FREMM / Archives

Syrie/FREMM Auvergne : Un diplomate français accuse Moscou d’avoir lancé la « machine à fausses nouvelles »

La réaction du ministère français des Affaires étrangères aux affirmations de Moscou, selon lesquelles la frégate multimissions [FREMM] « Auvergne » aurait été impliquée dans la disparition d’un avion de renseignement russe Iliouchine Il-20 « Coot » au large de la Syrie, aura été pour le moins très légère. Interrogé sur cette affaire, lors du point de presse du

Syrie : Moscou accuse la frégate « Auvergne » d’avoir tiré des missiles avant la disparition d’un avion russe; Paris dément

Un avion de renseignement russe de type Iliouchine Il-20, avec 14 militaires à bord, a disparu des écrans radar, dans la nuit du 17 au 18 septembre, alors qu’il survolait la Méditerranée orientale. « Le contact a été rompu avec l’équipage d’un Il-20 au-dessus de la mer Méditerranée à 35 kilomètres des côtes syriennes alors qu’il

En 2019, la Marine nationale va gagner sept équipages et en perdre cinq

Conformément à ce qu’avait annoncé son chef d’état-major, l’amiral Christophe Prazuck, la Marine nationale doublera, en 2019, les équipages de ses frégates multimissions [FREMM]. Du moins, et selon les dernières « mesures d’organisation et d’adaptation de la défense », ce sera le cas pour deux d’entre-elles, à savoir les navires « Aquitaine » [basé à Brest] et « Languedoc » [Toulon].

La DGA réceptionne la « Bretagne », la cinquième frégate multimissions destinée à la Marine nationale

Alors que la FREMM [Frégate multimissions] « Provence » vient de rejoindre de Toulon pour compenser le retrait de la frégate anti-sous-marine « Jean de Vienne », la Direction générale de l’armement [DGA] vient de réceptionner la « Bretagne », le cinquième navire de la série destiné à la Marine nationale. « Le programme FREMM est conduit au sein de l’Organisation conjointe

Opération Hamilton : Deux frégates françaises auraient été gênées par des navires russes au moment de lancer leurs missiles

Invité par la chaîne CNEWS, ce 4 mai, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées (CEMA), n’a pas échappé à une question sur les éventuels « dysfonctionnements » qui auraient empêché deux frégates multimissions (FREMM) Aquitaine et Auvergne de lancer leurs missiles de croisière navals (MdCN) lors de l’opération Hamilton. Pour rappel, menée dans la nuit

Frégates multimissions : Athènes admet avoir dit des carabistouilles

La semaine passé, le journal Kathimerini, se fondant sur des informations paraissant sûres puisqu’elle furent confirmées plus tard par Fotis Kouvelis, le ministre-adjoint grec de la Défense, affirma que Paris avait donné son accord pour céder, en leasing, deux frégates multimissions (FREMM) de la Marine nationale à Athènes, dans l’attente de la vente de deux

Opération Hamilton : L’envoi du destroyer américain USS Donald Cook au large de la Syrie a-t-il été un leurre?

Le 13 avril dernier, soit quelques heures avant le lancement de l’opération Hamilton, menée par les forces françaises, américaines et britanniques contre le programme chimique syrien, l’US Navy disposait, en Méditerranée orientale, de deux destroyers lance-missiles, à savoir les USS Donald Cook et USS Winston Churchill. Il était difficile d’ignorer la présence de ces deux

Malentendu entre Paris et Athènes sur la location de deux frégates multimissions à la marine grecque?

La France a-t-elle accepté de louer deux frégates multimissions (FREMM) à la Grèce à partir de l’été prochain et pour une durée de cinq ans, dans l’attente de l’achat de deux frégates de type intermédiaire (FTI ou Belh@ra)? En tout cas, c’est ce qu’a affirmé, le 20 avril, le quotidien grec Kathimerini, qui y a

Le chef d’état-major de la Marine nationale veut doubler les équipages des Frégates multimissions

Avec la mise en service de nouveaux navires de combat comme les frégates multimissions (FREMM), la structure des équipages de la Marine nationale a évolué. Avec l’informatisation et l’automatisation, il était encore récemment convenu qu’il fallait s’attendre à une réduction d’environ un tiers du nombre de marins embarqués à bord des bâtiments de nouvelle génération.

Les frappes contre le programme chimique syrien auraient eu quelques « couacs »

Dans la nuit du 13 au 14 avril, les forces françaises, américaines et britanniques ont frappé des sites du programme chimique syrien près de Damas et dans la province de Homs. Les résultats de ce raid, en dépit des affirmations russes sur l’efficacité de la défense aérienne syrienne, sont sans appel, les images prises par