histoire / Archives

Le ministère des Armées met en ligne une base documentaire contenant 600.000 noms de Résistants

Après avoir indexé les fiches de 1,4 million de soldats français morts pour la France au cours de la Grande Guerre pour alimenter le site « Mémoire des Hommes », la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives du ministère des Armées vient de mettre en ligne un nouveau fonds documentaire permettant cette fois d’accéder

Selon le site Mémoire des Hommes, le 25 septembre 1915 aurait été le jour le plus meurtrier de l’histoire de l’armée française

L’histoire est trop souvent instrumentalisée pour servir des desseins politiques et idéologiques. Les exemples sont nombreux et il se trouve quelques historiens pour faire la chasse à ce qui ressemble à ces « mythes » que l’on peut assimiler à des « fake news ». Ainsi, le vase de Soissons serait une fable, tout comme le récit de l’arrestation

La garde du drapeau du 11e REI confiée au Groupement de recrutement de la Légion étrangère

Jusqu’à présent, le Groupement de recrutement de la Légion étrangère [GRLE], installé depuis 2007 au Fort de Nogent [Fontenay-sous-Bois] n’avait qu’un fanion de commandement. Mais ce n’est plus le cas désormais. En effet, à l’occasion de la commémoration du 155e anniversaire de la bataille de Camerone [Mexique], le 30 avril, à Aubagne, son chef de

Décès de Victor Desmet, l’un des derniers Compagnons de la Libération

Il venait juste de recevoir la médaille d’or de la Fédération nationale des combattants volontaires (FNCV) alors que son état de santé venait de se dégrader. Compagnon de la Libération, Victor Desmet, 98 ans, s’est éteint à la maison de retraite de Croix, près de Lille, le 29 janvier. Né à Roubaix le 20 décembre

Il y a 50 ans, le sous-marin « La Minerve » disparaissait au large de Toulon

L’actualité de l’année 1968 aura été très intense. Et l’on pense immanquablement aux événements du mois de mai, au Printemps de Prague, aux assassinats de Martin Luther King et de Bob Kennedy ou encore à l’offensive du Têt au Vietnam et aux Jeux Olympiques de Mexico. Au niveau militaire, l’on peut citer l’accident d’un bombardier

Quelques livres à offrir (ou à se faire offrir) pour les fêtes de Noël

Jonquille: Afghanistan, 2012 « Comment raconter la guerre à ceux qui ne la voient que de loin? ». À cette question, Jean Michelin, alors capitaine en Afghanistan durant l’été 2012, c’est à quand les forces françaises préparaient leur retrait tout en continuant à combattre les taliban, y répond de belle manière, dans un style précis et direct.

Pour Paris et Boulogne-Billancourt, Nungesser et Coli ont été les premiers à traverser l’Atlantique en avion

Le 8 mai 1927, le lieutenant Charles Nungesser, as de la Première Guerre Mondiale, et le capitaine François Coli, décollaient à bord d’un avion Levasseur PL.8 (baptisé « L’Oiseau blanc ») pour tenter de traverser l’océan Atlantique pour la première fois. Seulement, ils disparurent corps et biens… Ont-ils cependant réussi leur pari? Des historiens et des passionnés

Soudain, un « Bang » se fit entendre dans le ciel de Californie

Dans le monde de l’aviation, il restera à tout jamais une légende. Né le 13 février 1923 à Myra [Virginie occidentale], dans un milieu modeste, Charles Elwood Yeager, dit « Chuck », est un adolescent sportif qui s’intéresse surtout aux mathématiques et à la mécanique. Puis, ses études au lycée terminées, et alors qu’il n’a que 18

Pour quelle raison le capitaine Guynemer appelait-il ses avions « Vieux Charles »?

« Héros légendaire » à la « ténacité indomptable », à « l’énergie farouche » et au « courage sublime », le capitaine Georges Guynemer tombait « en plein ciel de gloire » le 11 septembre 1917. L’as aux 53 victoires aériennes homologuées (et 29 qui ne le furent pas) ne revint en effet pas d’une mission au-dessus de Poelkapelle (Belgique). D’après le témoignage de

Le colonel Jean Demozay, l’as aux 21 victoires qui n’aurait jamais dû être pilote

Au cours de la dernière semaine d’août 1944, le Groupement Aérien de Coopération « Patrie », constitué des groupes de bombardement 1/34 Béarn et 1/18 Vendée, entamait ses opérations contre les forces allemandes encore présentes dans le sud-ouest de la France. Cette nouvelle unité, qui assurera plus de 200 missions et détruira 300 véhicules ennemis, vit le