F-35A / Archives

Le Congrès des États-Unis vote un budget de 716,3 milliards de dollars pour le Pentagone

Cela fait très longtemps que les parlementaires américains ne s’étaient pas mis d’accord aussi rapidement sur le budget du Pentagone. En effet, le 1er août, soit une semaine après la Chambre des représentants, le Sénat a adopté, à large majorité (87 voix pour, 10 contre) le projet de « National Defense Authorization Act » [NDAA], qui fixe

Boeing présente une nouvelle version du F-15, capable d’emporter 24 missiles air-air

Le F-15 va-t-il jouer les prolongations au sein de l’US Air Force, alors que son retrait du service dans le courant des années 2020 est évoqué? En tout cas, son constructeur, Boeing, s’y emploie comme il l’a déjà fait pour le F/A-18 Super Hornet en présentant une version améliorée (le F/A-18 Advanced Super Hornet). Ainsi,

La force aérienne danoise va suspendre ses opérations à l’étranger, le temps de remplacer ses F-16 par des F-35

Ces dernières années, la force aérienne danoises a régulièrement été sollicitée pour participer à des opérations en coalition. Cela a été le cas en Afghanistan, en Libye et, plus récemment, au Levant, contre l’État islamique [EI ou Daesh]. Mais, à l’avenir, il ne faudra pas compter sur elle pendant un petit moment… La raison? Le

L’Italie s’interroge sur la suite à donner au programme d’avion de combat F-35

En juillet 2013, Alenia et Lockheed-Martin inaugurèrent à Cameri, près de Milan, une usine FACO [pour assemblage final et Check Out], c’est à dire la première unité industrielle dédiée à l’avion de combat F-35 installée hors des États-Unis. Cet investissement de 800 millions d’euros traduisait ainsi le statut de partenaire dit de niveau 2 de

Les F-35A turcs resteront aux États-Unis si Ankara achète les systèmes russes de défense aérienne S-400

La semaine passée, malgré les réticences du Sénat américain, Lockheed-Martin a officiellement remis à la force aérienne turque son premier avion F-35A, lors d’une cérémonie organisée à Fort Worth [Texas]. Cet appareil doit être transféré à la base aérienne de Luke [Arizona] où les pilotes turcs doivent entamer leur « transformation ». Ce qui pourrait prendre un

Remplacement des F-16 belges : Chef d’un parti de la coalition gouvernementale, Bart De Wever ne veut pas du Rafale

Le remplacement des F-16 MLU de la composante « Air » de la Défense belge n’en finit pas de faire des vagues… Après l’épisode de la fuite d’une étude de Lockheed-Martin suggérant que ces avions pourraient être prolongés pour quelques années supplémentaires, la candidature du Rafale au programme ACCap [Air Combat Capability Program], qui vise à acquérir

Otan : Berlin demande au Pentagone s’il est possible de certifier les Eurofighter Typhoon pour les missions nucléaires

Comme la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie, l’Allemagne fait partie des plans nucléaires de l’Otan, c’est à dire que des bombes nucléaires tactiques B-61 sont stockées sur son territoire, précisément sur la base aérienne de Büchel, située en Rhénanie-Palatinat. Concrètement, cela veut dire que, au besoin, la Luftwaffe doit être en mesure de

Malgré les réticences du Sénat américain, un premier F-35A a été livré à la Turquie

Ayant remis son mandat en jeu, Recep Tayyip Erdoğan remportera-t-il les élections présidentielles et législatives du 24 juin prochain? A priori, rien n’est joué. Et il pourrait être mis en ballotage par Muharrem İnce, l’un des hommes forts de l’opposition turque. En tout cas, les résultats de ces deux scrutins pourraient marquer un tournant dans

Rafale : Paris précise son offre pour le remplacement des F-16 belges

Le 14 février, la Belgique a reçu deux offres pour son programme ACCap [Air Combat Capability Program], qui vise à acquérir 34 nouveaux avions de combat destinés à remplacer les F-16 de sa force aérienne. Contrairement aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui défendent respectivement la candidature du F-35A et de l’Eurofighter Typhoon, la France a

La Turquie mise sur la sellette au sein de l’Otan?

En juillet 2016, et au regard des « purges » opérées dans l’administration et les forces turques au lendemain d’une tentative de putsch, John Kerry, alors chef de la diplomatie américaine, avait évoqué une possible exclusion de la Turquie de l’Otan. L’Alliance « a également des exigences en termes de démocratie », avait-il dit. Mais, parce que la Turquie