Emmanuel Macron / Archives

Vers un changement d’approche pour le soutien des forces?

La réforme du ministère des Armées lancée en 2008 mit en place des « bases de défense », dont l’objectif était de mutualiser le soutien de plusieurs unités dans un périmètre géographique donné [1h à 1h30 de route] en concentrant sur un même site les services d’administration, de gestion, d’habillement, etc. Et cela, pour quelques économies loin

Le président Macron veut définir une « stratégie spatiale de défense »

Le mois dernier, l’entreprise américaine de sécurité informatique Symantec a révélé qu’un groupe de pirates chinois appelé « Thrip » aurait mené une campagne d’espionnage visant des sociétés de télécommunications et d’imagerie géospatiale ainsi que des organismes du secteur de la défense implantés aux États-Unis et en Asie du Sud-Est. Plus précisément, il s’est intéressé aux systèmes

Le président Macron rassure les militaires sur la réforme à venir des retraites

Lors du discours qu’il a prononcé devant le Parlement réuni en congrès, à Versailles, le 9 juillet, le président Macron a indiqué que les députés et les sénateurs auront à débattre d’une nouvelle réforme des retraites en 2019. Ainsi, il s’agira de « refonder un système de retraite juste, unique, transparent, un système qui viendra progressivement

Pour le général Lecointre, les armées devront patienter au moins deux ans pour voir les effets de la hausse de leur budget

D’ici le 14-Juillet, le président Macron aura promulgué la Loi de programmation militaire 2019-25, qui prévoit d’allouer aux armées 295 milliards d’euros et de doter ces dernière d’un budget moyen de 39,6 milliards pour les cinq prochaines années (contre 34,2 milliards en 2018). Et il ne sera pas question de revenir sur cet effort. Dans

Paris entend lancer son Initiative européenne d’intervention d’ici la fin juin, malgré les bémols de Berlin

Lors de son discours sur la construction européenne prononcé à la Sorbonne, en septembre 2017, le président avait proposé une « Initiative européenne d’intervention » [IEI] afin de faire émerger une culture stratégique commune et de doter les Européens d’une capacité d’action et de prévention autonome, en mutualisant la planification, le soutien et le renseignement. « Je propose

La France et le Canada vont créer un conseil ministériel conjoint de Défense

En février 2015, à l’occasion d’une visite à Paris du ministre canadien de la Défense, qui était à l’époque Rob Nicholson, la France et le Canada signèrent un accord portant sur la création d’un « Conseil franco-canadien de coopération en matière de Défense », avec l’objectif de renforcer le dialogue stratégique et opérationnel entre les deux pays,

M. Macron presse les donateurs de la Force conjointe du G5-Sahel de débloquer les fonds promis

La Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), dont les 5.000 soldats sont fournis par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie, aurait dû être pleinement opérationnelle en mars dernier. Et les conférences de la Celle-Saint-Cloud (en décembre 2017) et de Bruxelles (en février) avaient permis de recueillir assez de promesses

Le président Macron veut que l’Otan soit « unie, solidaire, crédible et efficace »

Lors des débats relatifs au projet de Loi de programmation miliaire (LPM) 2019-2025, il a été dit que l’objectif de porter les dépenses militaires à 2% du PIB correspondait au montant nécessaire pour moderniser les forces françaises et non pas seulement pour atteindre une norme fixée par l’Otan. En effet, lors de l’examen du texte

Service national universel : Le président Macron rendra ses arbitrages « courant mai »

Le groupe de travail présidé par le général Daniel Ménaouine a remis ses conclusions au sujet du Service national universel (SNU), voulu par le président Macron. D’après les éléments donnés par le Journal du Dimanche, à l’origine de cette information, la piste privilégiée pour ce SNU concernerait tous les jeunes gens d’une certaine classe d’âge

Président Macron : « Nous avons la preuve que des armes chimiques ont été utilisées » à Douma, en Syrie

Pour les attaques chimiques de la Ghouta [août 2013] et de Khan Cheikhoun [avril 2017], le gouvernement français avait diffusé une synthèse du renseignement ainsi qu’une « évaluation nationale » démontrant l’implication du régime syrien dans ces deux affaires. En sera-t-il de même pour celle de Douma, qui aurait fait plus de 40 tués, le 7avril? « Nous