essais / Archives

La corvette Gowind 2500 a réussi ses premiers essais en mer

Le groupe français de construction navale DCNS peut à la fois être satisfait et confiant. En effet les essais en mer de la première corvette Gowind 2500, sortie de son chantier naval implanté à Lorient, ont été un succès. « Le succès des premiers essais en mer de la corvette Gowind 2500 démontre une nouvelle fois

L’US Air Force va tester des avions d’attaque légers dès l’été prochain

En janvier, le général David Goldfein, le chef d’état-major de l’US Air Force, était allé dans le sens de John McCain, le président du comité sénatorial des forces armées américaines, qui, dans un document intitulé « Restoring American Power », venait de proposer l’idée d’acquérir 300 avions d’attaque légers, à faible coût, pour des missions de contre-insurrection

L’Inde a fait voler le Rustom-II TAPAS 201, son premier drone MALE

Si, à l’exception de l’Italie, avec le P.1HH HammerHead, les pays européens sont pour le moment à la traîne par rapport aux États-Unis et à Israël pour la mise au point de drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance), d’autres s’attachent à combler rapidement leur retard, comme la Chine et… l’Inde. En effet, développé par Aeronautical

Des essais en soufflerie concluants pour le ravitaillement en vol des hélicoptères par l’A400M

Ravitailler en vol des hélicoptères est désormais une capacité essentielle au point qu’elle figurait dans le cahier des charges de l’avion de transport A400M, développé par Airbus. Or, il est vite apparu que cet appareil n’en était pas capable, ce qui a conduit le ministère français de la Défense a recherché une solution alternative, en

Un V-22 Osprey américain accueilli par le porte-avions Charles de Gaulle

Après des essais avec le démonstrateur de drone de combat nEUROn, le porte-avions Charles de Gaulle a expérimenté, pour la première fois, le 6 juillet, la mise en oeuvre d’un V-22 Osprey, fourni pour l’occasion par le Squadron VMM 263 de l’US Marine Corps, basé à Moron, en Espagne. Cet appareil, fruit d’une collaboration entre

Le démonstrateur de drone de combat nEUROn effectuera des essais avec le porte-avions Charles de Gaulle

Alors que la France et le Royaume-Uni ont convenu d’investir 2 milliards d’euros pour le développement d’un « Système de combat aérien futur » (SCAF), les essais du démonstrateur de drone de combat nEUROn, dont Dassault Aviation assure la maîtrise d’oeuvre, se poursuivent. Ainsi, une nouvelle campagne d’essais vient de débuter, ce 16 mai, à Istres, sous

La DGA modernise ses moyens nautiques pour les essais de missiles

Pour réaliser ses essais en vue d’obtenir la qualification de missiles anti-navires (Exocert, ANL), la Direction générale de l’armement (DGA) « Essais de missiles » dispose de moyens nautiques « représentatifs d’une scène maritime complexe, dans un contexte opérationnel ». En 2013, un appel d’offres avait été lancé en vue de moderniser ces moyens nautiques. Un contrat a ainsi

Des essais « non demandés » seraient à l’origine de certains problèmes de l’A400M Atlas

Extraction de charges lourdes par la rampe arrière, parachutage par les deux portes latérales, autoprotection contre les missiles de courte portée à guidage infrarouge, ravitaillement en vol des hélicoptères… Telle était la liste des problèmes rencontrés par l’avion de transport A400M « Atlas » dressée en mai dernier par Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement (DGA),

Le drone cargo AirMule franchit une étape importante

Ravitailler des troupes dans une zone infestée d’engins explosifs improvisés par voie terrestre n’est évidemment pas la solution la plus sûre. Il est toujours possible de parachuter un ravitaillement… Mais cette option n’est pas la plus économique et elle ne permet pas, par exemple, d’évacuer d’éventuels blessés. On peut alors avoir recours aux hélicoptères. Mais

L’amélioration des capacités de surveillance de l’Otan est en bonne voie

Suite à l’opération Unified Protector menée en Libye, l’Otan a constaté un déficit capacitaire en matière de surveillance, notamment quand il s’était agi de « voir » ce qu’il se passait sur des zones étendues pendant une longue période. D’où l’accord trouvé en 2012 par 15 pays membres (Bulgarie, République tchèque, Danemark, Estonie, Allemagne, Italie, Lettonie, Lituanie,