Les résultats des frappes aériennes contre l’EI ont-ils été volontairement surestimés?