manoeuvres / Archives

La marine russe a lancé un exercice en mer Noire, où l’US Navy se prépare à envoyer un navire

L’information était passée inaperçue en raison des tensions entre la Russie et l’Ukraine en mer d’Azov, le 25 novembre. Ce jour-là, la presse d’outre-Quiévrain a révélé que, trois jours plus tôt, le navire de commandement et d’appui logistique belge A960 « Godetia » avait été survolé à basse altitude par deux bombardiers tactiques russes Su-24 Fencer armés,

Ukraine : Un avion de combat Su-27UB s’est écrasé lors de l’exercice multinational Clear Sky 18

Ce 16 octobre, vers 14H00 GMT, un avion de combat des forces aériennes ukrainiennes de type Su-27UB s’est écrasé dans le district d’Oulanov, entre Berdychiv Khmilnyk, au cours de l’exercice Clear Sky 18, auquel participent 8 pays membres de l’Otan, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique, le Danemark, l’Estonie, les Pays-Bas, la Pologne et

Trident Juncture 2018 : 3.000 militaires français seront mobilisés pour le plus important exercice de l’Otan depuis la Guerre Froide

Il y a trois ans, en Italie, au Portugal et en Espagne, l’Otan avait organisé l’exercice Trident Juncture 2015, lequel mobilisa 36.000 militaires, 200 aéronefs et une cinquantaine de navires, fournis par 27 États membres et 7 pays partenaires. Et cela en faisait, à l’époque, les manoeuvres les plus importantes de l’Alliance depuis 2002. La

Pour la première fois depuis 1945, l’infanterie de marine japonaise débarque aux Philippines

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Forces navales spéciales de débarquement [Kaigun Tokubetsu Rikusentai] eurent un rôle important dans l’invasion et l’occupation des Philippines par les forces impériales japonaises. Cet épisode, qui fit au moins 500.000 tués parmi les civils, laissa un fort sentiment anti-nippon chez les Philippins. Cependant, Manille et Tokyo rétablirent leurs relations

Le président Poutine assure que la Russie continuera de « renforcer » ses forces armées

Le 11 septembre, les forces armées russes ont donné le coup d’envoi à Vostok 2018, un exercice organisé dans l’extrême-orient russe et dont l’ampleur dépasse celle des manoeuvres Zapad-81, qui furent les plus importantes jamais menées par l’URSS. Les chiffres sont éloquents : 300.000 soldats sont mobilisés (dont 3.200 Chinois), de même qu’un millier d’aéronefs

La Russie va mener d’importantes manoeuvres navales en Méditerranée

Ces derniers jours, il a été fait état d’une forte présence de la marine russe au large de la Syrie, avec, d’après des informations publiées par la presse, 10 navires de surface et 2 sous-marins de la classe « Kilo ». La raison de ce déploiement important en Méditerranée orientale serait liée au lancement imminent d’une offensive

La Russie va organiser des manoeuvres militaires d’une ampleur inégalée depuis la Guerre froide

En septembre dernier, l’exercice Zapad 2017, organisé conjointement par la Russie et la Biélorussie, fit couler beaucoup d’encre, son ampleur et ses objectifs ayant suscité des inquiétudes en Europe de l’Est. Mais celui qui aura lieu le mois prochain dans l’Extrême-Orient russe sera sans commune mesure depuis la fin de la Guerre Froide, voire l’ère

Corée du Sud : En annulant l’exercice Ulchi Freedom Guardian, le Pentagone va économiser 14 millions de dollars

Peu après avoir rencontré le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-Un à Singapour, le 12 juin, le président américain, Donald Trump, avait annoncé la suspension des manoeuvres militaires ménées régulièrement par les États-Unis et la Corée du Sud. Ayant qualifié ces exercices de « très provocateurs » (surtout vus de Pyongyang), M. Trump avait également justifié cette

La Corée du Sud lance un exercice visant à défendre des îlots contre une éventuelle attaque japonaise

La transitivité n’est pas la propriété qui caractérise généralement les relations internationales. Ainsi, ce n’est pas parce que x est allié avec y et que y est allié avec z que x et z sont forcément alliés. Ainsi, est-ce la cas du Japon et de la Corée du Sud, deux partenaires clés des États-Unis dans

L’annonce de M. Trump sur la fin des exercices en Corée du Sud prend les alliés des États-Unis au dépourvu

L’exercice militaire multinational « Ulchi Freedom Guardian », organisé chaque année par les forces américaines et sud-coréennes, aura-t-il lieu à la fin du mois d’août, comme prévu? La question se pose après les propos tenus par le président américain, Donald Trump, alors qu’il venait de rencontrer Kinm Jong-un, le chef du régime nord-coréen, le 12 juin, à