F-35 / Archives

Le retrait de la Turquie du programme F-35 n’aurait pas un « impact dévastateur » selon le Pentagone

Cet été, le Congrès des États-Unis a décidé qu’aucun des avions F-35A Lightning II commandés par Ankara ne quittera le territoire américain tant que les implications liées à l’achat de système défense aérienne russe S-400 par la Turquie ne seront pas clairement définies. En effet, l’on craint que l’acquisition par Ankara de systèmes non interopérables

Le Japon envisage d’acquérir 100 avions de combat F-35 supplémentaires

Le programme d’avion de 5e génération ATD-X [ou X-2] conduit par Mitsubishi Heavy Industries (MHI) étant à l’arrêt, Lockheed-Martin avait proposé à Tokyo, en avril, de développer un nouvel appareil combinant les capacités du F-22A Raptor et du F-35 Lightning II. Mais a priori, ce n’est pas vers cette solution que penche le gouvernement japonais.

Quatre Rafale du « Normandie-Niémen » invités à un exercice conjoint de la RAF et de l’US Air Force

Quatre fois par an, la Royal Air Force et l’US Air Force organisent un exercice conjoint appelé « Pointblank », du nom de l’offensive alliée de 1943 contre l’industrie militaire allemande, laquelle mobilisé les bombardiers du RAF Bomber Command et ceux de la 8th Air Force américaine. Jusqu’à présent, l’armée de l’Air française n’avait jamais été conviée

L’aviation belge volera « 30% d’heures en moins » pour compenser le coût d’exploitation plus élevé du F-35 par rapport au F-16

Le choix de la Belgique d’acquérir 34 avions de combat F-35 auprès des États-Unis afin de remplacer la cinquantaine de F-16 encore en dotation au sein de sa force aérienne, aura fait couler beaucoup d’encre, certains y voyant une décision allant « a contrario des intérêts européens ». Ces F-35 ne sont pas près de se poser

La DGA confirme que le Rafale ne sera pas candidat à l’appel d’offres visant à moderniser l’aviation royale canadienne

Lors d’une conférence de presse donnée en juin 2013 à l’occasion de l’ouverture du salon du Bourget, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, était bien décidé à soumettre le Rafale à Ottawa, qui, après une vive polémique, venait de remettre en cause l’achat de 65 avions américains F-35A Lightning II pour remplacer les CF-18

La Défense italienne annule et reporte des programmes d’armement pour trouver au moins 450 millions d’euros

Le 23 octobre, la Commission de Bruxelles a rejeté le projet de budget 2019 présenté par le gouvernement italien, au motif qu’il n’est pas conforme aux règles du pacte de stabilité et de croissance. Du jamais vu. L’exécutif de l’Union européenne [UE] a ainsi pointé les prévisions de déficit (2,4% au lieu des 0,8% promis

Le Premier ministre belge dément toute décision au sujet du remplacement des F-16

Le 21 octobre, s’appuyant sur des confidences faites par des « sources gouvernementales », l’agence de presse Belga a indiqué que l’avion de combat américain F-35A avait été retenu pour remplacer les F-16 actuellement en service au sein de la composante « Air » de la défense belge. Ces sources ont en effet déclaré que la décision de choisir

Un F-35B de l’US Marine Corps s’est écrasé en Caroline du Sud

Un F-35B, c’est à dire la version à décollage court et atterrissage vertical [STOVL] de l’avion développé par Lockheed-Martin, s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement, le 28 septembre, à environ 8 km de la base de Beaufort, en Caroline du Sud. Le pilote a pu s’éjecter à temps. Récupéré sain et sauf, il a été

L’Allemagne envisagerait d’accélérer le remplacement de ses chasseurs-bombardiers Tornado

Depuis avril, le ministère allemand de la Défense a toutes les informations nécessaires pour choisir le type d’appareil qui remplacera les chasseurs-bombardiers Panavia Tornado de la Luftwaffe, lesquels, et c’est un détail important, sont en mesure d’emporter des bombes nucléaires tactiques B-61 mises à la disposition de l’Otan par les États-Unis. Quatre avions sont en

Lockheed-Martin aurait proposé à l’US Air Force un avion de combat combinant les capacités du F-22 et du F-35

En avril, l’on apprenait que Lockheed-Martin avait proposé à Tokyo de mettre au point un nouvel avion de supériorité aérienne combinant les caractéristiques du F-22A Raptor et du F-35 Lightning II dans le cadre d’une demande d’informations émise pour le remplacement, à l’horizon 2030, des F-2 (basé sur le F-16) actuellement utilisés par les forces