Gendarmerie / Archives

Deux gendarmes blessés par un coup de feu en Nouvelle-Calédonie

Un véhicule de la gendarmerie nationale a été la cible, le 22 janvier, d’un tir par arme à feu alors qu’il circulait dans la commune de Canala, une commune située dans l’est de la Nouvelle-Calédonie. Deux des quatre militaires qui se trouvaient à bord ont été blessés. L’un a été touché à la tête tandis

Terrorisme : Le courage de deux gendarmes

Alors qu’ils étaient traqués par toutes les forces de sécurité, Saïd et Chérif Kouachi, les auteurs de l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo, se réfugièrent dans les locaux d’une imprimerie à Dammartin-en-Goële. Alertée par le directeur de cette dernière, la gendarmerie envoya dans la zone d’activité des « Prés-Boucher », une patrouille de deux militaires. Sur le point

Gend XXI, une nouvelle association professionnelle destinée aux gendarmes

Suite aux deux arrêts qui, rendus le 2 octobre 2014 par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), épinglaient la France pour l’interdiction faite à ses soldats d’adhérer à des groupements professionnels, le président Hollande a annoncé, juste avant la trêve des confiseurs, un projet de loi « relatif au droit d’association professionnelle des militaires ».

Selon un sondage, les gendarmes ont la cote auprès de l’opinion

Depuis trois ans, le mensuel « L’Essor de la Gendarmerie nationale » commande une enquête d’opinion auprès de l’institut de sondage IFOP afin d’évaluer l’image des gendarmes par rapport aux policiers. Ainsi, selon cette enquête, 81% des personnes interrogées disent avoir une bonne opinion des gendarmes (56% en ont une « assez bonne » et 25% disent en avoir

Le député Noël Mamère présidera une commission d’enquête sur les opérations de maintien de l’ordre

Comme l’usage lui interdit de lancer une commission d’enquête sur une affaire dont le traitement judiciaire est en cours, l’Assemblée nationale a décidé de se pencher sur « les missions et modalités du maintien de l’ordre républicain ». Et cela, à la suite du décès de l’activiste Rémi Fraisse sur le site du chantier du barrage de Sivens.

Le nombre de gendarmes agressés a augmenté de près de 30% en 2013

Autrefois, il y avait la « peur du gendarme », qui pouvait faire réfléchir avant de commettre un délit. De nos jours, l’on peut se demander si cet effet dissuasif fonctionne encore au vu des statistiques données par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dans son dernier rapport concernant les faits constatés en

La gendarmerie de Sautron vandalisée par des « zadistes »

Des opposants au projet du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes s’en sont pris à la gendarmerie de Sautron (Loire-Atlantique) au cours d’une « opération coup-de-poing », suite à l’arrestation par les gendarmes, quelques heures plus tôt, d’autres militants soupçonnés d’avoir volé du carburant. Une quarantaine de « zadistes » (de ZAD, Zone à défendre ou Zone d’aménagement différé), encagoulés, ont

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale n’a pas recommandé l’abandon des grenades offensives

Ainsi, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a tranché : la grenade dite « offensive » (ou OF/F1) utilisée par les forces de l’ordre, et notamment la gendarmerie mobile, sera désormais interdite. Leur usage avait été précédemment suspendu après la mort d’un manifestant écologiste à Sivens (Tarn), le mois dernier. Dans le maintien de l’ordre, il existe

Selon la réglementation civile, la moitié des hélicoptères de la gendarmerie ne peuvent pas survoler les zones urbaines

Le 28 octobre, le règlement européen N°965/2012 en matière d’opérations aériennes (aussi appelé IR-OPS) est entré en vigueur. Que dit-il? Il interdit aux hélicoptères mono-turbine de survoler les zones urbaines par mesure de sécurité. S’appliquant aux vols commerciaux, ce sont donc 8 hélicoptères sur 10, en France, qui sont concernés par cette disposition. En un

Le général Favier ne suspendra pas le gendarme qui a lancé la grenade suspectée d’avoir causé la mort d’un manifestant à Sivens

Tout d’abord, une mise au point. De nombreux médias affirment qu’un manifestant ayant trouvé la mort lors d’affrontements avec les forces de l’ordre à Sivens a probablement été tué par une grenade offensive « tirée » par un gendarme. Cette affirmation est fausse car ce type de munition, non létale, qui provoque un effet assourdissant en explosant,