Marawi / Archives

Les États-Unis livrent des drones ScanEagle aux Philippines pour contrer les groupes jihadistes

En 2017, les forces armées philippines, peu rompues au combat urbain, ont eu du mal à venir à bout de la résistance que leur opposaient les jihadistes des groupes Maute et Abu Sayyaf – liés à l’État islamique – à Marawi, ville située sur l’île de Mindanao. Pour autant, la menace terroriste n’est pas totalement

L’Australie va entraîner les forces philippines au combat urbain

Après cinq mois de combats intenses, la bataille de Marawi, ville située sur l’île de Mindanao, dans le sud des Philippines, a pris officiellement fin, le 23 octobre, après la prise de la dernière position occupée par des jihadistes. « Nous avons donné aux militants et terroristes la possibilité de se rendre, mais ils ont choisi

Manille dit avoir éliminé Isnilon Hapilon, le chef de l’État islamique en Asie du sud-Est

Le 23 mai, à Marawi, Les forces de sécurité philippines ouvrirent la boîte de Pandore en tentant de mettre la main sur Isnilon Hapilon, le chef du groupe Abu Sayyaf et « émir » de l’État islamique en Asie du Sud-Est, après avoir abandonné son affiliation à al-Qaïda. La réaction des jihadistes fut immédiate : plusieurs centaines

Face à l’EI, les États-Unis envisagent de renforcer leur soutien militaire aux Philippines

Depuis le 23 mai dernier, à Marawi, ville située dans l’île méridionale de Mindanao, les groupes Maute et Abu Sayyaf, liés à l’État islamique (EI), mettent en difficulté les forces armées philippines, peu rompues au combat urbain. Si cette situation doit durer, le risque est de voir un point de fixation jihadiste en Asie du

Les Philippines vont recruter 20.000 soldats supplémentaires pour faire face à la menace jihadiste

Les forces armées philippines sont toujours à la peine face aux jihadistes d’Abu Sayyaf et du groupe Maute qui, liés à l’État islamique, occupent une partie de la ville de Marawi, située dans l’île mérdionale de Mindanao, depuis le 23 mai dernier. Début juillet, 1.500 bâtiments échappaient toujours aux forces gouvernementales. Et, selon un dernier

Les États-Unis donnent deux avions de renseignement aux Philippines pour combattre l’EI

Depuis la fin mai, et peu habituée au combat urbain, les forces armées philippines peinent à chasser les jihadistes du groupe Maute et d’Abu Sayyaf, deux formations ayant prêté allégeance à l’État islamique, de Marawi, ville située sur l’île méridionale de Mindanao. Face à cette offensive de l’EI, les militaires philippins se retrouvent seuls en

L’Australie va engager deux avions de renseignement aux Philippines pour lutter contre l’EI

Cela fait maintenant un mois que l’armée philippine combat des centaines de jihadistes des groupes Abu Sayyaf et Maute, liés à l’État islamique (EI), à Marawi, ville située sur l’île méridionale de Mindanao. Les combattants de ces organisations jihadistes, dont certains viennent de l’étranger, selon Manille, opposent une résistance acharnée, ce qui n’était pas le

Les forces spéciales américaines appuient les militaires philippins pour reprendre Marawi à l’EI

Le 22 mai dernier, la tentative des forces de sécurité philippines pour arrêter, à Marawi, Isnilon Totoni Hapilon, le chef du groupe Abu Sayyaf, rallié à l’État islamique (EI) tourna court : la ville, située sur l’île de Mindanao (sud) fut submergée par des centaines de jihadistes qui en prirent partiellement le contrôle. Et, depuis,