Lockheed Martin / Archives

L’administration américaine autorise la vente de 34 F-35A à la Belgique pour 6,53 milliards de dollars

Pour remplacer ses 54 avions de combat F-16, la Belgique a lancé un appel d’offres auquel participent l’américain Lockheed-Martin (F-35A) et le consortium européen Eurofighter, qui réunit Airbus, BAE Systems et Leonardo. La France a fait le choix de court-circuiter cette procédure en proposant, dans le cadre d’un acccord intergouvernemental, le Rafale de Dassault Aviation.

Boeing développe un concept d’avion hypersonique susceptible de succéder à l’avion espion SR-71 Blackbird

Dans les années 1960, Lockheed-Martin développa le SR-71 Blackbird, un avion espion pouvant voler à plus de Mach 3 (trois fois la vitesse du son), à une altitude de 25.000 mètres. Avec de telles performances, un tel appareil ne pouvait être que difficilement intercepté par la chasse soviétique. Avec la fin de la Guerre Froide

Bientôt le baptême du feu pour les avions F-35B des Marines américains?

L’année 2018 sera marquée par le premier déploiement opérationnel à bord d’un navire d’assaut amphibie du F-35B, c’est à dire la version STOVL (short take off vertical landing / décollage court et à atterrissage vertical) de l’avion de 5e génération développé par Lockheed-Martin. Et ce sera, peut-être, l’occasion de son baptême du feu. Ainsi, l’US

Les parlementaires britanniques déplorent le manque de transparence sur les coûts de l’avion F-35

Selon ses plans, le Royaume-Uni compte acquérir 138 avions F-35 Lightning II, dont au moins 48 exemplaires de la version STOVL [Short TakeOff/Vertical Landing, ou décollage court et atterrissage vertical]. Pour le moment, seulement 18 appareils ont été acquis et une provision de 3 milliards de livres sterling (soutien initial compris) a été passée, il

L’appel d’offres sur les futurs avions de combat polonais ne semble pas intéresser la France

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles », a dit Sénèque. Mais ce précepte du sénateur et philosophe romain ne s’applique sans doute pas dans toutes les circonstances. Ainsi en est-il du programme Harpia, qui vise à doter, d’ici à 2025,

L’armée de l’Air reçoit son premier avion de transport C-130J-30 Super Hercules

Après l’attribution, par la Direction générale de l’armement (DGA) de son certificat de type militaire, le premier des quatre avions de transport tactique C-130J-30 Super Hercules commandés auprès du constructeur américain Lockheed-Martin, s’est posé sur la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy, ce 22 décembre. C’est un petit évènement dans la mesure où il n’est pas si

Les Pays-Bas pourraient ne pas avoir les moyens de payer leurs trois derniers avions de combat F-35A

Initialement, la force aérienne néerlandaise (Koninklijke Luchtmacht – KLu) espérait acquérir 85 nouveaux avions de combat afin de remplacer ses F-16. Puis, ayant choisi le F-35A de Lockheed-Martin, elle dut revoir ses ambitions à la baisse, avec une commande de 52 à 68 appareils. Mais les déboires rencontrés lors du développement du F-35 ayant fait

Discussions en cours sur une possible vente du F-35A aux Émirats arabes unis

La semaine passée, le magazine spécialisé américain Defense News a rapporté que l’administration Trump avait accepté une requête exprimée depuis longtemps par les Émirats arabes unis au sujet d’un potentiel achat de l’avion de 5e génération F-35A, développé par Lockheed-Martin. Quelques jours plus tard, lors d’une table ronde avec des journalistes organisées à l’occasion du

Lockheed-Martin va développer une arme laser pour les avions de combat tactiques

En mars Lockheed-Martin a annoncé avoir conçu une arme à effet dirigé (ou laser) d’une puissance inégalée (58 kw), prévue pour être installée sur un véhicule « High Energy Laser Mobile Test Truck » (HELMTT) dans le cadre du programme « Robust Electric Laser Initiative Program » conduit par l’US Army. Ce tour de force a été rendu possible

L’Allemagne en pince de plus en plus pour l’avion de combat américain F-35A

Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on. Aussi, quand, la semaine passée, Dirk Hoke, le Pdg d’Airbus Defence & Space, a pris sa plume pour faire valoir qu’acquérir des avions de combat auprès des États-Unis [sous-entendu, des F-35] « pourrait affaiblir l’industrie européenne de la défense et la rendre de plus en plus tributaire