Jens Stoltenberg / Archives

L’Otan va revoir son engagement au Kosovo, qui vient de confirmer la création d’une armée « nationale »

Ce 14 décembre, le Parlement kosovar a confirmé la transformation en « armée nationale » de sa force de sécurité du Kosovo [KSF] dont la mission se limite à des tâches relevant de la protection civile et de la gestion de crise. Selon la loi, qui n’a pas été votée par les députés de la minorité serbe

Contre l’avis de l’Otan, les États-Unis soutiennent la création d’une « armée nationale » au Kosovo

Les relations entre la Serbie et le Kosovo sont actuellement très tendues, notamment à cause de la décision de Pristina d’imposer une taxe de 100% sur les produits d’importation serbe et de transformer la Force de sécurité du Kosovo [KSF] en une armée nationale. À Belgrade, l’on craint qu’un processus soit enclenché par les autorités

L’Otan redoute de voir l’Afghanistan devenir à nouveau un sanctuaire pour les organisations jihadistes

Dans un entretien à l’édition belge de Paris Match, le commandant de la Division Opérations de la Défense belge, le capitaine de vaisseau Carl Gillis, a expliqué qu’il n’avait été « quasiment pas » question du terrorisme lors d’une récente réunion du Collège de défense de l’Otan. En revanche, a-t-il dit, la « Russie est revenue dans toutes

L’Allemagne douche les espoirs de la Géorgie d’intégrer « rapidement » l’Otan

Cela fait maintenant un moment que la Géorgie toque à la porte de l’Union européenne et de l’Otan. Sans succès pour le moment, même si elle a envoyé des troupes en République centrafricaine pour démontrer ses bonnes dispositions quand la plupart des pays membres de l’UE regardaient ailleurs quand il était question de lancer l’opération

Les différends commerciaux entre Alliés risquent d’avoir des « conséquences délétères » sur l’Otan

La décision du président des États-Unis, Donald Trump, de faire sortir son pays de l’accord relatif au programme nucléaire iranien n’est pas sans conséquence pour l’Union européenne (UE). En effet, si une entreprise veut continuer à libeller ses échanges en dollars et/ou continuer ses activités sur le territoire américain, elle doit se retirer d’Iran. Faute

Pour M. Trump, les pays de l’Otan devraient porter leurs dépenses militaires à 4% de leur PIB

L’augmentation des budgets militaires des pays membres de l’Otan est l’un des chevaux de bataille du président américain, Donald Trump. Avant d’être élu à la Maison Blanche, il avait même remis en cause la clause de défense collective de l’article 5 qui, étant la pierre angulaire du traité de l’Atlantique-Nord, n’a été activée à ce

Le président Macron veut que l’Otan soit « unie, solidaire, crédible et efficace »

Lors des débats relatifs au projet de Loi de programmation miliaire (LPM) 2019-2025, il a été dit que l’objectif de porter les dépenses militaires à 2% du PIB correspondait au montant nécessaire pour moderniser les forces françaises et non pas seulement pour atteindre une norme fixée par l’Otan. En effet, lors de l’examen du texte

Pour l’Union européenne, la défense commune relève de l’Otan

Avec les dernières décisions prises par l’Union européenne en matière de défense (mise en place d’une coopération structurée permanente – ou PESCO – conformément à une disposition du Traité de Lisbonne et d’un Fonds européens de défense), plusieurs pays de l’Otan ne faisant pas partie de l’UE, comme la Norvège, l’Islande, l’Albanie ou encore les

L’Otan s’inquiète des initiatives de l’Union européenne en matière de défense

En décembre dernier, 25 pays membres de l’Union européenne (UE) ont convenu d’établir une « coopération structurée permanente » (CSP ou PESCO) en matière de politique de sécurité et de défense, conformément à une disposition du Traité de Lisbonne. En clair, il s’agit de permettre aux participants de « développer conjointement des capacités de défense, d’investir dans des

M. Stoltenberg restera secrétaire général de l’Otan pour deux ans de plus

Dans les années 1970, Jens Stoltenberg, alors jeune militant de la gauche novégienne, n’était pas un chaud partisan de l’appartenance de son pays à l’Otan. Puis, avec le temps, ses opinions évoluèrent. Qui plus est, lors de sa carrière politique, il ne montra guère d’intérêt pour les questions militaires. Et pourtant, il fut choisi en