légionnaire / Archives

Un légionnaire s’est suicidé avec son arme de service lors d’une mission Sentinelle

Le corps sans vie d’un légionnaire du 2e Régiment Étranger du Génie, basé à Saint-Christol, a été retrouvé par ses camarades à l’aube du 12 septembre, dans la vallée de la Roya près de Nice. « Il a été retrouvé ce matin vers 05h00 par ses collègues. C’était une patrouille de Sentinelle, ils étaient quatre militaires.

Deux légionnaires meurent noyés lors d’une « sortie cohésion canoë » sur la Marne

Deux légionnaires du 2e Régiment Étranger d’Infanterie (REI) sont tombés à l’eau, ce 19 mai, lors d’une « sortie cohésion canoë » organisée sur la Marne, à hauteur du barrage de Cumières, près d’Epernay. Immédiatement, leurs camarades ont tenté de leur porter secours tandis qu’un pêcheur a alerté le Codis de la Marine aux environs de 11

En 2018, la Légion étrangère aura « retrouvé ses effectifs d’il y a 20 ans »

La décision prise après les attentats de janvier 2015 de recruter 11.000 soldats supplémentaires pour les besoins de la Force opérationnelle terrestre (FOT) aura été bénéfique pour la Légion étrangère, laquelle représente actuellement environ 7% des effectifs de l’armée de Terre. L’effort visant à porter les effectifs de la FOT de 66.000 à 77.000 soldats

Deux légionnaires mis en avant pour leurs actions héroïques en Centrafrique

Le compte-rendu hebdomadaire des opérations publié chaque semaine par l’État-major des armées (EMA) évoque les dernières actions effectuées par les forces engagées ainsi que leurs résultats. Mais il ne s’attarde pas sur la façon dont ces derniers ont été obtenus. Ce n’est que plus tard que, parfois, les actes de courage qu’ils ont exigés des

Du sursis pour les supérieurs d’un légionnaire décédé à Djibouti

Accusés de « violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner », l’ex-lieutenant Médéric Bertaud, l’ex-sergent Omar Andrés Martinez et les ex-caporaux Wigberto Hernandez Canceco et Petru-Sabun Suciu risquaient une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour le décès du légionnaire Joszef Tvarusko (alias Matus Tallas) au cours d’un exercice à

Procès de quatre anciens légionnaires pour la mort d’un de leurs camarades à Djibouti

Il y a un peu moins de trois ans, et alors qu’ils furent mis en examen pour « actes de torture et de barbarie », le Parquet de Paris avait demandé le renvoi de 4 anciens légionnaires devant les assises pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises en réunion », suite au

Mali : Le légionnaire au foulard à tête de mort parle

Photographié portant un foulard à tête de mort pour se protéger de la poussière, un légionnaire du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (REC), alors engagé dans l’opération Serval au Mali, en janvier 2013, fit le « buzz » sur les réseaux sociaux, certains, peu au fait de la chose militaire, se disant « choqués ». Par le passé, une

Placement en détention provisoire requis pour un légionnaire ayant tué son agresseur présumé

Le parquet de Paris a ouvert une information pour « homicide volontaire » à l’encontre d’un légionnaire de 27 ans qui, dans la nuit du 3 au 4 mai, devant la Gare du Nord, à Paris, a mortellement blessé un homme avec une arme blanche. Le placement en détention provisoire du militaire a été requis, selon Le

Serval : Mise au point de l’armée de Terre au sujet du légionnaire au foulard à tête de mort

Beaucoup de choses ont été écrites et dites concernant ce légionnaire du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (REC) qui s’était fait photographier avec un foulard à tête de mort pour se protéger du sable, au début de l’opération Serval au Mali. Ce dernier a malheureusement fait parler de lui récemment après avoir été condamné à

La descente aux enfers du légionnaire photographié avec un foulard à tête de mort au Mali

Photographié avec un foulard à tête de mort du jeu Call of Duty afin de se protéger du sable, le légionnaire du 1er Régiment Etranger de Cavalerie avait fait le buzz à son insu. On était alors au début de l’opération Serval. Pendant que certains glosaient à l’infini sur le symbole « glaçant » (et l’on passera