frégate / Archives

La marine espagnole commande 5 frégates F-110 auprès de Navantia

Un mois après l’entrée en vigueur du contrat visant à livrer cinq corvettes de type « Avante 2200 » à l’Arabie Saoudite pour 1,81 milliard d’euros, le chantier naval espagnol Navantia vient de décrocher une nouvelle commande au montant substantiel. En effet, ce 13 décembre, la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, et le délégué du

Norvège : Des erreurs humaines et un possible défaut de conception expliqueraient le naufrage de la frégate Helge Ingstad

Au cours de la nuit du 7 au 8 novembre, la frégate KNM Helge Ingstad, participait à un exercice de navigation au sein du Standing NATO Maritime Group 1 après avoir pris part à Trident Juncture 2018, est entré en collision avec le Sola TV, un pétrolier battant pavillon maltais, près du fjord Hjeltefjord près

La frégate norvégienne entrée en collision avec un pétrolier est presque entièrement immergée

Dans la nuit du 7 au 8 novembre, alors qu’elle venait de participer à l’exercice Trident Juncture 18, organisé par l’Otan, la frégate de lutte anti-sous-marine norvégienne KNM Helge Ingstad est entrée en collision avec le Sola TS, un tanker battant pavillon maltais, près du fjord Hjeltefjord près de Bergen (ouest). Cet accident, dont la

Une frégate norvégienne risque de couler après être entrée en collision avec un pétrolier

Après avoir pris part à l’exercice Trident Juncture 18, organisé par l’Otan, la frégate anti-sous-marine norvégienne HNoMS Helge Ingstad se trouve actuellement en fâcheuse posture. En effet, dans la nuit du 7 au 8 novembre, ce navire est entré en collision avec le pétrolier Sola TS, battant pavillon maltais, près du fjord Hjeltefjord près de

La Marine nationale pourrait revendre deux de ses cinq frégates légères furtives

Afin de permettre à la Marine nationale de disposer de 15 frégates dites de premier rang à l’horizon 2025, il a été décidé de moderniser trois des cinq frégates légères furtives [FLF] de type « La Fayette » actuellement en service, dans l’attente de la réalisation complète du programme de Frégates de taille intermédiaire [FTI], qui prévoit

Le Canada retient la frégate britannique de Type 26 comme modèle de base pour moderniser ses forces navales

Pour remplacer ses destroyers de la classe Iroquois et ses frégates polyvalentes de type Halifax, dans le cadre du programme NCC [Navires de combat canadiens, ndlr], la Marine royale canadienne souhaitait se doter de 15 bâtiments conçus selon un modèle éprouvé. Finalement, à l’issue d’un appel d’offres lançé en octobre 2016, le choix d’Ottawa et

La France et le Danemark vont renforcer leur coopération militaire

Le Danemark a une position particulière au sein de l’Union européenne [UE] étant donné qu’il bénéficie d’une exemption dans le domaine de la Politique de sécurité et de défense commune [PSDC]. Aussi, l’un des cadres dans lesquels peuvent s’établir des coopérations militaires avec ce pays est celui de l’Otan. C’est ce qu’a en effet rappelé

Londres suspend son projet d’acquérir 5 frégates de type 31 pour la Royal Navy

La décision française de réduire la commande de Frégates multimissions [FREMM] au profit d’un nouveau programme visant à développer une Frégate de taille intermédiaire [FTI], moins coûteuse et plus facilement exportable, a inspiré le Royaume-Uni. En effet, selon la Strategic Defense and Security Review (SDSR), publiée en novembre 2015, Londres fit le choix de réduire

BAE Systems livrera 9 frégates de la classe « Hunter » à la marine australienne

Outre l’acquisition de 12 sous-marins Shortfin Barracuna auprès du français Naval Group [ex-DCNS], la Royal Australian Navy [RAN] compte également moderniser sa flotte de navires de surface dans le cadre du programme « Sea 5000 ». Ce projet est ambitieux puisqu’il s’agit de remplacer neuf frégates de type ANZAC en service depuis les années 1990. Plusieurs constructeurs

La frégate allemande « Sachsen » victime d’un sérieux incident lors du tir d’un missile surface-air

Le 21 juin, la frégate de défense aérienne allemande « Sachsen », entrée en service en 2003, devait réaliser un exercice prévoyant le tir (réel) d’un missile surface-air SM-2, alors qu’elle naviguait, avec la frégate anti-sous-marine « Lübeck », au nord du cercle polaire, dans une zone d’essais norvégienne. Normalement, un tel exercice aurait dû se dérouler sans histoire.