industrie / Archives

Le fusil d’assaut allemand HK416 tiendrait la corde pour remplacer le FAMAS

La rumeur est persistante depuis cet été et, à en croire l’édition de ce 12 septembre du quotidien économique Les Échos, elle serait en passe d’être confirmée. Ainsi, le fusil d’assaut HK416 de la firme allemande Heckler & Koch aurait été choisi par la Direction générale de l’armement (DGA) pour remplacer le FAMAS, dans le

Le groupe américain Textron arrête la production de bombes à sous-munitions

Le 30 juin, le ministère français de la Défense annonçait avoir terminé la destruction de ses derniers stocks d’armes à sous-munitions (roquettes LRM et obus OGRE), dont « l’utilisation, la production, le stockage et le transfert » sont interdits par la Convention d’Oslo, que la France a signée en décembre 2008. Ces armes à sous-munitions (ASM) sont

Les États-Unis et l’Inde renforcent leur coopération militaire

Pour équiper ses forces armées, l’Inde a longtemps compté sur l’Union soviétique (puis la Russie) et, dans une moindre mesure, sur la France. Depuis les années 2000, les choses ont commencé à changer et le pays s’est tourné vers Israël pour la défense antimissile et les États-Unis, auprès desquels il a commandé des avions de

Le ministère britannique de la Défense lance une initiative pour stimuler l’innovation

Identifier les technologies émergentes susceptibles d’avoir des applications militaires, encourager des projets innovants et bousculer les habitudes : tels sont les objetifs de l’ »Innovation Initiative » lancée le 12 août par le ministère britannique de la Défense (MoD). Pour cela, une unité (Innovation and Research Insights Unit – IRIS) sera mise en place afin de détecter

Malgré les écueils, l’US Navy poursuit la mise au point d’un canon électromagnétique

Depuis 2005, l’Office of Naval Research (ONR) de la marine américaine développe un arme qui pourrait révolutionner l’artillerie navale : le canon électromagnétique (ou Railgun). Il s’agit, avec un projectile d’une dizaine de kg, de faire circuler un courant électrique très intense ainsi qu’un champ magnétique entre deux rails parallèles conducteurs d’électricité. Grâce à la

Le constructeur naval DCNS a signé un accord-cadre avec l’ONERA pour doper l’innovation

À première vue, le constructeur naval DCNS et l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA) n’ont pas du tout le même domaine d’activité. Pourtant, ils ont signé, le 20 juin, un accord-cadre visant à favoriser et à accélérer l’innovation. Mais à y regarder de plus près, cet accord a une certaine logique dans la

Une mystérieuse tentative de vol au salon de l’armement Eurosatory

Cette année, le salon international de défense et de sécurité Eurosatory a réuni 1.572 exposants et reçu la visite de plus de 55.000 personnes. Seulement, il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir visiter les stands où sont présentées les nouveautés en matière d’armement. En effet, l’accès du salon est réservé aux professionnels

Le constructeur naval italien Fincantieri décroche le gros lot au Qatar

À l’occasion de la visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au salon de l’armement naval DIMDEX (Doha International Maritime Defense Exhibition), en mars dernier, au Qatar, la délégation française comptait bien défendre la candidature de DCNS pour fournir à la marine qatarie trois frégates multimissions Extended Range (FREMM ER), conçue pour des

Un premier avion A400M doté de capacités tactiques sera bientôt livré à l’armée de l’Air

À l’automne dernier, Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement (DGA), avait fait état de rapports tendus avec Airbus au sujet des capacités tactiques de l’avion de transport A400M Atlas, dont l’armée de l’Air dispose actuellement de 8 exemplaires. La question « du standard des avions (…) a été posée avec rudesse par le ministère de

La France profite pleinement de la croissance du marché mondial de l’armement

En 2015, la France a battu un record en terme de prises de commandes sur le marché de l’armement. Selon le rapport sur les exportations d’équipements militaires remis au Parlement au début du mois, il est question d’un montant supérieur à 16 milliards d’euros. Dans le même temps, d’après une étude de l’institut britannique IHS