Le Drian / Archives

La force Barkhane fait face à la duplicité de certains groupes armés maliens

Le 23 décembre dernier, le ministère de la Défense indiquait que les forces spéciales françaises venaient de neutraliser, trois jours plus tôt, une dizaine de terroristes affiliés au groupe jihadiste al-Mourabitoune, à l’issue de « violents combats » dans le cercle de Ménaka, au Mali, près de la frontière nigérienne. Seulement, plus tard, Mohamed Ould Mataly, député

Syrie : La France veut éviter un face à face entre le régime d’Assad et Daesh

Depuis le 29 janvier, des discussions ont été ouvertes entre le régime syrien et les groupes d’oppositions rassemblés au sein du « Haut Comité des négociations » (HCN), constitué en décembre sous l’égide de l’Arabie Saoudite. Ce HCN – qui ne représente par les Kurdes de Syrie – est présidé par Riyad Hijab, éphémère chef du gouvernement

L’opération Sangaris devrait prendre fin dans le courant de l’année 2016

Lancée le 5 décembre 2013 en Centrafrique, l’opération Sangaris devait durer environ 6 mois. Du moins, c’est ce qui fut avancé à l’époque par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Seulement, les choses se passent rarement comme on les a imaginées… Du coup, l’opération Sangaris est encore en cours et il a même

Paris et Washington appellent Moscou à bombarder Daesh et non l’opposition armée syrienne

Les ministres de la Défense de sept pays engagés dans la coaltion anti-État islamique (EI ou Daesh), à savoir les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, Australie, Allemagne, Pays-Bas et Italie) ont tenu une réunion, ce 20 janvier, à Paris, pour faire le point sur les opérations en Syrie et en Irak et etudier leur éventuelle

M. Le Drian dit non à une armée fédérale européenne mais oui à plus d’unité entre les membres de l’UE

Fin décembre, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a remis l’idée d’une « armée commune européenne » sur le tapis, estimant que les « moyens affectés aux 28 armées nationales [des États membres de l'Union européenne, ndlr] pourraient être employés beaucoup plus intelligemment s’ils étaient mis en commun ». Avant lui, d’autres responsables politiques ont avancé un tel

Pour M. Le Drian, la diffusion de capacités militaires avancées est une nouvelle menace

Le 18 janvier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a prononcé un discours très dense à l’occasion de l’inauguration de la chaire « Grands enjeux stratégiques » à La Sorbonne. À cette occasion, il a décrit les trois « tournants » qui, selon lui, caractérisent les menaces actuelles. Sans surprise, le premier « tournant » est celui du « terrorisme

Vers la formation d’une coalition pour soutenir un éventuel gouvernement libyen d’union nationale?

Lors de son dernier passage devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’a encore répété : « La Libye est notre préoccupation constante depuis deux ans » car Daesh (État islamique ou EI) y « profite du désordre et de la partition du pays entre deux

Syrie/Daesh : La France et la Russie vont renforcer leurs échanges « en matière d’information militaire »

Lors de son déplacement à Moscou, au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, le président Hollande avait convenu avec son homologue russe, Vladimir Poutine, d’augmenter « les échanges d’informations et de renseignements » entre les forces françaises et russes, de coordonner et d’intensifier les frappes contre Daesh en Syrie et de préciser les groupes armés qu’il

La refonte de l’École Polytechnique est sur les rails

En juin, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait repris à son compte de nombreuses recommandations émises dans un rapport rédigé par Bernard Attali, qui s’était intéressé à l’avenir de l’École polytechnique (X). Six mois plus tard, M. Le Drian, accompagné par ses collègues Emmanuel Macron (Économie) et Thierry Mandon (secrétaire d’État chargé

M. Le Drian met un bémol à une possible intervention militaire en Libye

Lors d’un entretien accordé à RTL, au lendemain de sa victoire aux élections régionales en Bretagne, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a confirmé la progression de l’État islamique (EI ou Daesh) en Libye. « Ils sont à Syrte, ils étendent leur territoire sur 250 kilomètres linéaires de côte, mais ils commencent à pénétrer