mandat / Archives

Le mandat de la mission européenne « EUTM Mali » prolongé de 2 ans et étendu à la force conjointe du G5 Sahel

Lancée en février 2013, dans la foulée de l’opération française Serval, à la demande du gouvernement malien et dans le cadre de la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations unies, la mission militaire de l’Union européenne « EUTM Mali », chargée de former les soldats maliens, va durer au moins jusqu’au 18 mai 2020. En

Syrie : Paris dénonce l’attitude de Moscou à l’égard du mandat des experts en armes chimiques

En juillet, Edmond Mulet, le rapporteur en chef de la commission conjointe ONU/OIAC [le JIM, pour Joint Investigative Mechanism, ndlr] chargée d’enquêter sur l’usage d’armes chimiques en Syrie, avait déploré des « pressions politiques » visant à orienter le travail de ses experts. « Nous recevons, malheureusement, des messages directs et indirects en permanence de plusieurs directions nous

Liban : Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est mis d’accord pour prolonger le mandat de la FINUL

Le renouvellement du mandat de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) aurait pu donner lieu à un bras de fer entre les partisans d’une action plus musclée de cette dernière, comme les États-Unis, et ceux qui ne voulaient rien changer aux missions fixées par la résolution 1701 votée en 2006, laquelle l’autorise

Face au Hezbollah, Washington veut renforcer le mandat de la Force intérimaire de l’ONU au Liban

Lors d’une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine, le 23 août, e Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a de nouveau fait part de ses préoccupations au sujet de l’influence militaire iranienne en Syrie. « Là où l’Etat islamique en déroute disparait, l’Iran prend pied » et « fait d’énormes efforts pour renforcer sa présence en Syrie », a

Le Conseil de sécurité met un terme à la Mission des Nations unies en Haïti

Étant donné que les États-Unis entendent réduire significativement leur participation financière aux opérations de maintien de la paix des Nations unies (-25% environ), certaines missions sont appelées à prendre fin dans un avenir proche. Comme celle actuellement en cours en Haïti. Lancée en 2004 afin d’endiguer les violences consécutives au départ du président Jean-Bertrand Aristide,

L’opération anti-piraterie européenne Atalante prolongée jusqu’en 2018

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à la lecture des rapports trimestriels du Bureau Maritime International (BMI) et même si l’Otan vient de mettre un terme à son opération Ocean Shield dans la région, le phénomène de la piraterie n’a pas totalement disparu au large de la Somalie. En effet, les pirates s’en prennent

L’ONU prolonge le mandat de sa mission de stabilisation en Centrafrique

En octobre prochain, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la République centrafricaine (MINUSCA) se retrouvera seule en première ligne, l’opération française Sangaris devant être, à cette date, officiellement terminée. Pour Paris, en effet, l’essentiel est fait étant donné que la transition politique centrafricaine est arrivée à son terme, avec l’élection

Un mandat prolongé d’un an et plus robuste pour la Mission des Nations unies au Mali

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité du Mali (MINUSMA) est, à l’heure actuelle, la plus dangereuse des 16 opérations menées par l’ONU. Et cela en raison des attaques jihadistes subies régulièrement par les casques bleus. Aussi, au printemps dernier, un rapport avait plaidé en faveur d’un renforcement significatif des capacités de

Méditerranée : L’opération navale « Sophia » prolongée d’un an de plus

La semaine passée, en adoptant la résolution 2292, présentée par la France et le Royaume-Uni, le Conseil de sécurité des Nations unies a autorisé l’opération navale européenne « Sophia » à contrôler l’embargo sur les armes imposé à la Libye. Lancée par l’Union européenne en juin 2015, cette opération visait initialement à « casser » le modèle économique des

Les Nations unies veulent renforcer significativement leur mission au Mali

Le mois de mai a malheureusement confirmé un rapport sur la situation sur le Mali remis quelques semaines plus tôt à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a subi une série d’attaques meutrières revendiquées par Ansar Dine et al-Qaïda au Maghreb islamique