justice / Archives

Sivens : Le gendarme qui a lancé la grenade fatale à un activiste placé sous le statut de témoin assisté

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, lors d’une manifestation violente impliquant des activistes fermement opposés à la construction d’un barrage à Sivens (Tarn) et désireux d’en découdre avec les forces de l’ordre, les gendarmes mobiles furent contraints d’utiliser des grenades offensives (OF/F1), qui, contrairement à ce que leur nom peut laisser supposer,

Bombardement de Bouaké : Trois anciens ministres français inquiétés

Le 6 novembre 2004, une base de l’opération Licorne était bombardée, à Bouaké, par deux avions d’attaque Su-25 « Frogfoot », fournis aux forces loyalistes ivoiriennes par un intermédiaire français, en l’occurrence un ancien gendarme de l’Élysée (du temps de François Mitterrand). Bilan : 9 militaires français et un humanitaire américain tués ainsi qu’une trentaine de blessés.

Un ex-militaire néerlandais inquiété par la justice pour avoir combattu Daesh avec les Kurdes

Ancien militaire des forces néerlandaises, Jitse Akse, 46 ans, est parti en Syrie il y a quelques mois pour combattre Daesh (État islamique ou EI) aux côtés des milices kurdes syriennes (YPG, Unités de protection du peuple) alors que ces dernières opposaient une résistance héroïque aux jihadistes à Kobané. Revenu aux Pays-Bas en novembre dernier,

L’agresseur d’un militaire au quartier de la Défense, en 2013, a été déclaré « pénalement irresponsable »

En mai 2013, quelques jours après le meurtre d’une barbarie sans nom d’un soldat britannique dans les rues de Londres, commis par deux hommes de la mouvance jihadiste, Alexandre D., blessait, avec une arme blanche, un jeune militaire du 4e Régiment de Chasseurs, en mission Vigipirate au quartier de la Défense, en région parisienne. Converti

Le processus d’acquisition du futur avion d’entraînement de l’armée de l’Air contesté

Le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA), le général Denis Mercier, attache une importance particulière au  projet Cognac 2016, encore appelé « Formation modernisée et d’entraînement différencié des équipages de combat (FOMEDEC), dans la mesure où il permettrait de générer au moins 110 millions d’euros d’économies par an, après le transfert de l’École de l’aviation

L’ex-commandant des forces terrestres russes condamné à 5 ans de prison

Les forces armées russes souffrent d’un mal endémique : la corruption, avec son lot d’irrégularités dans les appels d’offres, de reventes de biens et de produits médicaux, de surfacturations, de pots-de-vins… En 2011, le procureur militaire de Russie s’était inquiété de l’importance du phénomène. À l’époque, pas moins de 6 généraux et de 170 officiers

Deux mois de prison avec sursis pour un homme accusé d’avoir tiré vers des militaires avec une carabine à plombs

La justice a condamné, le 21 avril, un homme de 34 ans à deux mois de prison avec sursis pour avoir tiré à deux reprises en direction de deux militaires des forces spéciales alors en exercice, le 17 mai 2014, dans le secteur de Castetbon, près d’Orthez. Un impact avait été relevé sur l’aile avant-gauche

Ancien otage, le sergent Bergdahl est poursuivi pour « désertion » et « mauvaise conduite face à l’ennemi »

En juin dernier, le sergent américain Bowe Bergdahl était libéré par le réseau Haqqani, en échange de 5 taliban détenus à Guantanamo. Et cela après 5 ans de captivité. Dans quelles circonstances le sous-officier a-t-il été fait prisonnier? Pour le moment, et selon rapport d’interrogatoire établi par le général Kenneth Dahl, ses motivations au moment

L’assassin de deux gendarmes condamné à une peine de réclusion criminelle à perpétuité

Le 17 juin 2012, l’adjudant Alicia Champlon et le maréchal des logis chef Audrey Bertaut, deux femmes gendarmes appelées pour un cambriolage et une autre tentative de vol, se rendent au domicile du voleur présumé, Abdallah Boumezaar, à Collobrières, près de Toulon. Ce dernier vit avec Inès Farhat, sa compagne. Seulement, l’intervention va virer au

Noyade d’un élève officier de l’ESM Saint-Cyr : 8 militaires ont été mis en examen

Dans la nuit du 29 au 30 octobre 2012, le sous-lieutenant Jallal Hami, 24 ans, perdait la vie au cours d’une soirée de « transmission des valeurs et des traditions » de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, en se noyant lors de la traversée, à la nage, d’un étang large de 50 mètres. Une instruction pour