LOUVOIS / Archives

Sentinelle : Selon le chef d’état-major de l’armée de Terre, il y a du retard dans le versement des primes

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale portant sur le projet de loi de finances (PLF) 2017, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, s’est dit particulièrement vigilant à l’évolution du moral des troupes qu’il commande. Si ce dernier est « plutôt bon » grâce, selon lui, à la « dynamique positive dans laquelle

La mise en service du logiciel de paie Source Solde repousée, au mieux, à la fin 2017

Responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes (salaires) des militaires, essentiellement de l’armée de Terre, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS) doit être abandonné quand un remplaçant, plus fiable, sera au point. Pour cela, la Direction générale de l’armement (DGA) a été chargée de piloter le développement du logiciel Source

La retenue à la source de l’impôt et l’entrée en service de Source Solde risquent de poser des problèmes

Le 16 mars, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, a présenté une réforme visant à instaurer un système de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. « Le prélèvement ou retenue à la source est un mode de recouvrement de l’impôt, consistant à faire prélever son montant par un tiers

La Cour des comptes pointe de « nombreuses incertitudes » sur le futur logiciel de paiement des soldes

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes consacre un chapitre entier à la solde des militaires [.pdf]en s’intéressant plus particulièrement aux nombreux dysfonctionnements causés par le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS), mis en service en 2011 alors que, manifestement, ce programme informatique était loin d’être prêt. Devant les situations ubuesques

Le successeur de Louvois replacera « l’homme au coeur du système »

Le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) n’a cessé d’être la source d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes dues aux militaires de l’armée de Terre, de la Marine nationale et du Service de Santé des armées depuis son entrée en service, en 2011. Et, la dissolution, dans le même temps, des 

Paiement des soldes : Le système Louvois fait moins d’erreurs mais « pose encore des difficultés »

Ce n’est pas parce que l’on n’en parle moins que le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) ne fait plus d’erreurs quand il s’agit de payer les salaires des militaires. La solde que certains d’entre-eux perçoivent est soit plus élevée, soit plus faible quand elle n’est pas nulle… Mais quel que soit

Soldes : Le successeur du système « Louvois » sera développé par la société Sopra

La société de services informatiques Sopra a été désignée, au terme d’un appel d’offres lancé l’an passé par la Direction générale de l’armement, pour concevoir le futur système de paiement des soldes des armées, en remplacement du désastreux Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois), responsable, encore aujourd’hui, d’innombrables dysfonctionnements dans le versement

Soldes : Et pendant ce temps, le système de paiement des soldes « Louvois » continue à faire des siennes…

Dans l’attente de l’arrivée du logiciel « Source Solde », il faut bien continuer à composer avec le système Louvois (Logiciel unique à vocations interarmées de la solde), responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre. Ces derniers doivent faire face à des « moins-versés » ainsi qu’à des « trop-versés »,

Soldes : Le successeur de Louvois sera prêt au mieux en 2016

Cela fait maintenant 3 ans que le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) fait parler de lui à cause de ses dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires de l’armée de Terre, de la Marine nationale et du Service de santé des armées (SSA). Ces anomalies ont plongé beaucoup de militaires

Les dysfonctionnements de Louvois coûteront 150 millions en 2014 et… autant l’an prochain

Le prototype du successeur du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) devrait être connu d’ici la fin de cette année. Si tout se passe comme prévu, ce nouveau programme, désormais géré comme un programme d’armement par la DGA, pourrait commencer à être mis en oeuvre dans le courant de l’année 2015, avec