Emmanuel Macron / Archives

M. Macron veut un budget de la Défense à 50 milliards d’euros d’ici 2025 et un service militaire « universel »

En matière de défense, le programme présenté au début de ce ce mois par Emmanuel Macron, le fondateur d’En Marche, pour l’élection présidentielle, semblait convenu étant donné qu’il faisait la part belle à des mesures déjà engagées (garde nationale, force opérationnelle terrestre à 77.000 soldats, etc…) et qu’il s’inscrivait dans la continuité de la politique

Défense : Les propositions de M. Macron s’inscrivent dans la continuité de la politique du président Hollande

Le programme [.pdf] d’Emmanuel Macron, le fondateur d’En Marche, était très attendu. Comme tout vient à qui sait attendre, l’ancien ministre de l’Économie l’a dévoilé ce 2 mars, lors d’une conférence de presse. S’agissant de la politique qu’il entend mener en matière de défense, le candidat a livré des mesures qui, pour la plupart, sont

La privatisation de Nexter en vue de son rapprochement avec KMW votée par les députés

Le projet de loi sur la croissance et l’activité, porté par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, est un fourre-tout : le travail dominical côtoie la dérèglementation de certaines professions ou encore la simplification du permis de conduire. Qui plus est, ce texte comporte des dispositions qui intéressent la défense, dont le rapprochement du groupe