Le Drian / Archives

M. Le Drian appelle les pays membres de l’UE à faire plus d’efforts pour la sécurité de l’Europe

On le sait, les forces françaises sont extrêmement sollicitées actuellement, avec l’opération intérieure Sentinelle et les interventions au Sahel, en Centrafrique, en Irak, sans oublier sa participation à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). S’agissant des opérations menées en Afrique, il a souvent été dit que les membres de l’Union européenne n’ont

L’actualisation de la Loi de programmation militaire va infléchir les contrats opérationnels des armées

Avec ses engagements extérieurs (Sahel, Liban, Irak, Centrafrique) et l’opération intérieure Sentinelle, lancée au lendemain des attentats des 7 et 9 janvier avec près de 10.500 hommes, les forces armées sont « au taquet », pour reprendre mot utilisé récemment par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Et toute la difficulté est de pouvoir tenir

Selon M. Le Drian, l’idée d’exclure les dépenses militaires du déficit commence à être entendue au niveau européen

Rapports après rapports, la Cour des comptes pointe encore et toujours les gaspillages de l’argent public et/ou le faible retour sur investissements de certaines dépenses. Le dernier n’a malheureusement pas échappé à la règle puisqu’il a épinglé, notamment, la gestion du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), celle du musée national

L’actualisation de la Loi de programmation militaire mettra l’accent sur le renseignement et la cyberdéfense

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le 5 février dernier, le président Hollande a affirmé que les « principes mêmes de la LPM [ndlr, Loi de programmation militaire, adoptée en décembre 2013] n’ont pas à être modifiés », alors qu’à l’issue d’un conseil de défense, deux semaines plus tôt, l’Élysée avait annoncé sa « réactualisation » d’ici l’été

M. Le Drian évoque la « présence intempestive » de bombardiers russes près des côtes françaises

Voilà plus de 10 jours que deux bombardiers stratégiques russes Tu-95 « Bears », transpondeurs coupés, ont survolé la Manche et, semble-t-il, pénétré à l’intérieur de la Flight Information Region (FIR) sans violer les espaces aériens britannique et français. Les deux appareils ont été interceptés par des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force (RAF), puis probablement

M. Le Drian : « Nous sommes au taquet »

Au printemps 2014, et alors que des menaces de coupes budgétaires planaient sur le budget du ministère de la Défense (au point que les chefs d’état-major menacèrent de démissionner), le Premier ministre, Manuel Valls, avaient assuré à la tribune de l’Assemblée nationale qu’il n’était « pas question de demander aux armées de payer deux fois ». Et

Selon M. Le Drian, la France n’envisage pas de livrer des armes létales à l’Ukraine

Pourquoi un Rafale ayant décollé de la base aérienne 110 de Creil, où il assurait une permanence opérationnelle, a-t-il franchi le mur du son en survolant la Seine-Maritime, le 28 janvier dernier? Le même jour, la Royal Air Force a indiqué avoir intercepté deux bombardiers russes Tu-95 MS « Bear » qui ne répondaient pas au contrôle

Budget : 500 millions d’euros de plus pour les armées?

Lors de ses voeux aux armées, le 14 janvier, le président Hollande a annoncé son intention de « revoir » et « d’ »adapter le rythme de réduction » des effectifs militaires en raison de la « situation exceptionnelle que nous connaissons », après les récents attentats qui ont endeuillé la France. Et cela, en tenant compte des « nécessités budgétaires », c’est à

Comment M. Le Drian va-t-il faire entrer l’édredon dans la valise?

« Il n’y a pas d’armée sans les hommes et les femmes pour la servir », a lancé, non pas M. de La Palice, mais le président Hollande, depuis le porte-avions Charles de Gaulle, avant de faire part de son intention de « revoir et adapter le rythme de réduction » des effectifs au sein des armées. Et le

Vers un moratoire sur les suppressions de postes au sein des armées?

Plus de 8.000 militaires français engagés hors de la métropole… Et maintenant, 10.500 autres déployés dans le cadre d’une opération intérieure après les attentats de la semaine passée… Même si le contrat opérationnel des armées tel qu’il a été défini d’abord par le dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale puis par