enquête / Archives

La cause « principale » de l’accident d’un hélicoptère NH-90 à bord du PHA Dixmude est « humaine »

Le 17 octobre dernier, un hélicoptère NH-90 TTH « Caïman » de l’Aviation légère de l’armée de Terre eut un accident au moment de décoller du Porte-hélicoptères amphibie [ex-BPC] « Dixmude », qui venait alors de mettre le cap vers la Norvège pour participer à l’exercice Trident Juncture 2018, organisé par l’Otan. Quatre marins furent blessés, dont un très

En possession d’un pistolet MAC50 et de munitions, un militaire du 8e RPIMa a été arrêté à Barcelone

Juste avant les fêtes de fin d’année, les États-Unis lancèrent une alerte sur un risque d’attaque terroriste en Espagne, plus particulièrement dans la zone des Ramblas, à Barcelone, où un attentat à la voiture bélier avait déjà été commis en août 2017. « Des terroristes pourraient commettre une attaque […] et cibler des zones touristiques, de

Accident d’un hélicoptère Tigre au Mali : La justice allemande ouvre une enquête pour « homicide par négligence »

Le 26 juillet 2017, un hélicoptère d’attaque Tigre allemand, avec le capitaine Thomas Müller et le commandant Jan Färber aux commandes, s’écrasa dans la région de Gao, lors d’un vol réalisé au profit de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA]. Et il apparut que l’appareil avait chuté brusquement

Le Pentagone a ouvert une enquête sur l’accident qui a coûté la vie à un soldat français au Niger

Dans le communiqué annonçant le décès, au Niger, du brigadier-chef Karim El-Arabi [2e Régiment de Hussards], le ministère des Armées a seulement précisé que le militaire avait été victime d’un accident sur la base d’Aguelal, alors qu’il n’était « pas engagé dans une activité opérationnelle ». Plus tard, le New York Times et l’Army Times ont donné

Une erreur de techniciens d’Airbus serait à l’origine de la perte d’un hélicoptère allemand Tigre au Mali

Le 26 juillet 2017, dans la région de Gao, le capitaine Thomas Müller et le commandant Jan Färber perdaient la vie alors qu’ils assuraient un vol au profit de la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA] à bord de leur hélicoptère d’attaque Tigre UHT. Un rapport d’enquête préliminaire de la Bundeswehr avait établi que

Norvège : Des erreurs humaines et un possible défaut de conception expliqueraient le naufrage de la frégate Helge Ingstad

Au cours de la nuit du 7 au 8 novembre, la frégate KNM Helge Ingstad, participait à un exercice de navigation au sein du Standing NATO Maritime Group 1 après avoir pris part à Trident Juncture 2018, est entré en collision avec le Sola TV, un pétrolier battant pavillon maltais, près du fjord Hjeltefjord près

Syrie : Les États-Unis demandent une enquête « juste et transparente » sur l’attaque chimique présumée d’Alep

Le 24 novembre, plusieurs dizaines de personnes souffrant de troubles respiratoires ont été hospitalisées à Alep [Syrie] à la suite d’une attaque chimique présumée contre trois quartiers résidentiels de cette ville. Dans la foulée, les médias d’État syrien ont accusé les « groupes terroristes » présents dans la province d’Idleb d’en avoir été à l’origine. La Russie,

Finlande : Une société est suspectée d’avoir acquis des terrains en vue de possibles actions militaires russes

L’affaire occupe la presse finlandaise depuis maintenant trois semaines et elle aurait même été abondamment commentée lors de la dernière conférence de Riga sur la sécurité. Pour en comprendre l’importance, il faut remonter deux ans en arrière. En novembre 2016, la Suojelupoliisi [Police de protection, Supo], chargée notamment de prévenir les menaces pouvant affecter la

Un F-16 belge a été détruit par un incendie lors d’une opération de maintenance

La base aérienne de Florennes, qui abrite les chasseurs-bombardiers F-16 du 2e Wing tactique de la composante « Air » de la Défense belge, a été le théâtre d’un incident à peine croyable. Et, plus de 24 heures après, l’on n’a aucune certitude sur les causes qui en ont été à l’origine. Ainsi, le 11 octobre, vers

Le chef de la police judiciaire militaire portugaise inquiété pour une affaire liée à un vol de munitions

140 grenades, dont 20 lacrymogènes, 1.500 munitions de calibre 9 mm, 44 lance-grenades et 4 engins explosifs… Tel était la liste des munitions dérobées en juin 2017 dans un dépôt de l’armée portugaise, à Tancos, dans le centre du pays. L’enquête sur ce vol s’annonçait difficile étant donné que les caméras de surveillance installées sur