général Bosser / Archives

La politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre va évoluer

Depuis 2006, l’armée de Terre a progressivement mis en place une Politique d’emploi et de gestion des parcs (PEGP) dont l’objectif était d’optimiser l’utilisation des véhicules tout en rationnalisant leur maintien en condition opérationnelle (MCO) afin de dégager quelques économies. C’est ainsi que quatre parcs, organisés selon des « pôles », ont été crées (Entraînement, Alerte, Gestion

Le général Bosser estime qu’il reste « beaucoup à faire » pour faire évoluer le dispositif de l’opération Sentinelle

  Depuis l’attentat de Nice (14 juillet), le dispositif de l’opération intérieure Sentinelle a évolué. En effet, 7.000 soldats sont désormais mobilisés et 3.000 autres constituent une « réserve stratégique », susceptible d’être sollicitée à tout moment avec une préavis d’une semaine au maximum. En outre, les effectifs se partagent entre Paris et la province. Enfin, comme

Pour le général Bosser, il ne faut pas faire du remplacement du FAMAS une question de souveraineté

Pour la première fois de son histoire, le principal fusil d’assaut en dotation dans l’armée française sera d’origine étrangère, en l’occurence le HK-416 de l’armurier allemand Heckler&Koch. Depuis la lancement de l’appel d’offres visant à remplacer le FAMAS, plusieurs voix ont déploré cette situation. Des députés, de gauche comme de droite, ont saisi le ministre

L’armée de Terre et la DGA évoquent une accélération du programme SCORPION

Selon le député Jean-François Lamour, le 35e Régiment d’Artillerie Parachutiste (RAP) de Tarbes ne pourra plus utiliser que la moitié de ses véhicules de l’avant blindé (VAB) l’année prochaine, « à cause d’un problème d’extincteur moteur. » C’est dire si l’arrivée du véhicule blindé multi-rôles « Griffon » est attendue avec impatience. D’où l’idée, avancée par le général Jean-Pierre

Le chef d’état-major de l’armée de Terre n’est pas chaud à l’idée d’étendre le service militaire volontaire

Nombreux sont les candidats à l’élection présidentielle qui souhaitent le retour d’un service militaire (et civique) obligatoire, toutefois sous une forme différente par rapport à celle qui existait avant la suspension de la conscription en 2001. D’autres, sans grande conviction cependant, proposent d’étendre le service militaire volontaire (SMV). Plus précis, Nicolas Sarkozy, qui aspire à

Le général Bosser donne les raisons du choix en faveur du fusil HK-416 pour remplacer le FAMAS

L’an passé, le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), avait dit qu’il voulait avoir son mot à dire sur l’arme individuelle future (AIF), c’est à dire fusil d’assaut devant remplacer le FAMAS. Et cela afin de « ne pas imposer à nos soldats une arme dont je ne veux pas. » Un

Le véhicule devant remplacer la P4 pourrait venir d’Afrique du Sud ou d’un pays asiatique

L’annonce d’une commande 1.000 véhicules Ford Ranger pour remplacer partiellement les Véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) Peugeot P4 avait suscité, en 2015, une vive polémique comme on en a le secret en France. La raison était qu’un fournisseur étranger (peu importe s’il a des usines dans l’Hexagone) avait été choisi aux dépens d’un industriel français

L’état des casernes reste un sujet de préoccupation pour le chef d’état-major de l’armée de Terre

Les années se suivent et se ressemblent pour ce qui concerne l’infrastructure – c’est à dire les casernes – de l’armée de Terre. Tous les ans, les chefs d’état-major ont régulièrement fait part de leurs préoccupations sur ce sujet lors de leurs auditions devant les députés et les sénateurs. Et, le recrutement de 11.000 soldats

La disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre est encore loin d’être satisfaisante

Rapporteur de la commission des Finances pour le budget de la Défense, le député (LR) François Cornut-Gentille dénonce régulièrement sur son blog ses difficutés pour obtenir, de la part du ministère de la Défense, les taux de disponibilités des différents matériels utilisés par les forces armées. Lors de son audition devant les députés de la

Sentinelle : Selon le chef d’état-major de l’armée de Terre, il y a du retard dans le versement des primes

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale portant sur le projet de loi de finances (PLF) 2017, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, s’est dit particulièrement vigilant à l’évolution du moral des troupes qu’il commande. Si ce dernier est « plutôt bon » grâce, selon lui, à la « dynamique positive dans laquelle