Marine Nationale / Archives

Frappes en Syrie : Les forces françaises ont tiré 12 missiles de croisière

Le ministère des Armées a précisé le dispositif engagé dans l’opération qui, conduite en coordination avec les forces américaines et britanniques, a visé trois sites impliqués dans le programme syrien d’armes chimiques, dans la nuit du 13 au 14 avril. Ainsi, trois frégates multimissions (FREMM), accompagnée par une frégate anti-sous-marine (FASM), une frégate anti-aérienne et

Vidéo : Baptême du feu pour le Missile de croisière naval en Syrie

L’on savait que la frégate multimissions (FREMM) Aquitaine se trouvait en Méditerranée orientale alors que se préparait une opération devant viser le régime syrien pour sa responsabilité présumée dans l’attaque chimique contre la ville de Douma, le 7 avril dernier. D’après la ministre des Armées, Florence Parly, ce navire a été rejoint par d’autres du

Les forces françaises, américaines et britanniques frappent le programme chimique syrien

Elles étaient annoncées depuis plusieurs jours pour répondre à l’attaque chimique de Douma [Ghouta orientale] attribuée à Damas. Et elles ont eu lieu dans la nuit du 13 au 14 avril. En effet, des sites liés au programme syrien d’armes chimiques ont été frappés par les forces américaines, françaises et britanniques au cours de plusieurs

Syrie : Un avion de combat russe a survolé la frégate « Aquitaine » de façon inamicale et dangereuse

Si le président Macron le décide, la frégate multimissions (FREMM) Aquitaine pourrait être sollicitée pour frapper le régime syrien avec ses missiles de croisières navals (MdCN), en réponse à l’attaque chimique [présumée] commise le 7 avril à Douma, dans la Goutha orientale. Actuellement, cette frégate « Aquitaine » navigue en effet dans les eaux de la Méditerranée

Le patrouilleur « L’Adroit » bientôt sous pavillon argentin?

Dans le cadre d’une convention signée en 2010, la Marine nationale utilise le patrouilleur hauturier « L’Adroit », développé sur fonds propres par Naval Group. L’objectif était alors de mener des expérimentations afin de préparer le programme BATSIMAR (Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime) tout en donnant à ce nouveau type de navire un certificat « sea proven »

L’entraînement des pilotes du porte-avions Charles de Gaulle va bientôt commencer aux États-Unis

Le 5 septembre 1781, dans la baie de Chesapeake, en Amérique du Nord, les 24 vaisseaux de la marine royale française commandés par le comte François de Grasse infligèrent l’une des rares défaites subies par la Royal Navy au XVIIIe siècle (voire au XIXe siècle…). Cette victoire remportée fut décisive dans la mesure où elle

La Marine nationale a reçu son premier Bâtiment de soutien et d’assistance hauturier

Lors de son déplacement à Lorient, où elle a visité que le site de Naval Group et la base navale de Lanester, où est installé le commandement de la FORFUSCO [Force des fusiliers marins et commandos] et six des sept commandos de la Marine nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé la réception,

La Direction générale de l’armement a commandé 12 vedettes protégées pour les fusiliers marins

La Direction générale de l’armement [DGA] a annoncé, le 26 mars, avoir confié a chantier naval Ufast, implanté à Quimper, le soin de réaliser et de livrer à la Marine nationale 12 Vedettes protégées de défense maritime [VPDMP]. Le montant de cette commande n’a pas été précisé. Ces VPDMP, destinée à la Force maritime des

Amiral Prazuck : L’amélioration des conditions d’exercice du métier de marin est un « enjeu existentiel » pour la Marine

Le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, actuellement examiné par le Parlement, prévoit la création de 6.000 postes supplémentaires au sein du ministère des Armées. Sachant que la moitié profitera au renseignement et à la cyberdéfense, le reste se partagera entre le soutien aux exportations, les coopérations internationales et européennes et les unités

Pour l’amiral Prazuck, la France est la seconde puissance maritime du monde

Incontestablement, lors que l’on considère les moyens de l’US Navy et de l’US Coast Guard ainsi que l’étendue de leur zone économique exlusive (ZEE), les États-Unis constituent la première puissance maritime du monde. Mais qui est la seconde? Pour l’amiral Prazuck, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), la France occuperait la seconde position.