Iran / Archives

L’aviation israélienne frappe l’unité iranienne al-Qods et la défense anti-aérienne syrienne

Il est peu courant de voir l’état-major israélien communiquer au sujet de raids aériens en cours menés en territoire syrien, comme il l’a fait dans la nuit du 20 au 21 janvier. En général, cela se produit quand l’État hébreu riposte à une attaque lancée depuis la Syrie, pays avec lequel il est toujours techniquement

Selon Mme Parly, la coalition anti-jihadiste pourra toujours mener des opérations en Syrie depuis l’Irak

Invitée de l’émission « Questions politiques » [France Inter, Le Monde, France Télévisions], le 20 janvier, la ministre des Armées, Florence Parly, a évoqué les opérations actuellement en cours contre l’État islamique [EI ou Daesh] en Syrie. Lors de ses voeux aux Armées, quelques jours plus tôt, le président Macron avait assuré que la France resterait encore

D’origine afghane, un conseiller de l’armée allemande est accusé d’espionnage au profit de l’Iran

La semaine passée, l’Union européenne a infligé des sanctions contre la Direction pour la sécurité intérieure du renseignement iranien, accusée d’avoir visé des dissidents réfugiés sur le Vieux Continent. Ainsi, les Pays-Bas ont expulsé deux diplomates iraniens après l’assassinat de deux opposants au régime de Téhéran en 2015 et en 2017. La France n’a pas

Israël admet officiellement être responsable des frappes aériennes ayant visé des positions iraniennes en Syrie

En règle générale, Israël ne confirme que très rarement sa responsabilité dans les différents raids aériens ayant visé des positions tenues par le Hezbollah [milice chiite libanaise] et l’unité iranienne al-Qods en Syrie. Et cela, même si l’origine de telles frappes ne fait guère de doute. Quoi qu’il en soit, le général Gadi Eisenkot, qui

La marine iranienne annonce (encore) le déploiement prochain de deux navires dans l’océan Atlantique

En 2011, l’amiral Habibollah Sayyari, alors chef d’état-major de la marine iranienne, avait annoncé le déploiement de navires dans l’océan Atlantique, voire près des côtes américaines, afin de répondre à la présence de l’US Navy dans les eaux du golfe arabo-persique. Mais il n’en fut rien. Trois ans plus tard, la même annonce fut faite

Syrie : Une délégation du Hezbollah a-t-elle été visée lors des dernières frappes présumées israéliennes?

Dans la soirée du 25 décembre, des dépôts d’armes situés près de Damas et appartenant probablement au Hezbollah ou aux forces iraniennes déployées en Syrie, auraient été visés par des raids aériens israéliens, lequel a mis en alerte la défense aérienne syrienne. Cette dernière « a répondu à des missiles tirés par l’aviation militaire israélienne et

Quelles seront les conséquences de la décision de M. Trump de retirer les troupes américaines de Syrie?

Fin mars, le président américain, Donald Trump, avait pris tout le monde de court, à commencer par ses conseillers et les membres de son administration, en annonçant qu’il déciderait « très prochainement » de mettre un terme à l’engagement militaire des États-Unis contre l’État islamique [EI ou Daesh] en Syrie. « Laissons les autres s’en occuper! », avait-il lancé

L’Otan redoute de voir l’Afghanistan devenir à nouveau un sanctuaire pour les organisations jihadistes

Dans un entretien à l’édition belge de Paris Match, le commandant de la Division Opérations de la Défense belge, le capitaine de vaisseau Carl Gillis, a expliqué qu’il n’avait été « quasiment pas » question du terrorisme lors d’une récente réunion du Collège de défense de l’Otan. En revanche, a-t-il dit, la « Russie est revenue dans toutes

Israël a lancé une opération pour détruire des « tunnels d’attaque » du Hezbollah détectés sur son territoire

L’on sait que le Hamas et le Jihad islamique palestiniens sont passés maîtres pour creuser des tunnels reliant Gaza à l’Égypte et au territoire israélien. Lors de l’opération « Bordure protectrice », en 2014, 32 de ces souterrains avaient été détruits par Tsahal. Et plusieurs autres le furent également l’an passé, à la même époque. Et cela

L’aviation israélienne aurait mené de nouveaux raids en Syrie contre des dépôts du Hezbollah et des forces iraniennes

Dans la nuit du 29 au 30 novembre, l’aviation israélienne a bombardé des dépôts d’armes du Hezbollah [milice chiite libanaise, ndlr] et des forces iraniennes dans le secteur de Kissouah [ou Kiswa], près de Damas. « Notre défense anti-aérienne est entrée en action et a visé des objectifs hostiles au-dessus de la région de Kissouah », a