Florence Parly / Archives

Mme Parly va engager une nouvelle « transformation structurelle » du ministère des Armées en 2019

Au cours de ces dernières années, et afin de dégager des marges de maneouvre financière dans un cadre budgétaire souvent contraint, le ministère des Armées s’est vu appliquer plusieurs réformes aux résultats plus ou moins heureux. Celle lancée en 2008, concomitamment avec la Révision générale des politiques publiques [RGPP], prévoyait une baisse drastique des effectifs

Le ministère des Armées va passer au crible ses systèmes informatiques en lançant son premier « bug bounty »

S’inspirant des pratiques mises en oeuvre par les géants du numérique, le Pentagone appela, en 2016, les « hackers » à trouver les failles de sécurité dans ses systèmes informatiques. Le tout avec des primes versées pour chaque « bogue » repéré. Depuis, cette iniative, appelée « bug bounty », a permis de mettre au jour 5.000 vulnérabilités [dont 2.000 rien

Bientôt une station de radio pour les forces françaises?

Parmi les annonces faites par Florence Parly, la ministre des Armées, lors de ses voeux pour 2019, celle concernant l’éventuelle création d’une station de radio a de quoi surprendre, d’autant plus que les dépenses en matière de communication [hors recrutement] ont été contraintes ces dernières années, les effectifs, par exemple, de la DICoD [Délégation à

Mme Parly : Le ministère des Armées n’est pas un « client vache à lait »

Certes, si la trajectoire financière établie par la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, promulguée le 13 juillet dernier, est respectée, le budget des Armées va augmenter significativement au cours des prochaines années, avec, au total, une enveloppe de 295 milliards d’euros. Il s’agit de pouvoir moderniser des capacités clés, ce qui signifie un carnet

La ministre des Armées annonce le premier vol d’un démonstrateur de planeur hypersonique français en 2021

À l’occasion du cinquantième anniversaire des Forces aériennes stratégiques [FAS], en novembre 2014, il avait été annoncé le début d’études portant sur la mise au point d’un nouveau missile à capacité nucléaire, l’ASN4G, décrit alors comme devant être hypersonique [vitesse supérieure à Mach 5]. Et la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 confirme la poursuite

Selon Mme Parly, la coalition anti-jihadiste pourra toujours mener des opérations en Syrie depuis l’Irak

Invitée de l’émission « Questions politiques » [France Inter, Le Monde, France Télévisions], le 20 janvier, la ministre des Armées, Florence Parly, a évoqué les opérations actuellement en cours contre l’État islamique [EI ou Daesh] en Syrie. Lors de ses voeux aux Armées, quelques jours plus tôt, le président Macron avait assuré que la France resterait encore

La France fait de la lutte informatique offensive une « arme de supériorité opérationnelle »

En décembre 2016, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait dévoilé les grandes lignes d’une stratégie militaire relative au cyberespace. « Pour gagner les nouvelles guerres […] une adaptation de notre outil de défense est indispensable », avait-il alors souligné. Ainsi, trois types de missions furent définies pour les armées dans ce nouveau domaine :

Un groupe de pirates informatiques russophones a visé la chaîne d’alimentation en carburant de la Marine nationale

D’habitude, le gouvernement français est très prudent quand il s’agit d’attribuer officiellement l’origine des attaques informatiques ayant ciblé les services de l’État. Directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information [ANSSI], Guillaume Poupard en avait donné les raisons lors d’une audition au Sénat. « La question de l’attribution des attaques est le grand problème

Le contrat de développement et d’intégration du Rafale F4 a été notifié

En mars 2017, lors d’une réunion du comité ministériel des investissements, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait donné le feu vert à la mise au point de la version F4 du Rafale. Restait alors à notifier le contrat pour lancer ce projet. Ce qui a été fait ce 14 janvier. En effet,

La ministre des Armées annonce un « financement exceptionnel » pour la recherche aérospatiale française

L’événement n’a pas suscité autant d’attention qu’il en aurait mérité… À l’heure où l’on parle pourtant de plus en plus de développer des engins hypersoniques, le projet « HEXAFLY-INTernational » a officiellement été lancé en octobre 2018. D’origine européenne, ce programme visait initialement à mettre au point un concept d’avion civil de transport de classe Mach 8.