F-35 / Archives

Le Pentagone suspend les livraisons de l’avion de combat F-35 à cause d’un litige avec Lockheed-Martin

C’est un lieu commun de dire que la mise au point du nouvel avion de combat F-35 Lightning II est très compliquée (et donc très coûteuse). Aussi, chaque détail compte. Or, la découverte, l’automne dernier, de traces corrosion « dépassant les limites techniques » [mais sans affecter la sécurité des vols, selon le F-35 Joint Office Program

Allemagne : Les avions de combat Tornado seraient maintenant inaptes pour participer aux missions de l’Otan

Le F-35A, l’avion de combat dit de 5e génération développé par Lockheed-Martin, a les faveurs de l’état-major de la Lufwaffe [force aérienne allemande, ndlr] pour le remplacement des 93 chasseurs-bombardiers Panavia Tornado, conçu dans les années 1970. Ce que son chef, le général Karl Müllner, n’a pas caché… Et cela lui a sans doute valu

L’US Air Force voudrait que les coûts d’exploitation du F-35 soient équivalents à ceux du F-16

Selon les dernières évaluations du Pentagone, les coûts d’acquisition et de développement du F-35 s’élèvent désormais à 406,1 milliards de dollars, contre 406,5 milliards l’an passé. Et il est toujours questions de mettre en service 2.456 appareils au sein de l’US Air Force (F-35A), de l’US Marine Corps (F-35B) et de l’US Navy (F-35C). Cependant,

Belgique/F-16 : Un nouveau document suggère que le choix du F-35 aurait été arrêté dès 2015

En ce moment, les documents émanant de la Défense belge ont une fâcheuse tendance à s’égarer en direction des rédactions de plusieurs médias. Ainsi, la semaine passée, l’un d’entre-eux, suggérant que les F-16 de la force aérienne belge avait encore le potentiel nécessaire pour rester en service jusqu’en 2030 a mis le ministre de la

Avions de combat : Une étude de Lockheed-Martin met le gouvernement belge dans l’embarras

Faut-il garder un téléviseur en noir et blanc et faire l’économie de passer à la couleur au motif que ce dernier fonctionne encore parfaitement et qu’il a encore du « potentiel »? Ou doit encore garder un vieux PC Amstrad 1512 pour les mêmes raisons parce que, en plus, on lui a intégré un disque dur de

Opérations amphibies : L’US Marine Corps sollicite les industriels pour son projet de drone MALE embarqué

La semaine passée, l’US Marine Corps (USMC) a diffusé une « requête pour information » (RFI) auprès des industriels afin de développer un drone MALE (moyenne altitude longue endurance) pouvant être armé et mis en oeuvre depuis un navire d’assaut amphibie. Et, au regard des spécifications exigées, ce ne sera pas une mince affaire. Ce drone MALE

Qui aura la clé des réseaux d’informations de l’aviation de combat du futur?

À l’avenir, les opérations aériennes se feront de plus en plus dans le cadre d’un réseau global d’informations, lequel permettra le combat « collaboratif », avec le traitement et l’exploitation en temps réel d’une masse importante de données (big data). En conséquence, les avions et drones des systèmes de combat aérien du futur seront interconnectés et mis

Dassault Aviation espère vendre près de 200 avions Rafale de plus à l’exportation

La Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 qui se termine reposait sur un pari : celui de vendre le Rafale à l’exportation, afin de pouvoir diminuer les livraisons à l’armée de l’Air tout en permettant de maintenir les lignes d’assemblage de Dassault Aviation. Ce pari a été réussi, grâce aux commandes passées par l’Égype, le

Pour un responsable du Pentagone, le prix de l’avion de combat F-35 ne baisse pas assez vite

Actuellement, le Pentagone négocie, auprès de Lockheed-Martin, un nouveau lot de 130 avions de combat F-35 Lightning II. Et visblement, l’amiral Mat Winter, le responsable du programme F-35, est déterminé à mettre la pression sur l’industriel pour obtenir un baisse sensible du coût unitaire de cet appareil. « Le prix baisse, mais il ne descend pas

Le Rafale en concurrence avec le F-35 Lightning II et le F/A-18 Super Hornet au Canada

Quand il briguait le poste de chef du gouvernement canadien, en 2015, Justin Trudeau avait affirmé que, en cas de victoire de son parti aux élections législatives, il lancerait un appel d’offres « ouvert » et « transparent » pour remplacer les CF-18 Hornet de l’Aviation royale cadanienne car « nous n’achèterons pas de chasseurs-bombardiers furtifs F-35. » Et d’expliquer que