F-35B / Archives

Pour la première fois, un F-35B a transmis des données tactiques à un système d’artillerie HIMARS afin de détruire une cible

Le 11 octobre, le Pentagone a décidé de clouer temporairement au sol l’ensemble de ses avions de combat F-35 afin d’inspecter leurs circuits d’alimentation en carburant. Cette décision a été prise après la perte de l’un de ces appareils – un F-35B de l’US Marine Corps – lors d’un vol d’entraînement à Beaufort, en Caroline

Un F-35B de l’US Marine Corps s’est écrasé en Caroline du Sud

Un F-35B, c’est à dire la version à décollage court et atterrissage vertical [STOVL] de l’avion développé par Lockheed-Martin, s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement, le 28 septembre, à environ 8 km de la base de Beaufort, en Caroline du Sud. Le pilote a pu s’éjecter à temps. Récupéré sain et sauf, il a été

Baptême du feu pour les F-35B de l’US Marine Corps

Plus de trois après avoir atteint sa capacité opérationnelle initiale, le F-35B, la version à décollage court et à atterrissage vertical [STOVL pour short take off vertical landing] de l’avion développé par Lockheed-Martin, a effectué sa première mission de combat, ce 27 septembre, en Afghanistan. « Pendant cette mission, les F-35B ont mené une frappe aérienne

L’US Marine Corps a commandé des paratonnerres pour protéger ses F-35B basés au Japon

En 2013, il était apparu que l’avion de combat de 5e génération F-35, développé par Lockheed-Martin, pouvait être vulnérable à la foudre. Ce problème concernait en particulier la version B de cette appareil, c’est à dire celle dite STOVL [Short Take Off Vertical Landing / décollage court et à atterrissage vertical], utilisée par l’US Marine

Un escadron de F-35B de l’US Marine Corps est en route vers le Moyen-Orient

Alors que les F-35I israéliens ont déjà été engagés dans des opérations de combat, les F-35B de l’US Marine Corps [USMC] vont-ils, à leur tour, connaître l’épreuve du feu? En effet, et bien que cela ait été annoncé en janvier dernier, le Marine Fighter Attack Squadron [VMFA] 211, dont les F-35B sont habituellement basés à

L’Italie s’interroge sur la suite à donner au programme d’avion de combat F-35

En juillet 2013, Alenia et Lockheed-Martin inaugurèrent à Cameri, près de Milan, une usine FACO [pour assemblage final et Check Out], c’est à dire la première unité industrielle dédiée à l’avion de combat F-35 installée hors des États-Unis. Cet investissement de 800 millions d’euros traduisait ainsi le statut de partenaire dit de niveau 2 de

L’espionnage chinois s’intéresserait-il aux technologies des avions à décollage court et à atterrissage vertical?

Drones, avions furtifs, canon électro-magnétique, armes hypersoniques, nouveaux missiles, etc… Les progrès de la Chine en matière d’armement n’auraient très probablement pas été aussi rapide sans un sérieux coup de pouce de ses services de renseignement, lesquels arrivent à obtenir des secrets industriels en pratiquant le cyberespionnage ou en ayant recours aux anciennes méthodes –

Un avion F-35B des Marines a volé avec une pièce de rechange fabriquée par impression 3D

Immobiliser un avion F-35B le temps qu’une pièce usée servant d’amortisseur sur une trappe de son train d’atterrissage soit commandée et livrée n’est pas une option. Surtout en cas de crise. C’est pourtant ce qui a failli arriver à l’un des appareils du Marine Fighter Attack Squadron 121, déployé au Japon au sein du 31st

Deux sénateurs américains demandent à M. Trump d’autoriser la vente d’avions F-35B à Taïwan

Début janvier, la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, a dénoncé « les récentes actions unilatérales de la Chine », notamment « l’extension du couloir aérien M503 et le renforcement de ses manoeuvres militaires », estimant qu’elles étaient  » déstabilisatrices ». Cette « sortie » faisait suite à une multiplication des vols militaires chinois à proximité de l’ex-Formose, considérée comme une province rebelle à

Le Japon envisage une commande d’au moins 20 avions F-35 supplémentaires

En 2011, sans surprise, le Japon annonça sa décision d’acquérir 42 avions F-35A, dits de 5e génération, à l’issue d’un appel d’offres au cours duquel Boeing (F/A-18 Super Hornet) et le consortium européen Eurofighter (Typhoon) jouèrent les figurants. « Parce que c’était une décision prise par le gouvernement japonais de retenir F-35A, quel que soit le