industrie / Archives

Le fabricant russe d’armes Kalachnikov a été privatisé

L’usine d’armement Izhmash fut créée en 1807 sur l’ordre du tsar Alexandre Ier. Par la suite, ayant gagné en importance, cette entreprise tiendra un rôle crucial dans l’histoire de la Russie (et de l’Union soviétique). Son destin basculera en 1947, quand un certain Mikhail Kalachnikov mit au point le fusil d’assaut AK-47, une arme plus

Rafale : Dassault Aviation abat ses cartes en Belgique

Ce 14 février, l’appel d’offres « ACCap » (Air Combat Capability Program), qui vise à acquérir 34 nouveaux avions de combat pour remplacer les F-16 de la force aérienne belge, va entrer dans la dernière ligne droite, avec la remise des dernières et (meilleures) propositions finales des deux derniers concurrents en lice, à savoir Lockheed-Martin (F-35A, représenté

L’Otan s’inquiète des initiatives de l’Union européenne en matière de défense

En décembre dernier, 25 pays membres de l’Union européenne (UE) ont convenu d’établir une « coopération structurée permanente » (CSP ou PESCO) en matière de politique de sécurité et de défense, conformément à une disposition du Traité de Lisbonne. En clair, il s’agit de permettre aux participants de « développer conjointement des capacités de défense, d’investir dans des

Les futurs pétroliers-ravitailleurs de la Marine nationale seront de conception italienne

Selon la réglementation en vigueur, les trois Bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) de la Marine nationale, dont la conception remonte aux années 1980, ne devraient pas naviguer étant donné qu’ils n’ont qu’une simple coque. Aussi, le lancement du programme FLOTLOG (Flotte Logistique) est devenu d’autant plus urgent qu’il a souffert, par le passé,

Le Qatar négocie l’achat du système russe de défense aérienne S-400 « Triumph »

En matière de défense aérienne, le Qatar est déjà bien équipé, notamment avec les systèmes américains Patriot PAC-3 et THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), lesquels viennent s’ajouter à d’autres équipements du même type à la portée plus courte. Pour autant, et à première vue, Doha considère que ce n’est pas suffisant. En octobre 2017,

La Russie nationalise une banque pour financer son industrie de l’armement

Début janvier, la plus grande banque privée de Russie, Alfa-Bank, a annoncé qu’elle ne travaillerait plus avec le secteur russe de l’armement en raison des sanctions prises par Washington à l’égard de Moscou pour son implication présumée dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass). « Cela ne signifie pas que nous avons rompu toutes nos relations avec »

Le groupe français iXblue fournira le système de navigation inertielle des frégates de taille intermédiaire

Le système GPS est bien pratique pour savoir où l’on se trouve, sauf en cas de perte, de brouillage ou de piratage du signal. D’où l’importance des centrales de navigation inertielles, qui ont l’énorme avantage de fonctionner en toute autonomie grâce à leurs capteurs (gyromètres, accéléromètres, etc) qui permettent de mesurer le mouvement. Dans ce

Avion de combat franco-allemand : Le chef d’état-major des armées évoque une coopération « déséquilibrée »

Depuis que le ministère allemand de la Défense a demandé des informations à Boeing et à Lockheed-Martin au sujet des avions F-15, F/A-18 Super Hornet et F-35A en vue de remplacer les Panavia Tornado de la Luftwaffe, le directeur d’Airbus Defense & Space, Dirk Hoke, ne compte pas ses efforts pour plaider la cause de

Les ventes des 100 premiers industriels mondiaux de l’armement ont progressé de 1,9% en 2016

Le rapport annuel de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) sur les ventes d’armes des 100 plus importants groupes mondiaux d’armement et de services à caractère militaire est à relativiser dans la mesure où les industriels chinois n’y figurent pas. Ce qui ne permet pas d’avoir une idée complète et précise

Pour plus d’efficacité, Mme Parly remet de l’ordre dans le Maintien en condition opérationnelle des aéronefs

En opération extérieure, la disponibilité des aéronefs est excellente, notamment grâce à l’abnégation du personnel technique « projeté », lequel ne compte pas ses heures pour que la mission puisse être assurée. Dans ce contexte, l’utilisation intensive de ces appareils « consomme » leur potentiel. Résultat : de retour en France, ils doivent subir de lourdes opérations de maintenance,