Mali / Archives

Vers un renforcement des effectifs de l’opération Barkhane?

La destruction d’un convoi du groupe jihadiste Ansar Dine (et non d’AQMI, comme l’a indiqué dans un premier temps l’Élysée) dans le nord du Niger, la semaine passée, prouve, s’il en était besoin, la pertinence de l’opération français Barkhane, lancée le 1er août dans la bande sahélo-saharienne (BSS). D’après le compte-rendu de ce raid publié

Le Mali demande au Conseil de sécurité de l’ONU le déploiement d’une force de réaction rapide

Depuis cet été, les attaques des groupes jihadistes contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali  se multiplient. Au total, depuis juillet 2013, au moins 30 casques bleus y ont perdu la vie, dont plus des deux tiers au cours de ces dernières semaines. Après avoir été chassés des sanctuaires

L’ONU va « durcir le dispositif » de sa mission au Mali

Les casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont encore été la cible de groupes terroristes, le 7 octobre. Cette fois, c’est le camp de Kidal, situé dans le nord-est du pays qui a été visé par au moins 4 tirs de roquettes. Le bilan provisoire

Mali : Au moins 9 casques bleus nigériens tués lors d’une embuscade

En septembre, 10 soldats tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont été tués par des mines artisanales posées par des jihadistes dans la région d’Aguelhoc (Nord-Mali). Et cela a suscité la colère de N’Djamena, qui a laissé entendre un possible désengagement de ses 800 militaires, estimant

Des faits d’armes du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes honorés

Comme pour son engagement en Afghanistan, le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP), installé à Pamiers, a reçu la Croix de la Valeur Militaire avec palme de bronze pour les actions qu’il a menées au Mali dans le cadre de l’opération Serval. Son drapeau a ainsi une nouvelle fois été décoré par le chef d’état-major

L’ONU préoccupée par la « résurgence » des groupes jihadistes dans le nord du Mali

Lors d’une réunion dédiée à l’évolution du processus politique au Mali, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon a évoqué une « situation sécuritaire extrêmement précaire » dans le nord de ce pays, où « affrontements armés se poursuivent malgré de nombreux accords », en référence notamment aux combats ayant opposé les indépendantistes touareg du MNLA (Mouvement national

Mali : Coup de colère du gouvernement tchadien contre la MINUSMA

Depuis le début du mois de septembre, 10 casques bleus tchadiens de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) ont perdu la vie près d’Aguelhoc, dans le nord du Mali, suite à des attaques des groupes terroristes ayant utilisé des engins explosifs improvisés (IED). Lors de l’opération Serval, les

Mali : Les casques bleus tchadiens encore visés par une attaque

Du 29 août auy 9 septembre, la force française Barkhane a conduit une opération dans la région d’Aguelhok, située dans le cercle de Tessalit, au Nord-Mali, en coordination avec des détachements de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) et des Forces armées maliennes (FAMa). Les 400 militaires français,

Un casque bleu tchadien tué par une mine au Mali

Les communiqués de Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, se suivent et se ressemblent. À chaque attaque meurtrière ayant visé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), le responsable répéte que ces dernières « n’affecteront pas la détermination des Nations unies à soutenir le peuple malien dans sa recherche

Mali : Quatre Casques bleus tchadiens tués par un engin explosif près de Kidal

Le 18 août dernier, les Nations unies dénonçaient les attaques « répétées » commises par des groupes armés contre les casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), en parlant de « violence insensée ». Les Casques bleus de cette mission de l’ONU sont en effet régulièrement pris pour cible par