front / Archives

Pour Israël, le Liban et la Syrie constitueront un seul front en cas de guerre

Le 10 octobre, la diplomatie américaine a promis des récompenses pouvant atteindre 7 millions de dollars pour toute information menant à « la localisation, l’arrestation ou la condamnation dans tout pays » de Talal Hamiyah et de Fouad Chokr, deux responsables de la branche militaire du Hezbollah libanais, considérée à Washington comme étant une organisation terroriste. Ainsi,

Syrie : Le président Assad menace d’ouvrir le front du plateau du Golan

« Les forces du Hezbollah soutiendront la Syrie dans sa reconquête du plateau du Golan », avait averti, au début du mois, Hassan Nasrallah, le chef de la milice libanaise, qui, alliée de l’Iran, a envoyé des combattants se battre aux côtés des troupes du président syrien Bachar el-Assad, aux prises avec une rébellion armée depuis mars