industrie / Archives

Le Pentagone ne prévoit pas de vendre le F-35 aux pays du Golfe arabo-persique

Si une monarchie du Golfe arabo-persique envisageait de doter ses forces aériennes de l’avion F-35 Lightning II, en cours de développement chez Lockheed-Martin, elle devra se faire une raison. Du moins pour le moment. En effet, le secrétaire américain adjoint à la Défense en charge des acquisition, de la technologie et de la logistique, Frank

L’Italie devrait finalement maintenir sa commande de 90 avions F-35

En politique, on peut être contre une mesure (et le dire haut et fort) puis y être finalement favorable quand on est au pouvoir. Et l’inverse est tout aussi vrai : la preuve avec le recours par le gouvernement à l’article 49.3 pour faire passer le projet de loi sur l’activité et la croissance à

Budget/Défense : Les industriels français de l’armement soutiennent la création de sociétés de projet

L’amendement au projet de loi sur l’activité et la croissance déposé par le gouvernement afin de permettre la création de sociétés de projet sera examiné le 12 février à l’Assemblée nationale. Il s’agit ainsi de remédier à l’absence des recettes exceptionnelles qui devaient être obtenues par la vente de fréquences 700 MHZ aux opérateurs de

La privatisation de Nexter en vue de son rapprochement avec KMW votée par les députés

Le projet de loi sur la croissance et l’activité, porté par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, est un fourre-tout : le travail dominical côtoie la dérèglementation de certaines professions ou encore la simplification du permis de conduire. Qui plus est, ce texte comporte des dispositions qui intéressent la défense, dont le rapprochement du groupe

Les exportations françaises d’équipements militaires ont progressé de 17,3% en 2014

Avec le feuilleton des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés par la Russie, le niveau des exportations françaises d’armement était attendu. Certains responsables politiques, en effet, ont avancé que les atermoiements de Paris puis le report, jusqu’à nouvel ordre, de la livraison du premier navire attendu par la marine russe, allaient décrédibiliser

Selon le PDG de Dassault Aviation, le Rafale est sur le point de décrocher son premier contrat à l’exportation

Ce n’est pas simple de vendre des avions de combat. La concurrence est féroce, certains clients sont exigeants sur les transferts de technologie quand ce n’est pas sur les coûts, voire les deux à la fois, et il faut prendre en compte les considérations politiques et géostratégiques. Et tant que l’encre du contrat n’est pas

La vente de 24 avions Rafale et d’une frégate multimissions à l’Égypte se précise

Tout n’est pas encore bouclé mais l’affaire se présente plutôt bien si l’on en croit les informations publiées par le quotidien économique Les Échos. Depuis quelques semaines, on sait que l’Égypte – soutenue par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis – a fait part de son intérêt pour l’avion de combat Rafale de Dassault

Selon M. Poutine, les exportations russes d’équipements militaires ont dépassé les 15 milliards de dollars en 2014

Les sanctions qui visent Moscou pour le rôle qui lui est prêté en Ukraine et l’annexion de la Crimée n’ont apparemment pas eu d’impact sur les exportations d’équipements militaires russes en 2014. « Le montant total des ventes a dépassé 15 milliards de dollars, et des contrats ont été signés pour presque 14 milliards de dollars »,

L’Allemagne aurait décidé de restreindre davantage ses livraisons d’armes

Quand il fut question, en 2011, d’une grosse commande de l’Arabie Saoudite portant sur des chars Leopard 2A7+, cela ne manqua pas de susciter une grosse polémique en Allemagne, d’autant plus que l’on était encore à parler du « Printemps arabe ». La raison de cette polémique était que cette commande passée par Riyad allait à l’encontre

Les comptes du constructeur naval DCNS sont dans le rouge

Le groupe d’électronique de défense Thales a prévenu, dans un communiqué diffusé le 23 janvier, que les difficultés rencontrées par DCNS, le constructeur naval dont il est actionnaire à hauteur de 35%, allaient réduire son résultat opérationnel courant (EBIT) d’environ 100 millions d’euros. Le fait est, pour la première fois depuis 2003, DCNS va afficher