forces afghanes / Archives

Les forces afghanes sont toujours incapables de défendre seules leur pays, admet un général américain

Depuis que les forces de sécurité afghanes sont désormais en première ligne face au mouvement taleb et à la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique [EI-K], il a été régulièrement avancé qu’elles subissaient des pertes à un niveau « difficilement soutenable », voire « insoutenable ». Pour autant, et malgré le fait qu’elles aient été mises en difficulté à plusieurs

Les données relatives aux pertes des forces afghanes sont désormais classifiées

Signe que la situation continue de se déteriorer en Afghanistan : il ne sera plus possible de connaître l’ampleur des pertes subies par les forces afghanes face aux taliban et à la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K). Ce que l’Inspecteur général spécial du Congrès américain pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR), John Sopko, vient

Afghanistan : Les insurgés prétendent avoir le contrôle d’un district-clé dans la province du Helmand

En avril 2007, soit il y a près de 10 ans, la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, lança l’opération Silver dans le district de Sangin, situé dans la province méridionale du Helmand, afin d’en chasser les taliban. Seulement, placé dans un premier temps sous la responsabilité