Libye / Archives

Des garde-côtes libyens seront formés dans le cadre de l’opération européenne « Sophia »

L’idée avait été évoquée il y a quelques jours par le Haut-représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique, Mme Federica Mogherini, lors d’un conférence de presse donnée aux côtés de Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan. Et elle vient d’obtenir de recevoir l’accord des ministres des Affaires étrangères des 28 pays

L’Otan devrait élargir ses opérations au large de la Libye… Mais pour quoi faire?

« L’Otan a convenu d’étendre ses opérations en Méditerranée pour aider l’Union européenne à bloquer le trafic de migrants » a affirmé John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, à l’issue d’une réunion avec ses homologues des 27 autres pays membres de l’Alliance atlantique. Et d’ajouter : « L’Otan peut jouer un rôle maritime en assistant Sophia

Des filières jihadistes vers la Libye se mettent en place

L’audition de Patrick Calvar, le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI), par les députés de la commission de la Défense n’est pas passée inaperçue, notamment quand il a parlé la menace terroriste et le risque d’attaque au milieu des foules au moyen d’explosifs. En revanche, le passage où M. Calvar évoque la Libye a

Le gouvernement libyen d’union réclame des avions pour combattre l’État islamique

S’il ne suffit pas à lui seul pour vaincre un adversaire, l’appui aérien est en revanche indispensable pour y parvenir. D’où les efforts des factions libyennes de se doter d’une aviation en remettant en état des appareils hérités du temps du colonel Kadhafi. Ainsi, la coalition de milices Fajr Libya, qui soutenait le gouvernement non

Le Pentagone confirme la présence de forces spéciales américaines en Libye

Le 13 mai, le Washington Post a indiqué que deux équipes des forces spéciales américaines, totalisant 25 opérateurs, sont déployés en Libye depuis la fin 2015 afin de « recruter des partenaires locaux en vue d’une évenuelle offensive contre l’État islamique », dont la branche libyenne gagne du terrain. Se basant sur des confidences faites par des

Libye : Vers une levée partielle de l’embargo sur les armes pour soutenir le gouvernement d’union nationale

Le 10 mai dernier, le gouvernement libyen d’union nationale, qui a fini par s’installer à Tripoli, a annoncé la création prochaine d’une « Garde présidentielle », chargée de protéger les emprises gouvernementales, les hautes personnalités, les sites sensibles et les frontières. Une « Garde présidentielle » peut être surprenante dans la mesure où la Libye n’a pas de président

Migrants : Un rapport parlementaire britannique estime que l’opération européenne Sophia est un échec

En juin 2015, l’opération navale EUNAVFOR MED, rebaptisée « Sophia », a été lancée par l’Union européenne afin de « casser » le modèle économique des passeurs de migrants opérant depuis le littoral libyen. Et cela afin de tarir le flux des arrivées en Italie, qui est l’une des principales portes d’entrée en Europe. Cette opération compte trois phase.

Libye : Le gouvernement d’union nationale a créé une cellule opérationnelle contre l’EI

Le gouvernement libyen d’union nationale, qui, avec Fayez al-Sarraj à sa tête, s’est installé à Tripoli le mois dernier sans pour autant avoir le soutien du Parlement de Tobrouk, a décidé, ce 6 mai, de créer une cellule chargée des opérations militaires contre la branche libyenne de Daesh (État islamique ou EI), notamment implantée à

Migrants : À la demande de l’Italie, l’Otan pourrait déployer une force navale au large de la Libye

Pour casser le modèle économique des passeurs de migrants qui opèrent depuis le littoral libyen, l’Union européenne a lancé l’opération EUNAVFOR MED Sophia en juin 2015. Depuis l’automne, les navires engagés dans cette mission ont le droit d’arraisonner les navires suspects dans les eaux internationales. Le 16 avril, lors d’un entretien donné au quotidien Le

Selon M. Ayrault, Paris n’envisage toujours pas d’intervention militaire en Libye

Pour casser le modèle économique des passeurs de migrants et contrer l’expansion de l’État islamique (EI ou Daesh) ainsi que celle d’autres organisations jihadistes en Libye, les puissances occidentales placent leurs espoirs dans l’installation, à Tripoli, d’un gouvernement d’unité nationale. Actuellement, la Libye compte deux gouvernements : l’un, reconnu par la communauté internationale, est installé