Italie / Archives

La Défense italienne annule et reporte des programmes d’armement pour trouver au moins 450 millions d’euros

Le 23 octobre, la Commission de Bruxelles a rejeté le projet de budget 2019 présenté par le gouvernement italien, au motif qu’il n’est pas conforme aux règles du pacte de stabilité et de croissance. Du jamais vu. L’exécutif de l’Union européenne [UE] a ainsi pointé les prévisions de déficit (2,4% au lieu des 0,8% promis

L’Italie pourrait supprimer au moins 500 millions d’euros de dépenses militaires

Avec un projet de loi de finances qui prévoit une allocation mensuelle de 780 euros par mois pour 6 millions de personnes et une disposition devant permettre un départ à la retraite plus tôt, l’équation budgétaire italienne s’annonce compliquée, d’autant plus que la dette publique du pays a atteint les 2.300 milliards d’euros. Mais l’on

Un convoi italien de la mission militaire européenne en Somalie visé par un attentat à Mogadiscio

Depuis 2010, en application de la résolution n°1872 des Nations unies, l’Union européenne participe à la formation des forces de sécurité somaliennes avec la mission EUTM « Somalie », laquelle a été prolongée jusqu’en décembre 2018. Dans un premier temps, et compte tenu de la situation sécuritaire en Somalie, cette mission européenne fut déployée en Ouganda, avant

L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia

Lancée en 2015 pour « casser » le modèle économique des passeurs de migrants opérant en particulier depuis la Libye, l’opération européenne EUNAVFOR Sophia, commandée par un amiral italien, n’a pas eu l’effet escompté. Et cela pour une raison simple : elle n’a pas obtenu l’aval de Tripoli pour intervenir au plus près du littoral libyen. En

Malgré le Brexit, le futur avion de combat britannique pourrait-il bénéficier du Fonds européen de défense?

Début juillet, le Parlement européen a approuvé la création d’un Fonds européen de défense [FED], doté dans un premier temps de 500 millions d’euros jusqu’en 2020 puis de 13 milliards d’euros pour la période 2021-27. L’idée de favoriser l’indépendance stratégique de l’Union européenne tout en permettant à ses États membres de développer des capacités militaires

Le ministère italien de la Défense commande 10 véhicules blindés Centauro II

Le groupe Leonardo et le consortium formé par Iveco et Oto-Melara [CIO] ont annoncé avoir signé un contrat d’une valeur de 159 millions d’euros pour la livraison à l’Esercito italiano [armée de Terre, ndlr] de 10 véhicules blindés Centauro II 8×8 ainsi que pour la fourniture de pièces détachées et d’un soutien logistique. Il s’agit

L’Italie va baisser ses dépenses militaires en 2019

Lors du dernier sommet de l’Otan, les 11 et 12 juillet derniers, les 29 pays membres s’étaient mis d’accord pour réaffirmer « l’importance d’un partage plus équitable des charges au sein de l’Alliance » et avaient par conséquent « confirmé que les Alliés » augmenteraient leurs « dépenses de défense » afin de les porter à 2% de leur PIB d’ici

BAE Systems s’allie avec Leonardo pour developper le « Tempest », le futur avion de combat britannique

Le projet de Système de combat aérien futur [SCAF] porté par la France et l’Allemagne devrait s’ouvrir à d’autres partenaires une fois que ses bases auront été consolidées. Seulement, l’on sait désormais que le Royaume-Uni et l’Italie n’en feront pas partie, du moins pour ce qui concerne la partie « avion de combat » de ce programme.

L’Italie s’interroge sur la suite à donner au programme d’avion de combat F-35

En juillet 2013, Alenia et Lockheed-Martin inaugurèrent à Cameri, près de Milan, une usine FACO [pour assemblage final et Check Out], c’est à dire la première unité industrielle dédiée à l’avion de combat F-35 installée hors des États-Unis. Cet investissement de 800 millions d’euros traduisait ainsi le statut de partenaire dit de niveau 2 de

L’Italie demande à l’Otan de l’aider à réduire les flux migratoires

En 2016, alors que l’Union européenne (UE) venait de lancer, quelques mois plus tôt, l’opération EUNAVFOR Sophia, en Méditerranée centrale, pour « casser » le modèle économique des passeurs de migrants opérant depuis les côtes libyennes, Roberta Pinotti, qui était alors la ministre italienne de la Défense, avait demandé à l’Otan de patrouiller au large de la