Gendarmerie / Archives

Terrorisme : Des mesures ont été décidées pour protéger les gendarmes et leurs familles

Après le double assassinat d’un commandant de police et de sa compagne, également fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, commis le 13 juin dernier à Magnanville par un jihadiste ayant fait allégeance à l’État islamique (EI ou Daesh), la Direction de la Gendarmerie nationale (DGGN) a décidé, en urgence, des mesures visant à renforcer la sécurité

Un gendarme sauvé par son gilet pare-balle lors d’une intervention en Nouvelle-Calédonie

Une intervention menée le 18 juin au matin en Nouvelle-Calédonie, aurait pu virer au drame pour la gendarmerie, qui a déjà perdu un de ses hommes dans des circonstances quasiment identiques en mai dernier. Ainsi, une quinzaine de gendarmes mobiles ont été sollicités pour interpeller un homme recherché pour violences à Kouaoua, un village minier

Les braqueurs d’un restaurant McDonald’s sont tombés sur des gendarmes du GIGN en civil

Deux braqueurs qui avaient l’intention de voler la recette d’un restaurant McDonald’s ne s’attendaient sûrement pas à tomber sur tel os. Un dimanche soir, dans une commune de moins de 3.000 habitants située dans la périphérie de Besançon, le coup était tentant. Même pendant l’état d’urgence. Et d’ailleurs, ils l’ont tenté peu avant 21 heures,

Un gendarme de l’antenne régionale du GIGN d’Orange tué par un forcené

Un chef de groupe de l’antenne régionale du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale d’Orange (ex-PSIG) a perdu la vie, ce 21 mai, lors d’une intervention visant à maîtriser un forcené, à Gassin (Var). Retranché dans sa villa, située dans un quartier résidentiel, le forcené, âgé de 80 ans, a tiré sur sa compagne avec

Un hélicoptère de la Gendarmerie nationale s’est écrasé dans les Hautes-Pyrénées

Un hélicoptère EC-145 du Détachement aérien de la gendarmerie de Tarbes s’est écrasé lors d’une mission d’entraînement, ce 20 mai, peu avant 12h00, dans le massif du Vignemale (Hautres-Pyrénées), près de Cauterets. Le bilan définitif fait état de 4 militaires tués (pilote et co-pilote de l’appareil ainsi que deux gendarmes du Peloton de haute-montagne de

Gendarmerie : Auteur d’un livre à succès, le général Soubelet va-t-il être sanctionné?

Lors d’une audition dans le cadre de la mission d’information relative à la lutte contre l’insécurité sur tout le territoire lancée par la Commission des lois de l’Assemblée nationale, le général Bertrand Soubelet, alors directeur des Opérations et de l’Emploi de la gendarmerie, avait défrayé la chronique en critiquant une politique pénale qui, selon lui,

Un motard de la Gendarmerie perd la vie lors d’une course-poursuite

Un gendarme de la brigade motorisée de Beaune (Côte d’Or) a perdu la vie, le 10 avril, lors d’un contrôle de vitesse sur la route départementale 973. Le drame s’est joué aux environ de 10H30. Ayant repéré un motard roulant à une vitesse manifestement excessive, le militaire a alors pris la décision de le prendre

Le livre du général Soubelet fait un tabac

Alors directeur des opérations et de l’emploi de la Gendarmerie nationale, le général Bertrand Soubelet fit parler de lui en décembre 2013 en déplorant une politique pénale qui « permet » aux « auteurs d’atteintes aux biens » de « continuer à exercer leurs activités ». Et d’insister : « Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs (d’actes

Sivens : Le gendarme qui a lancé la grenade fatale à un activiste placé sous le statut de témoin assisté

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, lors d’une manifestation violente impliquant des activistes fermement opposés à la construction d’un barrage à Sivens (Tarn) et désireux d’en découdre avec les forces de l’ordre, les gendarmes mobiles furent contraints d’utiliser des grenades offensives (OF/F1), qui, contrairement à ce que leur nom peut laisser supposer,

Un livre du général Soubelet fait des vagues au sein de la Gendarmerie

« Tout ce qu’il ne faut pas dire« . Le titre que le général de gendarmerie Bertrand Soubelet a donné à son livre, disponible en librairie à partir du 24 mars, donne le ton. Et si on n’en est pas encore convaincu, il suffit de lire la notice de l’éditeur (Plon). « Moi, Bertrand Soubelet, général de corps