Iran / Archives

Un F-16 israélien s’est écrasé après un raid contre des cibles iraniennes en Syrie

Vers 4 heures, ce 10 février, un hélicoptère de combat israélien – a priori un AH-64 Apache – a intercepté un drone de conception iranienne qui, lancé depuis la Syrie, s’était infiltré dans l’espace aérien d’Israël, à la hauteur du lac de Tibériade. Dénonçant une « grave violation de sa souveraineté », Tsahal a lancé immédiatement une

« A priori », la menace des missiles nord-coréens ne concerne pas directement l’Europe

« L’Europe comme les Etats-Unis sont certainement à la portée de ces tirs », avait commenté Florence Parly, la ministre des Armées, peu après l’essai d’un missile balistique intercontinental nord-coréen de type Hwasong-15, en novembre. « Comment ne pas être inquiète dans le monde dans lequel nous vivons », avait-elle continué. Et d’ajouter : « Les menaces se sont exprimées

Pour Israël, le Liban ne doit pas devenir un « site géant pour missiles » iraniens

Ce n’était jamais arrivé : le 28 janvier, des sites Internet de l’opposition libanaise ont publié une tribune signée par le général Ronen Manelis, le porte-parole des forces armées israéliennes (Tsahal). Et ce dernier, s’adressant directement aux habitants du Pays du Cèdre, a fait une claire mise en garde. « Le Liban est devenu – à

Malgré l’avertissement de Damas, les forces turques bombardent le secteur d’Afrin, tenu par les milices kurdes

Il y a deux jours, le Pentagone s’est attaché à rassurer la Turquie au sujet de son projet qui, dévoilé le 14 janvier, viserait à créer, en Syrie, une force frontalière de 30.000 hommes, avec l’appui des milices kurdes syriennes, considérées à Ankara comme terroristes en raison de leurs liens avec le Parti des travailleurs

Les forces américaines resteront en Syrie contre l’EI, l’Iran et le régime de Bachar el-Assad

  En novembre dernier, le chef du Pentagone, James Mattis, avait expliqué que le maintien des forces américaines en Syrie serait lié aux progrès du processus de Genève, qui vise à trouver un accord politique devant mettre un terme à la guerre civile qui embrase ce pays depuis 2011. « Nous allons nous assurer que nous

Selon les Nations unies, l’Iran a bien violé l’embargo sur les armes au Yémen

Dans un rapport de près de 80 pages remis au Conseil de sécurité, les experts des Nations unies chargés de contrôler l’embargo sur les armes imposé depuis 2015 au Yémen ont conclu que l’Iran a bien fourni des équipements militaires aux rebelles Houthis, lesquels contestent l’autorité du président Abdrabbo Mansour Hadi, soutenu par une coalition

Plus de 2.000 combattants chiites afghans ont été tués en Syrie

Pour appuyer les forces gouvernementales syriennes et protéger les tombeaux des successeurs du prophète Mahomet, l’Iran a recruté et entraîné des volontaires parmi les afghans de confession chiite (les Hazaras), en leur promettant une prime de 500 dollars et le droit de s’installer sur son territoire. Dans un premier temps, ces volontaires ont été recrutés

Le président Macron a fixé les priorités de l’action internationale de la France pour 2018

Après les autorités religieuses et la presse, le président Macron a poursuivi le traditionnel « marathon » des voeux en s’adressant, le 4 janvier, au corps diplomatique. À cette occasion, il a fixé, dans les grandes lignes, les priorités de la politique international qu’il entend mener en 2018.   Bande sahélo-saharienne Évoquant l’opération Barkhane, le président Macron

L’administration Obama aurait ménagé le Hezbollah pour obtenir un accord sur le nucléaire iranien

Pour se financer, le Hezbollah a toujours eu recours à des trafics illicites. Puis, après la guerre du Liban de 2006, au cours de laquelle elle a affronté Israël, la milice chiite, soutenue par l’Iran, a vu ses besoins financiers augmenter significativement. Aussi, elle a accentué ses activités criminelles, en particulier en Amérique latine, où

La défense saoudienne a encore intercepté un missile lancé vers Riyad depuis le Yémen

Peu avant une présentation du budget saoudien pour 2018, ce 19 décembre, une puissante explosion a été entendue à Riyad. Une explication n’a pas tardé à être donnée : une batterie de défense aérienne Patriot venait d’intercepter un missile balistique qualifié d' »irano-houthi » par les autorités saoudiennes. Dans le même temps, les rebelles Houthis qui, soutenus