Libye / Archives

Le groupe État islamique s’empare de l’aéroport de Syrte, en Libye

Le groupe État islamique (EI ou Daesh) a conquis de nouvelles positions, la semaine passée, en s’emparant des villes de Ramadi en Irak et de Palmyre en Syrie. Et sa branche libyenne avance aussi ses pions, notamment près de la ville de Syrte, qu’elle contrôle déjà en partie. Ainsi, à l’issue de violents combats menés

Méditerranée/Migrants : L’opération navale européenne EUNAVFOR MED est sur les rails

Le 23 avril dernier, au lendemain d’un naufrage qui coûta la vie à 800 personnes qui tentaient de rejoindre l’Europe, les chefs d’État et de gouvernement européens se sont mis d’accord sur le principe d’une opération militaire en Méditerranée visant à « neutraliser » les passeurs de migrants qui agissent depuis les côtes libyennes. Réunis à Bruxelles,

Un cargo appartenant à une société turque a été bombardé au large de la Libye

Parti d’Espagne, le MV Tuna-1, un cargo appartenant à une société turque mais battant pavillon des îles Cook, devait livrer des plaques de plâtre à La Valette (Malte). Du moins, c’est ce que précise le site MarineTraffic… Jusque-là, rien d’anormal. Sauf que, le 10 mai, le navire a été la cible d’obus tirés depuis la

Méditerranée : L’Union européenne ébauche sa réponse militaire face aux passeurs de migrants clandestins

Le 23 avril dernier, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont évoqué le lancement d’une éventuelle opération militaire pour identifier, voire détruire, les bateaux utilisés par les passeurs de migrants clandestins en Méditerranée, lesquels opèrent depuis les côtes libyennes. Les modalités de cette opération militaire seront présentées le 11 mai prochain par

Migrants/Méditerranée : Deux navires de la marine allemande vont participer à l’opération Triton

Au cours des deux derniers jours, 5.800 migrants ont été sauvés en Méditerranée, dont 3.690 qui étaient à bord de 17 embarcations en détresse pour la seule journée du 2 mai. Pour l’essentiel, les opérations de sauvetage ont été menées par des moyens italiens. Pour rappel, l’aviso « Commandant Birot », engagé depuis la semaine dernière dans

Pour le secrétaire général de l’ONU, l’option militaire n’est pas une solution pour régler le probléme des migrants en Méditerranée

Le 23 avril, le président Hollande a annoncé que la France et le Royaume-Uni allaient présenter une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies afin de permettre à l’Union européenne de repérer et détruire les bateaux qui, utilisés par les passeurs de migrants, partent quotidiennement des côtes libyennes. Seulement, pour Ban Ki-moon, le secrétaire

Libye : La milice islamiste Fajr Libya a bombardé des positions du groupe « État islamique » à Syrte

La milice islamiste Fajr Libya (Aube de la Libye), qui soutient le gouvernement qui, installé à Tripoli, n’est pas reconnu par la communauté internationale, a lancé un raid aérien, le 23 avril, contre des positions tenues par la branche libyenne du groupe « État islamique » (EI ou Daesh) à Syrte. « Un avion de combat appartenant à

Migrants en Méditerranée : La France va demander un mandat des Nations unies pour détruire les navires des passeurs

Le sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne (UE) convoqué le 23 avril pour tenter de trouver une solution au problème des migrants en Méditerranée ne s’est pas traduit par des avancées majeures. Ainsi, aucun accord n’a pu être trouvé entre les 28 pays membres pour aider l’Italie, la Grèce et

La France contribuera une possible opération navale visant à éviter les drames de migrants en Méditerranée

Une tragédie a une nouvelle fois eu lieu en Méditerranée, le 19 avril, avec le naufrage d’un navire qui a fait quelque 800 morts parmi des migrants ayant quitté la Libye avec l’espoir d’atteindre l’Italie. Que faire pour éviter de tels drames? Telle est la question à laquelle devront répondre les chefs d’état et de

Menaces jihadistes en mer Méditerranée

« Cette mer dans laquelle vous avez jeté le corps de cheikh Oussama ben Laden, nous jurons de la remplir avec votre sang », avait menacé le chef des bourreaux de 21 coptes égyptiens en parlant de la Méditerranée, dans une vidéo diffusée en février par la branche libyenne de l’État islamique (EI). Et le même d’ajouter