EUTM Mali / Archives

La mission de formation de l’UE au Mali endeuillée par la mort accidentelle d’un militaire espagnol

La mission de l’Union européenne chargée de former les soldats de l’armée malienne (EUTM Mali) depuis février 2013 a été endeuillée, ce 18 mai, par la mort accidentelle d’Antonio Carrero Jiménez, un militaire de la Tercio de Armada, c’est à dire l’infanterie de marine espagnole. Le faits se sont produits dans la région de Somadougou,

Le mandat de la mission européenne « EUTM Mali » prolongé de 2 ans et étendu à la force conjointe du G5 Sahel

Lancée en février 2013, dans la foulée de l’opération française Serval, à la demande du gouvernement malien et dans le cadre de la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations unies, la mission militaire de l’Union européenne « EUTM Mali », chargée de former les soldats maliens, va durer au moins jusqu’au 18 mai 2020. En

Barkhane : Le Sénat met en garde contre un « enlisement » des forces françaises au Mali

En mars, une délégation de la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, composée de son président, Christian Cambon, et des sénateurs Olivier Cigolotti et Ladislas Poniatowski, s’est rendue au Niger et au Mali. Et elle en est revenue avec message « assez clair et assez pessimiste » sur la situation, en dépit des succès

La Belgique va renforcer sa participation à la Mission des Nations unies au Mali

Au moment de prendre, en avril, ses fonctions de « Force Commander » de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), le général belge Jean-Paul Deconnick avait indiqué qu’il fallait attendre 2018 pour voir si son gouvernement allait engager d’autres moyens au Sahel. Et ce devrait être effectivement le cas. Actuellement,

Un général belge à la tête de l’EUTM Mali

Malgré un budget contraint (mais ça va changer dans les années qui viennent, la Belgique ayant décidé de porter ses dépenses militaires à 1,5% de son PIB… en 2030), les forces armées belges sont, comme leurs homologues françaises, à la fois sollicitées sur leur territoire national, avec la mission intérieure Homeland, et sur les théâtres

Une caisse contenant 880 munitions égarée entre Berlin et Bamako

Le 28 mai, des militaires allemands devant rejoindre le Mali, où la Bundeswehr participe à la mission européenne de formation de l’armée maliennne (EUTM Mali) et à la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali), ont embarqué à bord de l’Airbus A321 du vol 1735 d’Air France, en emportant avec une caisse contenant

Une attaque contre l’EUTM Mali a été repoussée à Bamako

Les hommes armés qui ont attaqué, le 21 mars, aux environs de 18h30 (heure locale) le quartier général de l’EUTM Mali, la mission de formation menée par l’Union européenne au profit des forces armées maliennes (FAMa), n’avaient aucune chance d’arriver à leurs fins étant donné les mesures prises pour la protection du site. Toutefois, leur

La Belgique va renforcer sa présence militaire au Mali

Fin septembre 2015, une éventuelle participation d’une compagnie de combat l’armée belge à l’opération française Barkhane, avec un déploiement au Niger, avait été envisagée à Bruxelles. Rien n’était alors formellement décidé. Finalement, le gouvernement belge a choisi une autre option : renforcer significativement son contingent au sein de la mission de formation des forces armées

Le Luxembourg va doubler ses effectifs militaires au Mali

Suite aux attentats de Paris et de Saint-Denis, la France avait invoqué l’article 42-7 du Traité de l’Union européenne pour demander une assistance militaire à ses partenaires européens. Pour rappel, ce texte indique que, « au cas où un État membre serait l’objet d’une agression armée sur son territoire, les autres États membres lui doivent aide

Berlin envisage de déployer jusqu’à 650 soldats au Mali

Le soutien militaire à la France  sera au menu des discussions entre la chancelière allemande, Angela Merkel et le président Hollande, qui doivent se rencontrer ce 25 novembre à Paris. Ainsi, le gouvernement allemand envisage de déployer jusqu’à 650 soldats au Mali afin de « soulager la France engagée en Syrie contre le groupe jihadiste Etat