Iran / Archives

L’Iran menace de bloquer le détroit d’Ormuz en cas de sanctions américaines sur ses exportations pétrolières

Le président Trump n’a pas seulement fait des confettis avec l’accord sur le nucléaire iranien : il entend également réduire la marge financière de l’Iran en s’en prenant notamment à ses exportations pétrolières, qui, actuellement, représentent 2% de la demande mondiale. Pour cela, Washington a menacé d’imposer des sanctions à tout pays qui, après le

Une batterie de défense aérienne Patriot israélienne a manqué d’abattre un drone venu de Syrie

La région de Deraa, voisine de la Jordanie et du plateau du Golan, est l’une des dernières zones encore tenues par la rébellion syrienne, composée principalement par le Front du Sud de l’Armée syrienne libre [ASL] et d’éléments des groupes Hayat Tahrir al-Cham [ex-al-Nosra, jihadiste] et Jabhat Tahrir Souriya [ex-Ahrar al-Cham, salafiste]. En juillet 2017,

Syrie : Un général des Gardiens de la Révolution iraniens tué à Boukamal

C’est par une brève dépêche de Sepah News, son agence de presse, que le corps des Gardiens de la Révolution iranien [Pasdarans] a annoncé, le 23 juin, la mort de l’un de ses généraux. « Le général de brigade Shahrokh Daïpour […] est tombé en martyr dans la ville de Boukamal, en Syrie, lors d’une mission

Un ex-ministre israélien arrêté pour espionnage au profit de… l’Iran

Motivations idéologiques, appât du gain, chantage, etc : plusieurs raisons peuvent pousser un individu à trahir son pays au profit d’un autre. Pour Gonen Segev, elles sont plus difficiles à cerner. Du moins pour le moment. Ancien pilote militaire, médecin, élu député en 1992 et devenu ministre de l’Énergie trois ans plus tard après avoir

L’aviation israélienne accusée d’avoir visé les milices chiites pro-Damas dans la province de Deir ez-Zor

Qui a bombardé, dans la nuit du 17 au 18 juin, des milices chiites pro-Damas dans les environs de Boukamal, c’est à dire près de la ligne de « déconfliction » qui sépare les Forces démocratiques syriennes [FDS], soutenue par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, et les troupes loyales au régime syrien? Pour rappel, une

Syrie : La coalition anti-jihadiste accusée d’avoir frappé des positions tenues par les forces pro-régime

L’agence de presse officielle syrienne SANA a accusé, ce 24 mai, la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis d’avoir visé des positions tenues par les forces pro-Assad dans la province de Deir ez-Zor. « Certaines de nos positions entre Al Boukamal et Houmeima ont été exposées aujourd’hui à l’aube à une agression lancée par des avions

Le F-35 a été engagé pour la première fois au combat par la force aérienne israélienne

À l’occasion de l’ouverture d’une convention internationale dédiée aux opérations aériennes, le général Amikam Norkin, le chef d’état-major de l’Israeli Air Force, a révélé qu’Israël avait engagé pour la première fois des avions F-35 au combat. « Nous faisons voler le F-35 dans tout le Proche-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts

La livraison à la Syrie de systèmes de défense aérienne S-300 « n’est pas à l’ordre du jour », selon Moscou

Après les frappes françaises, américaines et britanniques contre le programme syrien d’armes chimiques, la Russie fit part de son intention de livrer à la Syrie 6 batteries S-300 et 144 missiles intercepteurs du système de défense aérienne S-300, lesquels furent commandés par Damas en 2010 mais dont la fourniture avait été suspendue par Moscou en

Israël/Iran : Un ministre israélien parle de « liquider » Bachar el-Assad

Le 12 mai prochain, l’on saura si le président Trump décide de faire des confettis avec l’accord sur le programme nucléaire iranien, conclu le 14 juillet 2015 à Vienne entre le groupe dit 5+1 (les membres permanent du Conseil de sécurité et l’Allemagne) et l’Iran. Pour le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, ce serait une

Comment le Mossad a-t-il pu subtiliser plus de 10.000 documents relatifs au programme nucléaire iranien?

Le 30 avril, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté une masse de documents censés démontrer que les dirigeants iraniens avaient menti quand qu’ils affirmaient que l’Iran ne cherchait pas à mettre au point une arme nucléaire. Au total, 55.000 pages de documents et 55.000 fichiers stockés sur 183 CD-ROM ont ainsi été dérobés