Eurocorps / Archives

Un général belge prendra le commandement de la mission de l’Union européenne en Centrafrique

L’Union européenne a validé, ce 10 janvier, la décision prise par le Comité politique de sécurité (CoPS) visant à nommer le général belge Herman Ruys à la tête de sa mission de formation militaire en République centrafricaine (European Union Training Mission in the Central African Republic, EUTM RCA), lancée le 16 juillet dernier à Bangui.

L’initiative franco-allemande en matière de défense européenne se précise

À l’occasion du dernier 14-Juillet, le président Hollande a annoncé que la France et l’Allemagne allaient lancer une initiative en faveur de la défense européenne. Et, cette semaine, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a estimé qu’il y avait une « fenêtre d’opportunité entre maintenant et décembre pour prendre des mesures « fortes ». Les propositions

Un « module » de l’Eurocorps pour l’opération intérieure Sentinelle

Déclaré opérationnel en 1995, l’Eurocorps (ou corps européens) est un état-major basé à Strasbourg et pouvant être en engagé dans des opérations de l’Union europénne ou de l’Otan en mobilisant les forces mises à sa disposition par les États membres qui en font partie, à savoir la France, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et l’Espagne.

Le nouveau chef de l’Eurocorps s’alarme de la « démilitarisation des nations occidentales »

La semaine passée, le général français Olivier de Bavinchove a laissé le commandement de l’Eurocorps à son homologue belge Guy Buchsenschmidt, qui était jusqu’alors le chef d’état-major de cette structure européenne. Créé en 1992 grâce à une volonté franco-allemande, l’Eurocorps est constitué par 5 nations-cadre (France, Allemagne, Belgique, Espagne, Luxembourg) et 4 pays associés (Grèce,

150 militaires de l’Eurocorps attendus en Afghanistan

Près de 150 militaires appartenant à l’Eurocorps vont rejoindre dans les prochains jours l’Afghanistan afin d’armer les structures de commandement de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), placée sous l’autorité de l’Otan, et rejoindre ainsi leur chef, le général français Olivier de Bavinchove, qui les a précédés en novembre dernier. Pour marquer le

Le général de Bavinchove, nouveau chef d’état-major de l’ISAF

Le 1er novembre dernier, le général Olivier de Bavinchove, qui est actuellement le patron de l’Eurocorps, a pris les fonctions de chef d’état-major de la Force internationale d’assistance à la Sécurité (ISAF), commandée par le général américain John Allen. Il a remplacé, à cette fonction, un autre militaire français, à savoir le général Gilles Fugier,

Le général Olivier de Bavinchove prend le commandement de l’Eurocorps

Le général allemand Hans-Lothar Domröse a cédé le commandement de l’Eurocorps au général français Olivier de Bavinchove lors d’une prise d’armes organisée le 1er juillet à Strasbourg. Saint-cyrien, âgé de 55 ans, le général de Bavinchove avait été pressenti, l’an passé, pour être nommé au poste de chef de l’état-major particulier du président de la

Les corps multinationaux européens remis en cause par la Cour des comptes

La France participe à plusieurs corps multinationaux européens, dont l’Eurocorps (avec l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne et bientôt la Pologne), la Brigade franco-allemande et la force navale franco-allemande (FNFA), l’EUROFOR, dont l’état-major est à Florence, et qui réunit l’Italie, le Portugal et l’Espagne, EUROMARFOR, qui est le pendant naval du précédent, le Joint Force