formation / Archives

Quel avion pour remplacer l’Alphajet de l’armée de l’Air?

Cela fait maintenant 36 ans que l’avion d’entrainement Alphajet, fruit d’une collaboration entre Dassault Aviation et Dornier, est entré en service pour succéder au Fouga Magister et au Lockheed T-33. Aussi, dans le cadre du projet Cognac 2016 (qui a glissé vers la fin 2017, avec le transfert de l’École de l’aviation de chasse en

Irak : Washington va envoyer 450 instructeurs supplémentaires pour former des combattants sunnites

Comme il n’est pas question pour le président Obama – comme d’ailleurs les autres pays de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) – d’envoyer des forces terrestres pour contrer l’avancée des jihadistes, la solution passe par la formation des troupes combattantes irakiennes. Actuellement, plus de 3.000 instructeurs américains ont été envoyés à cette fin

Un rapport propose des mesures radicales pour l’École polytechnique

Quel sera l’avenir de l’École polytechnique, placée sous la tutelle du ministère de la Défense? Eh bien si l’on en croit le rapport que vient de remettre au gouvernement Bernard Attali, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes et président d’honneur d’Air France, l’X risquerait un « dépérissement » si elle n’adopte pas une « stratégie de

Les pilotes néerlandais seront formés en Italie

Les futurs pilotes de chasse des forces aériennes néerlandaises (Koninklijke Luchtmacht, ou KLu) connaîtront certainement des rudiments de la langue de Dante une fois qu’ils seront brevetés. En effet, leur formation se déroulera bientôt sur la base aérienne italienne de Lecce-Galatina, avec des avions d’entraînement M-346 du constructeur italien Alenia-Aermacchi. Un accord allant dans ce

Des militaires français au Cameroun pour former des démineurs à la lutte contre les engins explosifs improvisés

Un Détachement d’instruction opérationnelle (DIO) de l’armée de Terre, fort de 8 militaires de l’arme du Génie, assure, depuis le 21 avril, une mission de formation dans le domaine de la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED) au profit d’une soixantaine de soldats camerounais. « S’inscrivant dans le cadre de l’accord du 21 mai 2009

Des militaires français pour former et restructurer l’armée libanaise

Les forces armées libanaises ont reçu, ce 20 avril, les premiers équipements militaires commandés à la France et financés par l’Arabie Saoudite à hauteur de 2,8 milliards d’euros dans le cadre du contrat DONAS afin de leur permettre de faire face à la menace jihadiste venue de la Syrie voisine, qu’elle soit le fait de

Le Royaume-Uni va envoyer 75 conseillers militaires en Ukraine

Aux dernières nouvelles, le cessez-le-feu semble tenir dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass) entre les forces gouvernementales et les séparatistes. Du moins depuis la prise par ces derniers de Debaltseve. Mais pour combien de temps? Lors d’une audition devant une commission parlementaire, le 25 février, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a accusé

Un rapport parlementaire propose de changer le statut des écoles d’officiers

En raison de la réduction des effectifs militaires et de la politique de « dépyramidage » au sein des forces armées, les écoles d’officiers voient le nombre de leurs élèves diminuer. Du coup, les places sont « chères » pour les intégrer : l’École navale compte ainsi 20 candidats pour une place. Seulement, des questions au sujet de leur

La FREMM Normandie et les 3 premiers Rafale seront livrés à l’Égypte d’ici juillet prochain

Ainsi, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a officialisé, le 16 février, une commande de 5,2 milliards d’euros d’équipements militaires auprès de la France. Plusieurs contrats ont ainsi été signés. Celui concernant l’achat de 24 exemplaires (16 biplaces et 8 monoplaces) de l’avion de combat Rafale – le premier à l’exportation – a fait couler

Les États-Unis pourraient envoyer jusqu’à 1.000 militaires au Moyen Orient pour former l’Armée syrienne libre

Puisqu’il n’est pas question de s’allier avec Bacher el-Assad et qu’il faut, dans le même temps, éliminer la menace que représentent l’État islamique (EI ou Daesh) et le Front al-Nosra, lié à al-Qaïda, la seule solution est de former les combattants de l’Armée syrienne libre (ASL), c’est à dire la branche laïque, ou du moins