F-35 / Archives

Si elle choisit le F-35, la Belgique ne pourra pas participer au projet d’avion de combat franco-allemand

En novembre 2017, Dirk Hoke, le Pdg d’Airbus Defence & Space, avait été catégorique : dans le cas où l’Allemagne choisirait le F-35A de Lockheed-Martin pour remplacer ses vieux Panavia Tornado, alors l’industrie aéronautique européenne serait en danger, du moins pour ce qui concerne le domaine militaire. D’où son plaidoyer en faveur pour le programme

Washington tente de convaincre Ankara de renoncer au système russe de défense aérienne S-400 au profit du Patriot

La modernisation des capacités turques en matière de défense aérienne est un vrai feuilleton. Dans le cadre de son programme LORAMID [Long-Range Air and Missile Defense System], Ankara avait lancé un appel d’offres, lequel fut attribué, en 2013, au groupe chinois CPMIEC [China Precision Machinery Export-Import Corporation] pour son Hongqi-9/FD 2000, dérivé du système russe

L’Italie s’interroge sur la suite à donner au programme d’avion de combat F-35

En juillet 2013, Alenia et Lockheed-Martin inaugurèrent à Cameri, près de Milan, une usine FACO [pour assemblage final et Check Out], c’est à dire la première unité industrielle dédiée à l’avion de combat F-35 installée hors des États-Unis. Cet investissement de 800 millions d’euros traduisait ainsi le statut de partenaire dit de niveau 2 de

Le F-35 a été engagé pour la première fois au combat par la force aérienne israélienne

À l’occasion de l’ouverture d’une convention internationale dédiée aux opérations aériennes, le général Amikam Norkin, le chef d’état-major de l’Israeli Air Force, a révélé qu’Israël avait engagé pour la première fois des avions F-35 au combat. « Nous faisons voler le F-35 dans tout le Proche-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts

Ankara menace les États-Unis d’une riposte s’ils cessent leurs livraisons d’armes aux forces turques

Dans les prochains jours, le comité des Forces armées de la Chambre des représentants du Congrès des États-Unis examinera le projet de Loi d’autorisation de la Défense nationale [National Defense Authorization Act – NDAA], qui fixe le budget du Pentagone ainsi que différentes mesures d’ordre politique. Ainsi, selon les résumés qui ont été faits de

Lockheed-Martin propose au Japon de développer un avion de combat sur la base du F-22 et du F-35

S’il a commandé 42 avions de combat F-35A auprès de Lockheed-Martin et envisage l’aquisition d’au moins 20 exemplaires supplémentaires en version STOVL [décollage court et à atterrissage vertical – F-35B, ndlr], le Japon s’était vu refuser par le Congrès américain tout achat du F-22 Raptor, un autre appareil dit de 5e génération. Aussi, ayant besoin

Le Pentagone suspend les livraisons de l’avion de combat F-35 à cause d’un litige avec Lockheed-Martin

C’est un lieu commun de dire que la mise au point du nouvel avion de combat F-35 Lightning II est très compliquée (et donc très coûteuse). Aussi, chaque détail compte. Or, la découverte, l’automne dernier, de traces corrosion « dépassant les limites techniques » [mais sans affecter la sécurité des vols, selon le F-35 Joint Office Program

Allemagne : Les avions de combat Tornado seraient maintenant inaptes pour participer aux missions de l’Otan

Le F-35A, l’avion de combat dit de 5e génération développé par Lockheed-Martin, a les faveurs de l’état-major de la Lufwaffe [force aérienne allemande, ndlr] pour le remplacement des 93 chasseurs-bombardiers Panavia Tornado, conçu dans les années 1970. Ce que son chef, le général Karl Müllner, n’a pas caché… Et cela lui a sans doute valu

L’US Air Force voudrait que les coûts d’exploitation du F-35 soient équivalents à ceux du F-16

Selon les dernières évaluations du Pentagone, les coûts d’acquisition et de développement du F-35 s’élèvent désormais à 406,1 milliards de dollars, contre 406,5 milliards l’an passé. Et il est toujours questions de mettre en service 2.456 appareils au sein de l’US Air Force (F-35A), de l’US Marine Corps (F-35B) et de l’US Navy (F-35C). Cependant,

Belgique/F-16 : Un nouveau document suggère que le choix du F-35 aurait été arrêté dès 2015

En ce moment, les documents émanant de la Défense belge ont une fâcheuse tendance à s’égarer en direction des rédactions de plusieurs médias. Ainsi, la semaine passée, l’un d’entre-eux, suggérant que les F-16 de la force aérienne belge avait encore le potentiel nécessaire pour rester en service jusqu’en 2030 a mis le ministre de la