Mali / Archives

Un chef jihadiste capturé lors d’une opération franco-malienne menée dans la région de Tombouctou

Apparu au sein de la mouvance jihadiste malienne en 2015, le Front de libération du Macina (FLM, ou « Katiba Macina »), lié au groupe Ansar Dine et dirigé par le prédicateur radical Amadou Koufa, vient de subir deux coups durs en quelques jours. Ainsi, le 13 juillet, l’un des chefs militaires de cette organisation, Bekaye Sangaré,

Pendant qu’on rabote le budget des Armées, les opérations continuent : 12 jihadistes ont été neutralisés au Mali

Le 9 juillet, un convoi des Forces armées maliennes (FAMa) est tombé dans une embuscade tendue par des jihadistes présumés à une soixantaine de kilomètres de Ménaka (nord-est du Mali). Selon un dernier bilan, cette attaque aurait fait 3 tués et 5 disparus. Le lendemain, dans la même région, lors d’une mission de reconnaissance, deux

Un lieu fréquenté par une clientèle occidentale visé par une attaque jihadiste à Bamako

Plus d’un an après l’attentat contre l’hôtel Nord-Sud, alors occupé par la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali), à Bamako, un lieu de villégiature proche de la capitale malienne – le campement Kangaba – et fréquenté par une clientèle étrangère a été visé par des jihadistes présumés, dans l’après-midi du 18

Barkhane : Une opération aéroportée tourne mal, avec un tué et plusieurs blessés parmi les parachutistes français

Le 17 juin, à 22h45 (00h45 heure de Paris), depuis son quartier général de N’Djaména [Tchad], la force française Barkhane a lancé une nouvelle opération conjointe, appelée « Aquila », dans le secteur d’Amoustarat, à une centaine de kilomètres au nord de Gao, afin d’y « réassurer les forces armées maliennes dans un secteur où les groupes armés

Des militaires maliens capturés par des jihadistes après l’attaque de leur base

Le camp des Forces armées maliennes (FAMa) implanté près de la localité de Bintagoungou, située à 80 km de Tombouctou, a été attaqué, ce 17 juin, à l’aube, par un groupe armé terroriste (GAT). « Vers cinq heures, les jihadistes ont attaqué le camp militaire de Bintagoungou. Il y a au moins deux militaires tués », a

Les forces françaises ont mis hors de combat une vingtaine de jihadistes lors de l’opération Dague

Dans le droit fil des opérations Panga et Bayard, menées respectivement en avril et en mai, la force française Barkhane est intervenue à nouveau dans le cercle de Douentza, au Mali, à 200 km au sud-ouest de Gao, près de la frontière avec le Burkina Faso. C’est dans cette région que sévit notamment le groupe

Plusieurs militaires français ont été blessés lors d’une attaque à Tombouctou

Un militaire français de l’opération Barkhane a été gravement blessé, ce 1er juin lors d’une attaque au mortier contre le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA] implanté à Tombouctou. « Jeudi 1er juin, à 08h40, un tir indirect de mortier a touché le camp de la Minusma

Terrorisme/Sahel : Le président Macron aura une « exigence renforcée » à l’égard de l’Algérie

L’Algérie fait-elle preuve de mansuétude à l’égard d’Iyad Ag Ghali? En 2014, a récemment rappelé le quotidien Le Monde, ce chef du groupe jihadiste touareg Ansar Dine était dans le viseur des forces françaises. Mais Paris aurait demandé un avis à Alger avant de le neutraliser. « Ne vous occupez pas d’Iyad. Nous en faisons notre

Le président Macron veut être un chef des armées « exigeant, lucide et toujours présent »

Remontée de l’avenue des Champs-Élysées à bord d’un VLRA de commandement et visite à des militaires blessés à l’hôpital d’instruction des armées de Percy le jour de son investiture… Le président Macron a donné des signes forts à la communauté militaire et montré qu’il entendait assumer pleinement son rôle de chef des armées. Lors de

Le président Macron confirme l’engagement militaire de la France au Mali

Pour son premier déplacement en dehors de l’Union européenne depuis son élection, le président Macron a choisi de se rendre au Mali afin d’y rencontrer les troupes françaises engagées dans l’opération anti-terroriste Barkhane. Mais avant d’aller à Gao, où est installé le Groupement tactique Désert (GTD), il a rencontré, à Bamako, Ibrahim Boubacar Keïta, son