Pour équiper ses forces armées, l’Arabie Saoudite doit s’approvisionner à l’étranger, essentiellement auprès des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni. Selon le gouvernement saoudien, la part des dépenses militaires du pays en faveur de l’industrie locale ne représente que 2%. Aussi, son objectif est d’atteindre les 50% d’ici 2030. Pour cela, encore faut-il que