LPM 2019-2025 / Archives

Mme Parly : « Chaque manquement » à la Loi de programmation militaire serait une « trahison »

Le 28 juin, le Parlement a définitivement adopté la Loi de programmation militaire 2019-25 qui, pour la première fois depuis fort longtemps, prévoit d’augmenter significativement le budget des armées, avec un effort de 198 milliards d’euros sur la période 2019-2023 [et de 295 milliards sur s’ensemble de la période 2019-25, ndlr]. Sur les cinq prochaines

Des sénateurs réservés sur la coopération franco-allemande dans le domaine de la défense

Alors qu’a été signée, fin avril, une fiche d’expression des besoins commune à la France et à l’Allemagne pour le Système de combat aérien du futur (SCAF), Christian Cambon, le président de la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, a exprimé quelques réserves au sujet de la coopération franco-allemande, lors de l’examen

Les infrastructures françaises ciblées par des cyberattaques visant à « préparer un conflit futur »

En matière de cybersécurité, l’année 2017 aura marqué « une forme de basculement vers un nouvel état de la menace […] bien préoccupant », a déclaré Claire Landais, qui vient de prendre les rênes du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale [SGDSN], lors d’une conférence de presse présentant le rapport annuel [.pdf] de

LPM 2019-2025 : Un militaire pourra être conseiller municipal tout en restant en activité

« Ici, messieurs, on ne fait pas de politique. On laisse ça à nos élus », lance le commandant Mike « Viper » Metcalf aux stagiaires de « Top Gun », dans le film du même nom. Cette phrase peut très bien s’appliquer aux militaires français, qui, dans le cas où ils sont élus pour exercer un mandat, doivent être placés

Une Loi de programmation militaire pour faire patienter la Marine nationale

Au regard des besoins exprimés par les forces armées, l’élaboration de la Loi de programmation militaire 2019-2025 revenait à vouloir faire entrer plusieurs édredons dans une valise. Aussi, des choix ont dû être faits. Et, pour la Marine nationale, le bilan est plutôt mi-figue, mi-raisin. Le renouvellement des patrouilleurs hauturiers et des avisos, dans le

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025 présente plusieurs points de vigilance

La nouvelle Loi de programmation militaire qui sera présentée lors du Conseil des ministres de ce 8 février se veut ambitieuse dans la mesure où elle fixe une trajectoire financière devant théoriquement permettre au budget du ministère des Armées d’atteindre un montant équivalent à 2% du PIB d’ici 2025. Ce sera un « effort budgétaire inédit »