Luftwaffe / Archives

L’Allemagne envisagerait d’accélérer le remplacement de ses chasseurs-bombardiers Tornado

Depuis avril, le ministère allemand de la Défense a toutes les informations nécessaires pour choisir le type d’appareil qui remplacera les chasseurs-bombardiers Panavia Tornado de la Luftwaffe, lesquels, et c’est un détail important, sont en mesure d’emporter des bombes nucléaires tactiques B-61 mises à la disposition de l’Otan par les États-Unis. Quatre avions sont en

Selon son chef d’état-major, la force aérienne allemande est aux abois

Il n’y a pas que l’équipe nationale allemande de football qui est aux abonnés absents : la Luftwaffe n’est pas en meilleur état, à en croire son nouvel « inspecteur » [équivalent de chef d’état-major outre-Rhin], le général Ingo Gerhartz. Cela étant, ce n’est guère une surprise : plus tôt, cette année, le rapport rendu par le

Otan : Berlin demande au Pentagone s’il est possible de certifier les Eurofighter Typhoon pour les missions nucléaires

Comme la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie, l’Allemagne fait partie des plans nucléaires de l’Otan, c’est à dire que des bombes nucléaires tactiques B-61 sont stockées sur son territoire, précisément sur la base aérienne de Büchel, située en Rhénanie-Palatinat. Concrètement, cela veut dire que, au besoin, la Luftwaffe doit être en mesure de

L’administration américaine autorise la vente de 6 avions de transport C-130J Hercules à l’Allemagne

Pour remédier au retard pris par Airbus pour mettre au point l’ensemble des capacités tactiques de l’A400M et tenir son calendrier des livraisons, l’Allemagne a, comme la France, décidé de commander des avions de transport C-130J Hercules auprès des États-Unis. Une décision motivée par le retrait, dès 2020, des Transall C-160 de la Luftwaffe. C’est

Seulement quelques Eurofighter Typhoon allemands seraient pleinement opérationnels

Alors que le consortium Eurofighter [Airbus, BAE Systems, Leonardo, ndlr] espère bien voir Berlin lui commander des avions Typhoon supplémentaires pour remplacer les Panavia Tornado de la Luftwaffe, Der Spiegel a révélé une information embarrassante. En effet, selon l’hebdomadaire, environ 10 des 128 Eurofighter Typhoon en service au sein de la Luftwaffe seraient aptes au

Les projets franco-allemands en matière de défense menacés par un budget militaire insuffisant en Allemagne?

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, réclamait 12 milliards d’euros supplémentaires pour les trois prochaines année afin de pouvoir remédier aux graves lacunes de la Bundeswehr, régulièrement dénoncées par des rapports parlementaires. Finalement, elle devra se contenter d’un budget qui passera de 38,5 à 42,2 milliards d’euros en 2021. C’est en

Allemagne : Les avions de combat Tornado seraient maintenant inaptes pour participer aux missions de l’Otan

Le F-35A, l’avion de combat dit de 5e génération développé par Lockheed-Martin, a les faveurs de l’état-major de la Lufwaffe [force aérienne allemande, ndlr] pour le remplacement des 93 chasseurs-bombardiers Panavia Tornado, conçu dans les années 1970. Ce que son chef, le général Karl Müllner, n’a pas caché… Et cela lui a sans doute valu

Pour convaincre Berlin d’acheter le F-35, Washington va souligner la participation allemande aux plans nucléaires de l’Otan

Chef d’état-major de la Luftwaffe [force aérienne allemande, ndlr], le général Karl Müllner n’a pas caché, en novembre, sa nette préférence pour le F-35A de Lockheed-Martin, en vue de remplacer les Panavia Tornado, appelés à être retirés du service d’ici quelques années. « Pour remplacer leurs Tornado, les forces allemandes ont besoin d’un avion de cinquième

Seulement 30% des avions de combat Eurofighter Typhoon allemands ont été disponibles en 2017

La semaine passée, le commissaire parlementaire à la Bundeswehr, le social-démocrate Hans-Peter Bartels a rendu public son rapport annuel [.pdf] dont il avait évoqué certaines parties lors de différentes interventions dans les médias. Aussi, personne n’a été surpris du tableau accablant de l’état de préparation des forces armées allemandes. Sous-marins indisponibles, navires de surface en

L’Allemagne a lancé une procédure pour acquérir jusqu’à 60 hélicoptères lourds américains

Si le Fonds européens de défense avait été mis sur pied dix ans plus tôt, peut-être qu’Airbus Helicopters serait en mesure, aujourd’hui, de proposer un hélicoptère lourd, comme il en avait été question en 2009 avec le projet franco-allemand HTH [Heavy Transport Helicopter, HTH, ndlr] Mais avec des « si », on pourrait mettre Paris (et Berlin)