Mali / Archives

Le chef du groupe jihadiste Ansar Dine donne un signe de vie

On n’avait plus revu Iyad Ag Ghali, le chef du groupe jihadiste malien Ansar Dine, depuis août 2014. Resté silencieux après la déroute de ses troupes dans la région de Kidal un an plus tôt face aux forces françaises, il était apparu, à l’époque, dans une vidéo d’une vingtaine de minutes pour menacer la France,

18 tirs et 18 coups au but pour les trois Lance-roquettes unitaires déployés au Mali

En février dernier, trois Lance-roquettes unitaires (LRU) ont été débarqués à Abidjan pour ensuite rejoindre Tessalit, dans le nord du Mali, via Gao. Il s’agissait alors du premier déploiement opérationnel de ces systèmes, entrés en service en 2014 et mis en oeuvre par le 1er Régiment d’Artillerie (RA) de Belfort. Il s’agissait alors de renforcer

Sahel : Faut-il renforcer l’opération Barkhane?

Selon des données compilées par le « Long War Journal« , plus de 100 attaques attribués à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et à ses alliés (al-Mourabitoune, Ansar Dine) ont été constatée en Afrique de l’Ouest, et principalement au Mali, depuis le début de cette année. « En dépit d’une opération de lutte contre le terrorisme dirigée par

Une caisse contenant 880 munitions égarée entre Berlin et Bamako

Le 28 mai, des militaires allemands devant rejoindre le Mali, où la Bundeswehr participe à la mission européenne de formation de l’armée maliennne (EUTM Mali) et à la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali), ont embarqué à bord de l’Airbus A321 du vol 1735 d’Air France, en emportant avec une caisse contenant

Barkhane/Mali : Le double jeu d’un groupe rebelle touareg « agace franchement » Paris

En 2015, les autorités maliennes et les groupes indépendantistes, essentiellement touareg et réunis au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), signèrent un accord de paix visant garantir l’unité et l’intégrité territoriale du Mali. Dans le même temps, différents groupes jihadistes ont continué leur action. C’est le cas d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI),

Les Nations unies veulent renforcer significativement leur mission au Mali

Le mois de mai a malheureusement confirmé un rapport sur la situation sur le Mali remis quelques semaines plus tôt à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a subi une série d’attaques meutrières revendiquées par Ansar Dine et al-Qaïda au Maghreb islamique

Barkhane : Première mission des véhicules blindés Aravis au Mali

En 2009, alors que les troupes françaises engagées en Afghanistan faisaient face à la menace des engins explosifs improvisés (IED), il fut décidé de les doter de moyens nouveaux avec la commande de 15 blindés multimissions Aravis, offrant une protection de niveau 4, trois véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) de type Buffalo et deux

Mali : Al-Qaïda au Maghreb islamique revendique une attaque contre l’ONU à Gao

Deux jours après une embuscade ayant coûté la vie à 5 casques bleus dans la région de Sévaré (Nord-Mali), la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a été la cible d’une nouvelle attaque, cette fois à Gao, où est par ailleurs installé le Groupement tactique « Désert » ouest (GTD-O) de

Cinq casques bleus togolais tués dans le centre du Mali

  Au 30 avril dernier, et depuis son lancement, en juillet 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali déplorait la perte de 86 casques bleus, essentiellement à cause d’attaques menées par les groupes jihadistes. Depuis, cette liste s’est malheureusement allongée. Le 18 mai, 5 militaires tchadiens ont perdu la

Mali : Le groupe jihadiste Ansar Dine revendique l’attaque qui a coûté la vie à 5 Casques bleus tchadiens

Le 18 mai, en fin d’après-midi, un convoi logistique de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a été attaqué par un groupe armé au nord d’Aguelhok, dans la région de Kidal (Nord-Mali). L’attaque, menée par un nombre non précisé d’hommes armés, a commencé après qu’un véhicule du convoi a