Gendarmerie / Archives

Maintien de l’ordre : M. Philippe promet des « moyens exceptionnels » pour la prochaine manifestation des « gilets jaunes »

Après les scènes de guérilla urbaine vues à Paris et en province [voir ici], le 1er décembre, lors de la dernière journée de mobilisation des « gilets jaunes », d’autres débordements incontrôlés et dévastateurs sont à craindre pour la prochaine manifestation de ce mouvement. D’autant plus que l’une de ses figures a appelé, le 5 décembre, sur

« Gilets jaunes » – Un syndicat de policiers demande le renfort de l’armée pour protéger les bâtiments officiels

Après un premier rassemblement des « gilets jaunes » ayant dégénéré sur les Champs-Élysées, à Paris, le 21 novembre, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, avait annoncé que, pour le second, prévu le 1er décembre, la « plus belle avenue du monde » serait fermée à la circulation mais « ouverte aux piétons », après des contrôles d’identité la fouille des

« Gilets Jaunes » : M. Macron évoque la mobilisation de « militaires » pour rétablir l’ordre public à La Réunion

La mobilisation des « Gilets Jaunes » a dégénéré à La Réunion, où sur fond de blocages routiers, des violences sont commises pendant la nuit par des bandes de casseurs qui profitent de ce mouvement social pour piller des commerces et détruire ce qu’elles peuvent sur leur passage. D’où l’instauration d’un couvre-feu par le préfet. Dans un

Un gendarme affecté à la sécurité du Premier ministre retrouvé mort à Matignon

Les services du Premier ministre, Édouard Philippe, ont indiqué que le corps sans vie d’un gendarme de la Garde Républicaine, a été découvert dans les jardins de l’Hôtel Matignon, ce 5 novembre, vers 9H30. « Informé en Nouvelle-Calédonie de cet événement tragique, le Premier ministre adresse à la famille du défunt ses plus sincères condoléance », précise

Les réservistes de la gendarmerie envoyés sur le terrain depuis septembre ne seront pas payés avant 2019

Comme l’a encore répété son directeur [DGGN], le général Richard Lizurey, lors de son passage devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense, le 24 octobre, la Gendarmerie nationale ne peut plus se passer de ses 30.000 réservistes, que ce soit pour faire face aux pics d’activités ou renforcer ses unités au

Le GIGN traverse « une période un peu difficile », admet le directeur général de la Gendarmerie

Malgré plus de 250 engagement qui ont conduit à 79 arrestations en un an, rappelait récemment son chef, le général Laurent Phélip, le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale [GIGN] traverse actuellement « une période un peu difficile », a admis le général Richard Lizurey, le Directeur de la Gendarmerie [DGGN], lors d’une audition à l’Assemblée nationale,

Le général Lizurey veut améliorer le « bien-être » pour endiguer la vague de suicides au sein de la Gendarmerie

Depuis le début de cette année, et malgré plusieurs dispositifs mis en place depuis plusieurs années, comme les accompagnements psychologiques et les commissions locales de prévention, au moins 28 militaires de la Gendarmerie ont mis fin à leurs jours. Soit 12 de plus par rapport à l’an passé. Directeur de la Gendarmerie nationale [DGGN], le

La Gendarmerie va revoir les modalités du recrutement de ses sous-officiers

Actuellement, deux concours ouverts aux bacheliers âgés de 18 à 35 ans sont organisés chaque année (en mars et en octobre) au titre du recrutement des futurs sous-officiers de la Gendarmerie nationale. Ce qui signifie une organisation lourde à chaque fois. Aussi, en 2019, il n’y en aura plus qu’un, qui se tiendra à l’automne.

Barkhane : Deux Mirage 2000 ont frappé une colonne jihadiste au Burkina Faso repérée par un drone MQ-9 Reaper

Dans la soirée du 3 octobre, le poste de gendarmerie d’Inata, localité minière située dans le nord du Burkina Faso, a été attaqué par des hommes armés venus à bord de pickups et de motos. « Le bilan définitif fait état d’un mort [parmi les gendarmes, ndlr] et de dégâts matériels importants. […] Selon nos informations,

Un nouvel incendie suspect s’est déclaré à la caserne du groupement de gendarmerie de la Haute-Vienne

En septembre 2017, cinq véhicules garés sur le parking de la caserne Jourdan, qui abrite le Groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne, à Limoges, avaient été détruits par un incendie d’origine criminelle. L’enquête menée à la suite de cet incendie, revendiqué par un groupuscule de l’ultra-gauche, a conduit à la mise en examen, en