HAL / Archives

L’Inde cherche des pièces détachées pour faire voler ses vieux avions Jaguar

Depuis 2011, le constructeur aéronautique indien Hindustan Aeronautics Limited [HAL] est engagé dans le programme Darin III, qui vise à améliorer la capacité de frappe des avions Jaguar (ou « Shamsher ») actuellement en service au sein de l’Indian Air Force. Cette modernisation prévoit également une nouvelle motorisation ainsi que l’intégration d’une avionique améliorée et des systèmes

Boeing annonce un partenariat avec HAL et Mahindra pour produire le F/A-18 Super Hornet en Inde

La politique indienne dans le domaine de l’aviation de combat est assez difficile à suivre. Lancé au milieu des années 2000, l’appel d’offres « Medium Multi-Role Combat Aircraft » (MMRCA), pour lequel le Rafale de Dassault Aviation fut retenu, prévoyait de doter l’Indian Air Force de 126 nouveaux avions de combat, dont 108 devaient être assemblés en

L’aviation indienne a des doutes sur le programme russe d’avion furtif T-50/FGFA

En 2007, l’Inde et la Russie s’engagèrent à conjointement mettre au point un avion de combat de 5e génération, sur la base du T-50 PAK FA (Perspektivny Aviatsionny Kompleks Frontovoy Aviatsii, ou Futur Système Aéronautique de l’Aviation du Front), qui, développé par Sukhoï, effectua son premier vol en janvier 2010. Sa version indienne, appelée FGFA

Rafale/Inde : Safran serait prêt à investir 1 milliard d’euros pour le réacteur de l’avion HAL Tejas

Le 1er juillet, le No. 45 Squadron de l’Indian Air Force (les « Flying Daggers ») a reçu ses deux premiers exemplaires du HAL Tejas, un avion issu d’un programme lancé en 1983 par New Dehli pour remplacer, à terme, les MiG-21 d’origine soviétique. Selon les plans de l’état-major indien, 18 appareils supplémentaires seront livrés à cet

Le motoriste Snecma signe un protocole d’accord avec l’indien HAL en vue de créer une co-entreprise

Sans vouloir présager de la décision indienne concernant l’acquisition de 126 Rafale, l’annonce faite par le motoriste français Snecma, ce 18 février, est un signe encourageant pour ce contrat, qui fait l’objet de négociations depuis maintenant plus de 3 ans. Ainsi, Snecma a annoncé avoir signé un protocole d’accord avec le constructeur indien Hindustan Aeronautics

Rafale/Inde : Les négociations sur les transferts de technologie seraient terminées

C’est une étape cruciale qui a été franchie en toute discrétion dans le cadre des négociations portant sur la vente de 126 avions Rafale de Dassault Aviation à l’Inde. Le 3 mars dernier, la presse indienne a en effet affirmé que le constructeur français et New Delhi avaient trouvé un accord sur les transferts de

L’Inde ne signera pas le contrat « Rafale » avant ses prochaines élections législatives

Il y a déjà deux ans, l’Inde sélectionnait l’avion de combat Rafale au détriment du Typhoon du consortium Eurofigher, à l’issue d’un appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 appareils destinés à remplacer les MiG-21 à bout de souffre de ses forces aériennes (contrat MMRCA, Medium Multi-Role Combat Aircraft). Restait alors à négocier le contrat

L’aéronavale indienne a pris livraison de son premier avion d’entraînement Hawk

Le premier avion d’entraînement Hawk Mk132, développé par le groupe britannique BAE System mais assemblé localement par Hindustan Aeronautics (HAL), a été livré à l’école de pilotage de la marine indienne, à Bangalore, le 23 septembre. Il ne faut pas être pressé en Inde… En août 2008, un premier Hawk assemblé sous licence par HAL

Rafale : Les discussions entre Dassault et New Delhi seraient bloquées

Quand il est question d’un contrat portant sur plus de 12 milliards de dollars, il faut prendre avec précaution les confidences faites à la presse par des personnes dites « proches du dossier ». Compte tenu des enjeux, des manipulations sont toujours possibles. En juin 2009, il avait été affirmé que le Rafale de Dassault Aviation venait

Rafale en Inde : « L’idéal serait de signer en 2013 », estime le patron de Dassault Aviation

Voilà plus d’un an que Dassault Aviation a engagé des négociations avec New Delhi pour finaliser un contrat portant sur l’acquisition de 126 avions Rafale pour environ 12 milliards de dollars. Il était espéré de voir les discussions aboutir avant la fin de l’année fiscale indienne, soit le 31 mars prochain. Mais il faudra certainement