FACA / Archives

La France va livrer 1.400 fusils d’assaut aux forces armées centrafricaines

Depuis qu’elle a obtenu, auprès des Nations unies, une dérogation pour livrer des armes à la Centrafrique, la Russie ne cesse d’accroître son influence dans ce pays, toujours en proie à des poussées de violences dues à des groupes armés, comme l’ont encore montré les heurts qui ont eu lieu à Bambari, le 31 octobre.

Selon l’ONU, les « instructeurs militaires civils » russes font plus que former les forces centrafricaines

Dans la nuit du 30 au 31 juillet, Kirill Radtchenko, Alexandre Rastorgouïev et Orkhan Djemal, trois journalistes russes expérimentés chargé d’enquêter sur la présence de la société militaire privée (SMP) Wagner en Centrafrique par le Centre de gestion des investigations financé par l’opposant Mikhaïl Khodorkovski, ont été assassinés dans les environs de Sibut. Selon Moscou,

EUTM RCA, la mission européenne visant à former les forces centrafricaines, prolongée jusqu’en septembre 2020

Lancée il y a un peu plus de deux ans, la mission militaire de formation de l’Union européenne en République centrafricaine (EUTM RCA) a été prolongée jusqu’au 20 septembre 2020 par le Conseil de l’UE. L’annonce a été faite ce 30 juillet. Dans le même temps, il a été décidé de modifier le mandat de

Les États-Unis débloquent près de 13 millions de dollars pour former l’armée centrafricaine

  L’année 2017 s’était terminée par une feu tacitement donné par le Conseil de sécurité des Nations unies à la Russie pour livrer des armes aux Forces armées centrafricaines (FACa), malgré l’embargo appliqué à la Centrafrique. Pour rappel, il était question d’équiper deux bataillons, avec 900 pistolets Makarov, 5.200 fusils d’assaut, 140 armes de précision,

La France veut plus d’informations sur le projet russe de livrer des armes aux forces centrafricaines

Visiblement, le sort de la Centrafrique préoccupe la Russie. Le 12 novembre, Moscou a en effet demandé au Conseil de sécurité des Nations unies une exemption à l’embargo sur les armes imposés à ce pays depuis 2013 afin d’équiper deux bataillons des Forces armées centrafricaines (FACa) en cours de formation. D’après le plan russe, une

Un général belge prendra le commandement de la mission de l’Union européenne en Centrafrique

L’Union européenne a validé, ce 10 janvier, la décision prise par le Comité politique de sécurité (CoPS) visant à nommer le général belge Herman Ruys à la tête de sa mission de formation militaire en République centrafricaine (European Union Training Mission in the Central African Republic, EUTM RCA), lancée le 16 juillet dernier à Bangui.

La mission militaire européenne visant à former l’armée centrafricaine est lancée

Dans un contexte marqué par de récents affrontements, en partie dus à des membres de l’ex-coalition rebelle de la Séléka, et l’annonce de la fin officielle de l’opération Sangaris, prévue en octobre, l’European Union Training Mission in the Central African Republic (EUTM RCA, ou mission de formation de l’Union européenne en République centrafricaine) a officiellement

L’Union européenne approuve une mission de formation en faveur des forces centrafricaines

L’opération française Sangaris, lancée en Centrafrique le 5 décembre 2013, doit prendre fin dans le courant de cette année. À la condition que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la République centrafricaine (MINUSCA) ait terminé sa montée en puissance et que soit mise en place une mission de formation européenne

Des soldats centrafricains ont lynché un ex-rebelle présumé à l’issue d’une cérémonie officielle

En 1870, à Hautefaye, en Dordogne, le jeune Alain de Monéys, qui s’apprêtait à rejoindre les rangs de l’armée, avait été pris pour un Prussien à la suite d’un malentendu lors d’une discussion avec des habitants du village. La suite fut horrible : après l’avoir molesté, la foule, prise par un vent de folie, le

Sangaris : Quelques signes encourageants à Bangui

Il est encore trop tôt pour savoir si la démission, sous pression des dirigeants de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC), du président de transition Michel Djotodia, désormais réfugié au Bénin, permettra d’améliorer la situation en Centrafrique dans le long-terme en mettant un terme aux affrontements entre les combattants de l’ex-rébellion de la