Si l’information est vérifiée, alors la Chine aura pris de court les États-Unis, voire la France. En effet, la semaine passée, des photographies diffusées sur les réseaux sociaux suggéré qu’un navire de la marine chinoise, en l’occurrence le navire de combat amphibie Haiyang Shan serait doté d’un canon électro-magnétique (ou railgun), ce qui en ferait