histoire / Archives

Décès de Patrick Facon, historien incontournable de la guerre aérienne et de l’armée de l’Air

Si l’histoire de l’aviation militaire vous passionne, alors vous devez avoir certainement lu un article, une étude et/ou un livre de Patrick Facon. Cet historien incontournable vient malheureusement de nous quitter à l’âge de 66 ans, dans la nuit du 29 au 30 mai. Né en 1949 à Constantine, Patrick Facon a obtenu son doctorat

Des tranchées à l’aviation, l’héroïque parcours d’un sous-officier âgé de… 18 ans

À la déclaration de guerre, le 3 août 1914, l’esprit de revanche aidant après la défaite de 1870, de nombreux furent les adolescents de 14-15 ans qui tentèrent de rejoindre les rangs de l’armée. Si la valeur n’attend pas le nombre des années, comme aurait dit le dramaturge Pierre Corneille, il était hors de question

L’Hélice Éclair, une innovation à l’origine de Dassault Aviation

Cette année, Dassault Aviation a commémoré les trente ans de la disparition de son fondateur, Marcel Dassault (né Bloch), décédé le 17 avril 1986 et célébré… son centenaire avec un spectacle récemment donné au Grand Palais, à Paris. Et cela a pu paraître surprenant à beaucoup étant donné que la « Société des avions Marcel Dassault »

Une plongée au coeur du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins

Quand éclate la Première Guerre Mondiale, François Ratto n’a que 16 ans. Et, évidemment, son âge lui interdit de s’engager dans l’armée. Pour autant, l’adolescent ne s’en laisse pas compter : il réussit à embarquer clandestinement à bord du train devant emmener le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) en Lorraine. Une fois découvert, et

Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer

Le 6 juin 1944, ils étaient 177 Français libres à débarquer sur la plage « Sword », à Colleville-sur-Orne, sous les ordres du commandant Philippe Kieffer. Et le quartier-maître de 1ere classe Louis Bégot était l’un des leurs. Il vient de nous quitter le 29 mars, à l’âge de 94 ans. Né à Vannes le 7 mai

Disparition d’une figure de la Résistance et de la Gendarmerie

Doyen des généraux de la Gendarmerie nationale, le général Charles Morel s’est éteint le 30 décembre 2015 à l’hôpital de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), alors qu’il avait de 99 ans. Né le 26 juin 1916 à Boulogne, Charles Morel est sous-lieutenant quand le Seconde Guerre Mondiale éclate. En 1942, il est affecté à la brigade de Saint-Marcellin

Le destin hors du commun de Diego Brosset, le général anticonformiste

« Souvenez-vous qu’on ne gagne pas une guerre en mourant pour sa patrie ; on gagne une guerre en faisant ce qu’il faut pour que ce soit le type d’en face qui crève pour la sienne! » Cela faisait 70 ans, le 21 décembre, que le général américain George Patton, à qui l’on doit cette citation, trouvait

Ceux de 14 (14) : Dix marins français partent à l’abordage d’une goélette turque

En 1915, les engagements sur les mers changent de nature, avec le recours de plus en plus importants des sous-marins, en particulier par la marine allemande, qui voyait là un moyen de contester la puissance navale de la France et celle du Royaume-Uni, qui leur permit de mener plusieurs opérations amphibies (Bassorah en 1914, Dardanelles

La mission impossible du sous-marin Turquoise

Si la Première Guerre Mondiale évoque les tranchées, les Poilus ou bien encore les premiers As de l’aviation militaire, il ne faudrait pas non plus oublier que certaines de ses batailles ont eu lieu sur d’autres front, aussi bien sur terre que sur et sous les mers. Ainsi, en 1915, alors que l’Empire ottoman s’est

Il y a 600 ans, le premier gendarme français tombait au champ d’Honneur

Ce 26 octobre 1415, c’est la désolation à Azincourt : la fine fleur de la chevalerie française y a été anéantie la veille par l’armée anglaise du jeune roi Henri V, débarquée à Cap-de-Caux, à l’embouchure de la Seine, quelques semaines plus tôt, avec l’intention de marcher vers Paris. Après la très difficile conquête d’Harfleur,