Joint Strike Fighter / Archives

Le F-35C a réussi son premier appontage

Le F-35C, la version navale de l’appareil développé par Lockheed-Martin, revient de loin. Fin 2011, l’on apprenait que cet avion « furtif » était incapable de se poser sur un porte-avions en raison d’un mauvaise position de sa crosse d’appontage, laquelle était alors placée trop près du train d’atterrissage. Aucune des 8 simulations tentées à l’époque n’avaient

Le coût du programme F-35 a dérapé de 1,88% en 2013 selon une estimation du Pentagone

C’est à en perdre son latin. En mars dernier, le Government Accountability Office, l’équivalent, en gros, de la Cour des comptes française, avait estimé que les coûts de développement et de production de l’avion de combat dit de 5e génération F-35 avaient baissé, en 2013, d’environ 3,3% par rapport à l’année précédente, soit d’un peu

L’inspection générale du Pentagone critique sévèrement la gestion du programme d’avion de combat F-35

Depuis qu’il a été lancé, en 2001, le programme Joint Strike Fighter – ou F-35 Lightning II – a régulièrement été critiqué par les responsables  militaires américains et certains élus du Congrès. Les surcoûts et les retard, liés aux difficultés techniques rencontrées lors du développement de l’appareil, y sont pour beaucoup. De même que la

Les Pays-Bas envisagent de commander moins d’avions F-35 que prévu

Pour l’année 2011, les coûts du programme F-35 Lightning II, actuellement réalisé par Lockheed-Martin, ont augmenté de 4,3%. Au total, la facture pour le Pentagone, qui envisage de faire de cet appareil l’épine dorsale de ses forces aériennes, devrait atteindre les 395,711 milliards de dollars, soit 163% de plus qu’initialement prévu. Autre donnée à prendre

L’achat d’avions F-35 par le Canada sévèrement critiqué par le contrôleur des finances publiques

Le vérificateur général du Canada (dont la fonction est de contrôler les finances publiques du pays), Michael Ferguson, a envoyé plusieurs missiles sur le projet d’Ottawa d’acquérir 65 exemplaires de l’avion de combat F-35, actuellement en cours de développement chez le constructeur américain Lockheed-Martin, afin de remplacer les CF-18 des forces aériennes canadiennes. Dans son

Le Japon pourrait revenir sur sa commande d’avions F-35

A l’issue d’un appel d’offres visant à acquérir une quarantaine d’avions de combat afin de remplacer à compter de 2016 les F-4 Phantom actuellement en service au sein de ses forces aériennes d’auto-défense, le Japon annonçait, en décembre dernier, avoir retenu le F-35 Lightning II de Lockheed-Martin aux dépens du F-18 Super Hornet de Boeing

Le gouvernement canadien se fait l’avocat du F-35

En juillet 2010, le gouvernement canadien annonçait l’achat de 65 avions de combat F-35 Lightning II du constructeur américain Lockheed-Martin pour 8,6 milliards de dollars, afin de remplacer les 80 CF-18 de ses forces aériennes. Etant donné que le Canada avait déjà investi 168 millions de dollars dans le programme F-35 (encore appelé Joint Strike

Quelques bonnes nouvelles pour le programme F-35

Le développement du F-35 Joint Strike Fighter par Lockheed-Martin n’est pas une partie de plaisir. La tâche est en effet compliquée pour mettre au point cet appareil qui se décline en trois versions afin de répondre aux besoins de l’US Air Force (version A), de l’US Marine Corp (version B, décollage court/atterrissage vertical) et de

Inquiétudes britanniques au sujet du F-35

Quelles conséquences auront sur le programme F-35 « Joint Strike Fighter » les coupes budgétaires qui vont affecter le Pentagone au cours des dix prochaines années? La réponse à cette question intéresse au plus haut point le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, dont le pays a prévu de se doter de la version navalisées de

Les essais du F-35 ne sont pas satisfaisants

Le programme du Joint Strike Fighter (ou F-35 Lightning II), destiné à devenir l’épine dorsale de l’aviation américaine et de plusieurs autres forces aériennes dans le monde, continue de susciter à la fois des critiques et des réserves. Pour rappel, cet avion se décline en 3 versions : A pour l’US Air Force, C pour