Iran / Archives

L’Iran enverrait des armes au Yémen via la Somalie

En mars dernier, la frégate multimissions (FREMM) Provence, alors intégrée à la Force opérationnelle combinée (CTF-150) mise en place en 2002 pour lutter contre les trafics dans la golfe arabo-persique et l’océan Indien, avait intercepté un boutre à bord duquel un importante cargaison d’armes fut trouvée. Quelques jours plus tôt, la frégate australienne HMAS Darwin

L’Iran envisage d’installer des bases navales en Syrie et au Yémen

Les propos tenus par le général Mohammad Hossein Baqeri, le chef d’état-major des forces armées iraniennes, et rapportés le 27 novembre [jour national de la marine en Iran, ndlr] par le quotidien Shargh, ne manqueront pas faire réagir. « Nous avons besoin de bases lointaines et cela pourrait devenir possible un jour sur les côtes du

Plus d’un milliers de combattants chiites envoyés par l’Iran en Syrie ont été tués dans les combats

  « Téhéran n’oublie pas ses obligations morales envers la Syrie et continuera à fournir son aide et son soutien, en ses propres termes, au gouvernement et à la nation syrienne », avait déclaré, en juin 2015, Hassan Rohani, le président iranien. Le soutien de Téhéran au régime syrien s’est traduit par l’envoi de « conseillers militaires » de

Le programme iranien de missiles balistiques n’est « pas négociable »

La déclaration publiée le 14 novembre, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union européenne est plutôt bienveillante à l’égard de l’Iran, même si elle dénonce la situation des droits de l’Homme dans ce pays. Ainsi, l’UE se dit favorable à l’adhésion de Téhéran à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et appelle « toutes

Quelles conséquences aura l’élection de Donald Trump sur les affaires militaires?

Le politologue américain Allan Lichtman aura une nouvelle fois vu juste. En septembre, il avait annoncé la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche, selon une méthode prédictive qui n’avait alors jamais été prise en défaut depuis 1984. Reste maintenant à voir les conséquences éventuelles de ce succès du candidant du

Des ordinateurs de diplomates ayant négocié l’accord sur le nucléaire iranien infectés par un logiciel espion

Les négociations portant sur le programme nucléaire iranien entre le groupe dit des 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne) et l’Iran, ont évidemment suscité l’intérêt de plusieurs services de renseignement. Et Genève, où se tenait une partie des discussions, devint un « nid d’espions ». Mais pas seulement. Ainsi, la société

L’Iran aurait joué un rôle dans l’attaque de navires américains au large du Yémen

La semaine passée, et depuis des zones contrôlés par les rebelles Houthis (liés à l’Iran) au Yémen, des missiles ont été tirés à deux reprises en direction du destroyer USS Mason et de navire logistique USS Ponce, à proximité du détroit de Bab al-Mandeb. Les engins n’ont pas fait de dégâts étant donné qu’ils se

L’Iran a envoyé deux navires militaires près du détroit de Bab al-Mandeb

Les rencontres entre les navires militaires américains et iraniens sont souvent tendues, comme en témoigne la série d’incidents ayant eu lieu cet été dans le golfe arabo-persique (GAP). Et il risque d’en être de même dans le golfe d’Aden, où l’une des trois frégates de classe Alvand et le navire logistique Bushehr (classe Bandar Abbas)

L’Arabie Saoudite a lancé des manoeuvres navales près du détroit d’Ormuz

En février, l’Arabie Saoudite avait organisé des manoeuvres d’une ampleur inédite, appelées North Thunder (Ra’ad Al-Shamal). Ces dernières, auxquelles 20 pays participèrent, prévoyaient des exercices terrestres, aériens et navals. Plus de 8 mois plus tard, et alors que les tensions avec Téhéran restent toujours aussi vives, Riyad a lancé d’importants exercices navals dans le secteur

Une frégate italienne a participé à un exercice avec deux navires iraniens

D’habitude, l’Iran dénonce la présence de navires occidentaux – en particulier américains, français et britanniques – dans le golfe arabo-persique (GAP), ce qui donne lieu, ponctuellement, à des manoeuvres d’intimidation de la part de la composante navale des Gardiens de la Révolution. En revanche, tel n’est pas le cas avec la marine italienne. Bien que