industrie / Archives

Le constructeur naval DCNS poursuit son redressement

L’année 2014 n’avait pas été bonne pour le constructeur naval DCNS, avec un perte financière de 347,3 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires d’un peu plus de 3 milliards d’euros. Cette mauvaise performance, malgré un carnet de commande solide, s’expliquait par des difficultés liées au projet de réacteur nucléaire de recherche « Jules Horowitz » (dont il

Les résultats financiers d’Airbus plombés par les problèmes de l’A400M « Atlas »

Avec un carnet de commandes d’une valeur de plus de 1.000 milliards d’euros et un chiffre d’affaires de 67 milliards d’euros (+3%), le patron d’Airbus, Tom Enders, aurait de quoi avoir le sourire si le bénéfice net obtenu en 2016 n’était pas en recul de 63%, pour tomber à 995 millions d’euros. La faute aux

Les transferts mondiaux d’armes « majeures » ont atteint un niveau record depuis la Guerre Froide

En matière de vente de matériels militaires (comme pour d’autres domaines), comparer des données d’une année sur l’autre ne permet pas de déterminer de grandes tendances, dans la mesure où ces dernières peuvent être fluctuantes. Pour cela, il faut considérer deux périodes assez longues, comme l’a fait la dernière étude que vient de publier l’Institut

Un responsable italien dénonce les promesses non tenues du programme F-35

L’Italie tient un place importante dans le programme d’avion de combat F-35 (ou Joint Strike Fighter, JSF) ou F-35 puisque, avec les Pays-Bas, elle fait partie des partenaires dits de niveau 2 de ce projet conduit par le groupe américaine Lockheed-Martin. Ainsi, plusieurs entreprises transalpines, emmenées par Leonardo (ex-Finmeccanica), fournissent des composants destinés à équiper

Saab se propose d’installer un « éco-système industriel » en Inde pour produire son avion Gripen E/F

Le 3 janvier, le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar, a confirmé que New Delhi lancerait prochainement un appel d’offres visant à doter sa force aérienne de 200 à 250 exemplaires d’un avion de combat monomoteur qui serait produit sous licence en Inde dans le cadre de la politique gouvernementale « Make in India ». À

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

DCNS ne perd pas de vue le marché des futurs sous-marins polonais

Après la rupture des discussions concernant l’achat de 50 hélicoptères Caracal, l’on aurait pu penser que les industriels de l’armement français allaient être « refroidis » pour s’attaquer de nouveau au marché polonais, d’autant plus que les relations diplomatiques entre Paris et Varsovie s’en étaient trouvées tendues. Finalement, il n’en est rien. Du moins pour ce qui

L’industrie française de l’armement a enregistré plus de 20 milliards d’euros de prises de commandes en 2016

L’annulation de la vente de deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral à la Russie a été vivement critiquée par certains responsables politiques, toujours prompts à jouer les Cassandre pour faire avancer leurs idées. Et, en l’occurrence, ces derniers estimaient que cela allait porter atteinte à la « signature » de la France

L’Indonésie va acquérir 5 avions de transport A400M Atlas

Malgré les problèmes rencontrés lors de son développement (le dernier en date ayant été constaté au niveau des boîtes relais des réducteurs d’hélices des turbopropulseurs TP-400) qui mettent son constructeur, Airbus, sous pression, l’avion de transport A400M « Atlas » ne manque pas d’atouts à faire valoir. Ainsi, après une première commande portant sur 4 exemplaires obtenue

Rheinmetall et Steyr Mannlicher ont mis au point un nouveau fusil d’assaut

L’allemand Rheinmetall et l’autrichien Steyr Mannlicher ont développé conjointement le RS556, un nouveau fusil d’assaut modulaire, chambré en calibre 5,56×45 mm OTAN, en vue de le proposer à la Bundeswehr, qui doit remplacer ses fusils HK G-36 à partir de 2019. Le RS556 reprend les grandes lignes du fusil STM 556 de Steyr Mannlicher, qui,