analysons un nouveau point [de

Le porte-avions HMS Queen Elizabeth admis au sein de la Royal Navy

La coïncidence peut sembler troublante. Alors que de nombreux commentateurs estiment que l’accord que viennent de trouver le gouvernement britannique et l’Union européenne sur le Brexit se traduira par une perte d’influence du Royaume-Uni, la Royal Navy a admis en son sein le porte-avions HMS Queen Elizabeth, lors d’une cérémonie organisée le 7 décembre à

La version navale du système anti-roquettes Iron Dome est opérationnelle

Développé par Rafael pour intercepter les roquettes et les missiles de courte portée à une distance comprise entre 4 et 70 km, le système Iron Dome su rapidement faire preuve de son efficacité lors des dernières opérations menées par Israël dans la bande de Gaza. Doté d’un radar de détection et de suivi, d’un système

Le scénario de la disparition du sous-marin argentin ARA San Juan se précise

La semaine passée, un responsable de la marine argentine avait indiqué que le sous-marin ARA San Juan, porté disparu depuis le 15 novembre, fit état d’une avarie sur l’une de ses batteries lors de l’une de ses dernières communications avec la base navale de Mar del Plata, son port d’attache. Mais l’état-major argentin relativisa l’importance

Polémiques en Argentine après la disparition du sous-marin ARA San Juan

Des moyens importants sont toujours déployés pour tenter de retrouver le sous-marin argentin ARA San Juan, qui n’a plus donné de signe depuis le 15 novembre, jour où une forte explosion a été détectée par des capteurs de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Otice) près de sa dernière position connue. La piste