F-35B / Archives

Vers une capacité de ravitaillement en vol et d’alerte avancée pour les MV-22 Osprey des Marines

Après des débuts difficiles, l’appareil hybride V-22 Osprey, développé par Bell et Boeing, n’en finit pas de laisser espérer de nouvelles fonctionnalités susceptibles d’améliorer significativement les capacités des forces américaines, et en particulier celle du corps des Marines (USMC). Déjà, des études sont en cours pour améliorer la puissance de feu de cet appareil, qui,

Premier déploiement à l’étranger pour les F-35B des Marines

Le corps des Marines (USMC) a annoncé, le 10 janvier, l’envoi à Iwakuni, au Japon, de 10 avions F-35B du Marine Fighter Attack Squadron (VMFA) 121. Il s’agit du premier déploiement à l’étranger de ce type d’appareil dont la capacité opérationnelle initiale (OIC) a été prononcée en juillet 2015. Le F-35B est l’une des trois

C’est officiel : Des F-35 de l’US Marine Corps seront bientôt à bord du porte-avions Queen Elizabeth

En septembre dernier, Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense, avait évoqué la possibilité de faire embarquer des F-35B de l’US Marine Corps à bord du premier des deux porte-avions attendus par la Royal Navy, en l’occurrence le HMS Queen Elizabeth. Ce navire doit entamer ses essais en mer à partir du printemps prochain,

Le porte-avions HMS Queen Elizabeth pourrait accueillir des F-35B et des V-22 Osprey américains

Quand, en 2010, Londres annonça sa décision de modifier au moins l’un de ses futures porte-avions de la classe Queen Elizabeth pour le tranformer en configutation dite CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off But, c’est à dire avec catapultes et brins d’arrêt), l’on croyait possible une éventuelle coopération franco-britannique dans le domaine aéronaval. Finalement, devant les coûts

Pour remplacer ses avions EAV-8B Harrier II, la marine espagnole ne peut miser que sur le F-35B

L’avenir de l’aéronavale espagnole paraît bien sombre. Pour le moment, l’Armada Española dispose de 12 avions EAV-8B+ Harrier II mis en oeuvre par la 9e Escuadrilla Aeronaves depuis maintenant plus de 30 ans. Ces appareils à décollage et atterrissage verticaux peuvent être embarqués à bord du « Bâtiment de projection stratégique » Juan Carlos I ou bien

Les États-Unis envisagent de céder des avions AV-8B Harrier à Taïwan

Le 7 novembre dernier, pour la première fois la rencontre entre Tchang Kaï-chek et Mao Zedong en août 1945, un président taïwanais, en l’occurrence Ma Ying-jeou, a échangé une poignée de main « historique » avec Xi Xiping, son homologue de la République populaire de Chine. Seulement, les élections qui viennent d’avoir lieu à Taïwan risquent de

Le ministre australien de la Défense évoque l’achat d’avions F-35B

Après 20 ans de croissance économique intinterrompue grâce  l’exportation de matières premières à destination des pays émergents, l’économie australienne marque le pas depuis quelques temps. Et le déficit budgétaire se creuse : au 30 juin prochain, date de clôture de l’exercice 2013-14, il devrait atteindre 47 milliards de dollars australiens (32 milliards d’euros). Aussi, le

Un rapport prévient que le F-35 ne sera pas prêt au combat dans les délais fixés

Depuis la restructuration, en 2012, du programme d’avion dit de 5e génération F-35, confié à Lockheed-Martin, les estimations du coût d’acquisition et du calendrier des livraisons sont restés dans les limites qui avaient été fixées. Et des progrès ont même été constaté dans certains domaines. Seulement, d’après un rapport du Government Accountability Office (GAO), qui est

Le F-35B encore cloué au sol

Mise en période probatoire il y a deux ans, suite à des surcoûts trop importants et des retards à répétition dus à des difficultés rencontrées dans son développement, la version B du F-35, c’est à dire celle à décollage court et atterrissage vertical (STOVL) rencontre une nouvelle fois un problème important qui a obligé le

Le F-35 largue sa première bombe

Une nouvelle étape importante a été franchie dans le programme F-35 Joint Strike Fighter, décrié pour ses dépassements de délais et surtout de coûts au point qu’il absorbera, à terme, 38% du budget d’acquisition du Pentagone. En effet, un F-35B, c’est à dire la version STOVL (décollage court et atterrissage vertical), a largué avec succès