Luftwaffe / Archives

Allemagne : Les avions de combat Tornado seraient maintenant inaptes pour participer aux missions de l’Otan

Le F-35A, l’avion de combat dit de 5e génération développé par Lockheed-Martin, a les faveurs de l’état-major de la Lufwaffe [force aérienne allemande, ndlr] pour le remplacement des 93 chasseurs-bombardiers Panavia Tornado, conçu dans les années 1970. Ce que son chef, le général Karl Müllner, n’a pas caché… Et cela lui a sans doute valu

Pour convaincre Berlin d’acheter le F-35, Washington va souligner la participation allemande aux plans nucléaires de l’Otan

Chef d’état-major de la Luftwaffe [force aérienne allemande, ndlr], le général Karl Müllner n’a pas caché, en novembre, sa nette préférence pour le F-35A de Lockheed-Martin, en vue de remplacer les Panavia Tornado, appelés à être retirés du service d’ici quelques années. « Pour remplacer leurs Tornado, les forces allemandes ont besoin d’un avion de cinquième

Seulement 30% des avions de combat Eurofighter Typhoon allemands ont été disponibles en 2017

La semaine passée, le commissaire parlementaire à la Bundeswehr, le social-démocrate Hans-Peter Bartels a rendu public son rapport annuel [.pdf] dont il avait évoqué certaines parties lors de différentes interventions dans les médias. Aussi, personne n’a été surpris du tableau accablant de l’état de préparation des forces armées allemandes. Sous-marins indisponibles, navires de surface en

L’Allemagne a lancé une procédure pour acquérir jusqu’à 60 hélicoptères lourds américains

Si le Fonds européens de défense avait été mis sur pied dix ans plus tôt, peut-être qu’Airbus Helicopters serait en mesure, aujourd’hui, de proposer un hélicoptère lourd, comme il en avait été question en 2009 avec le projet franco-allemand HTH [Heavy Transport Helicopter, HTH, ndlr] Mais avec des « si », on pourrait mettre Paris (et Berlin)

L’Eurofighter Typhoon a les faveurs du gouvernement allemand pour succéder au Tornado

Les négociations pour former une nouvelle coalition gouvernementale après les élections législatives organisées en septembre peinent à avancer en Allemagne. Et le gouvernement sortant, conduit par la chancelière Angela Merkel, gère les affaires courantes. Et le remplacement des chasseurs-bombardiers Panavia Tornado de la Luftwaffe à l’horizon 2025 fait partie de ces dernières. S’il ne faut

Avions de combat : Le directeur d’Airbus DS plaide en faveur d’une « collaboration intense » avec Dassault

L’avenir de l’aviation de combat en Allemagne et en France s’annonce confus car plusieurs priorités se chevauchent. Côté allemand, l’on cherche un successeur au Panavia Tornado, dont le début du retrait du service actif est prévu en 2025. Et, pour le moment, la préférence du chef d’état-major de la Luftwaffe, général Karl Müllner, va à

L’Allemagne en pince de plus en plus pour l’avion de combat américain F-35A

Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on. Aussi, quand, la semaine passée, Dirk Hoke, le Pdg d’Airbus Defence & Space, a pris sa plume pour faire valoir qu’acquérir des avions de combat auprès des États-Unis [sous-entendu, des F-35] « pourrait affaiblir l’industrie européenne de la défense et la rendre de plus en plus tributaire

L’Allemagne sollicite Boeing pour obtenir des informations sur le F-15 et le F/A-18

Après avoir obtenu des renseignements relatifs au F-35A de Lockheed-Martin, en juillet, le ministère allemand de la Défense ne compte pas s’arrêter là : il veut en effet obtenir des informations sur le F-15 SE et le F/A-18 Super Hornet (voire l’advanced Super Hornet?) deux avions de combat produits par le constructeur américain Boeing. Dans

Pourquoi la France veut-elle coopérer avec l’Allemagne pour développer un nouvel avion de combat?

En dépit des polémiques suscitées par les surcoûts générés par son développement, l’avion de combat furtif F-35A, dit de 5e génération, a visiblement obtenu d’excellents résultats lors de l’exercice Red Flag 17-1, organisé en janvier dernier sur le « range » de la base de Nellis, dans le Nevada. Ainsi, au cours de leurs 207 sorties, les

Coalition anti-EI : L’aviation allemande est sur le point de quitter la base turque d’Incirlik pour la Jordanie

Parce que Berlin a donné l’asile politique à des militaires turcs soupçonnés d’être liés au coup d’État manqué du 15 juillet 2016, Ankara interdit aux parlementaires allemands de se rendre sur la base d’Incirlik où sont actuellement déployés 6 avions de reconnaissance Tornado ECR et un ravitailler A-310 MRTT de la Luftwaffe, dans le cadre